News

Telenet augmente encore ses tarifs à partir du 4 août

04 juin 2019

04 juin 2019
Les clients de Telenet verront à nouveau leur facture augmenter cet été. Dès le 4 août, le prix de quasi tous les abonnements augmentera de 1,87 %. Telenet prétend ajuster ses tarifs à l’inflation. Si vous estimez cette hausse trop importante, vous avez jusqu’au 2 septembre inclus pour passer gratuitement à un autre opérateur.

Qu’est-ce qui change à partir du 4 août ?

À partir du 4 août, les prix des abonnements pour l’internet, la TV analogique et numérique, la téléphonie fixe et mobile augmenteront de 1,87%. Telenet ajuste ce faisant ses tarifs conformément à l’inflation. La dernière augmentation de prix date du 23 juillet 2018.

Seuls quelques tarifs ne seront pas touchés par la hausse, comme le coût mensuel de l’abonnement Internet Fiber 200 et celui des packs entertainment Play, Play More et Play Sports. Les prix pour un abonnement mobile selon la consommation restent également constants, tout comme les tarifs hors forfait pour la téléphonie fixe et mobile. Vous retrouvez ici tous les détails de l’augmentation de prix.

Consultez tous les tarifs en détail

Vous n’êtes pas d’accord avec cette augmentation de prix ? Changez d’opérateur !

Lorsque votre opérateur ajuste ses tarifs, vous avez le droit de passer gratuitement à la concurrence jusqu’au premier mois qui suit le mois au cours duquel le nouveau tarif est entré en vigueur.

Concrètement, vous avez jusqu’au lundi 2 septembre inclus pour résilier sans frais votre abonnement auprès de Telenet et passer à un autre opérateur. Si vous avez souscrit un contrat à durée indéterminée, vous pouvez d’ailleurs résilier à n’importe quel moment gratuitement votre contrat.

À la recherche d'alternatives télécoms plus intéressantes et moins chères ? Consultez notre comparateur de tarifs en ligne. Nous calculons pour vous la formule tarifaire la plus avantageuse.

Vers notre comparateur tarifs télécoms

Une concurrence insuffisante

Telenet n’est malheureusement pas le seul opérateur à imposer de telles augmentations de prix annuelles. Les clients de VOO et Proximus, les deux autres grands opérateurs télécoms, y ont, eux aussi, été confrontés les dernières années, comme vous pouvez le constater dans le tableau ci-dessous.

Pour la première fois depuis six ans, Scarlet a également annoncé une hausse de prix à partir du 1er juillet 2019. Ce faisant, le prix mensuel de son pack TRIO ne reste plus en-dessous de la barre symbolique des 40 € (de 39 € à 40 €).

Ces augmentations de prix chez Telenet, VOO et Scarlet confirment, selon nous, que le marché belge des télécommunications ne fonctionne pas correctement en raison de conflits d’intérêt et du manque de concurrence. Orange, le seul “challenger”, a déjà annoncé qu’il n’appliquerait aucune hausse de tarifs en 2019 ; il n’en a d’ailleurs encore fait aucune depuis son lancement commercial en 2016.

Nous continuons à rechercher activement quelles actions entreprendre pour mettre un terme à ces hausses de prix annuelles imposées au consommateur. Nous avons déjà dénoncé cette situation dans notre mémorandum pour les élections de 2019 et ne manquerons pas de la remettre sur la table du/de la nouveau/nouvelle ministre des Télécommunications, lorsqu’il/elle aura été désigné(e).

En outre, nous attendons toujours la version finale de la nouvelle analyse du marché de l’IBPT, qui se fait attendre depuis presque deux ans. Cette analyse devrait permettre de mieux réguler les prix de gros que les opérateurs doivent se payer les uns aux autres s’ils veulent utiliser le réseau d’autrui. Ainsi, des opérateurs alternatifs devraient pouvoir faire usage du réseau de Proximus et des réseaux câblés de Telenet et VOO à un tarif plus avantageux. Orange pourrait ainsi finalement lancer son offre « internet only » en Belgique.