News

Attention aux faux e-mails et SMS qui vous invitent à un centre de vaccination

19 avril 2021

Des cybercriminels profitent de la campagne de vaccination contre le coronavirus pour envoyer de faux e-mails et SMS. Ceux-ci font croire à leurs destinataires qu’ils doivent remplir un formulaire en ligne avant d’aller se faire vacciner. Comment échapper à ce piège ?

Depuis le début de la campagne de vaccination, de faux e-mails et SMS invitent leurs destinataires à se rendre dans un centre de vaccination, mais surtout à remplir un formulaire en ligne incluant des données privées. C'est ce qu'observe le Centre pour la Cybersécurité Belgique sur son site SafeOnWeb.

Il s’agit donc d’une forme de phishing à laquelle, comme souvent, vous pouvez échapper en étant attentif aux détails.

Comment reconnaître un faux message ?

Si l’invitation est totalement inattendue, ou si vous avez déjà été vacciné, la méfiance est de mise. Sachez qu’une invitation à vous faire vacciner sera toujours envoyée par courrier postal, en plus d’un e-mail ou SMS.

Cette invitation proviendra d’une autorité régionale, et non pas d’un producteur de vaccin comme Pfizer. Elle vous sera adressée personnellement, alors qu’un message de phishing est souvent rédigé de manière vague et impersonnelle.

L’e-mail doit absolument provenir de l’adresse cov19-vaccin[a]doclr.be. Néanmoins, l’adresse de l’expéditeur peut toujours être falsifiée : vous ne pouvez donc pas vous contenter de cette seule preuve.

Vous avez reçu un message suspect ?

Surtout, ne cliquez pas sur le lien dans le message, ni sur aucune pièce jointe. Ne renseignez aucune donnée exigée.

Avant d’effacer l’e-mail, transférez-le à l’adresse suspect@safeonweb.be. S’il s’agit d’un SMS, n’hésitez pas à inclure une capture d’écran.

Vous avez fourni des données ?

S’il s’agit de coordonnées bancaires, prévenez votre banque et/ou Cardstop au 070 344 344.

Si c’est un mot de passe que vous avez communiqué, et si vous l’utilisez pour d’autres sites, modifiez-le immédiatement sur chaque site concerné.

Plus d’astuces pour échapper au phishing

Vous trouverez tous nos conseils pour échapper aux cybercriminels dans notre dossier complet sur le phishing.

Vers le dossier phishing