News

Si votre voyage en train à l'étranger ne s'est pas déroulé comme prévu

10 août 2022
femme assise avec une valise dans une gare

Découvrez quels sont vos droits lorsqu'un voyage en train au sein de l'UE est retardé ou annulé.

Vous avez réservé un voyage en train Bruxelles-Amsterdam ou Bruxelles-Paris, mais celui-ci a été retardé ou, pire encore, a été tout simplement annulé ? Ne laissez pas tomber. Lors d’un voyage international en train dans l’UE, vous pouvez compter sur la protection de la réglementation européenne. 

Défendez vos droits

Si votre train est annulé ou retardé de plus de 60 minutes (calculées à l'arrivée à la destination finale), deux options :

  • Vous pouvez renoncer à votre voyage et exiger le remboursement intégral de votre billet. C’est-à-dire non seulement pour la partie du voyage qui n’a pas pu être effectuée, mais aussi pour la partie déjà effectuée si celle-ci n’a plus de sens. Avec un billet retour vers votre premier point de départ, le cas échéant. 
  • Vous pouvez également continuer votre voyage avec une connexion alternative. Dès que la première occasion se présente, ou à une date ultérieure, dans des conditions de transports similaires. Dans ce cas, vous avez droit à une compensation supplémentaire de 25% du prix du billet pour un retard de 60 à 119 minutes et de 50% du prix du billet pour un retard plus important. Veuillez noter que vous ne pouvez pas demander cette compensation supplémentaire si vous avez acheté le billet alors que le retard avait déjà été annoncé. 

En outre, vous avez normalement droit à certaines aides :

  • De la nourriture et des boissons, en fonction du temps d'attente ;
  • Une nuitée à l'hôtel ou dans un autre logement si nécessaire, ainsi que le voyage aller-retour entre ce logement et la gare ;
  • Le transport vers la gare, un autre point de départ ou la destination finale si votre train est bloqué sur les voies. 

Conseil : demandez à la compagnie ferroviaire de noter le retard sur votre billet afin d'avoir une preuve lors de votre réclamation.

Et s'il s'agit d'un cas de force majeure ?

Dans certains cas, la compagnie ferroviaire invoquera la force majeure. La seule différence avec ce qui vient d'être décrit est que, dans ce cas, ils ne sont pas obligés de payer pour une éventuelle nuitée. Mais sachez qu'ils ne peuvent pas utiliser la force majeure comme argument pour vous refuser le droit à une indemnisation.

La force majeure s'appliquera si le retard ou l'annulation est dû à

  • Des circonstances indépendantes de la volonté de la compagnie ferroviaire qui auraient pu être évitées ou prévenues ;
  • Le comportement d'un passager ;
  • Le comportement d'un tiers qui n'aurait pas pu être évité ou empêché. Le comportement d'une autre entreprise ferroviaire utilisant la même infrastructure ferroviaire n'est pas considéré comme le comportement d'un tiers. 

Pas pour tous les trains

Malheureusement, vous ne pourrez pas compter sur les règles européennes pour chaque voyage en train. Les États membres peuvent choisir d'appliquer ou non les mêmes règles aux trains nationaux. Ils peuvent également exclure les trains internationaux dont le départ ou l'arrivée se situe en dehors de l'UE. Les règles peuvent donc varier d'un pays à l'autre. 

Vous avez besoin de plus d'informations ?

Si vous cherchez plus d'informations sur les problèmes rencontrés en voyage, vous trouverez peut-être une réponse dans l'un de nos dossiers de voyage.

Découvrez NOS DOSSIERS SUR LES PROBLÈMES DE VOYAGE

Si vous avez encore des questions sur un problème survenu pendant votre voyage en train, vous pouvez contacter notre service d'assistance téléphonique aux voyageurs au 0800 29 510. 

APPELEZ LE SERVICE D'ASSISTANCE VOYAGE