Communiqué

Prix des télécoms en Europe : la Belgique reste chère

24 juin 2021

Téléphoner, surfer et regarder la télévision, cela reste beaucoup plus cher en Belgique que dans de nombreux autres pays européens. C'est la conclusion de Test Achats après avoir analysé les forfaits Internet seul, 3Play et 4Play dans 8 pays européens. Ainsi, par exemple, les prix des abonnements internet au Portugal sont jusqu'à 87 % moins élevés et les forfaits 3Play en France sont en moyenne 59 % moins chers. Bien que l'arrivée de Youfone sur le marché belge puisse apporter un certain soulagement, l'organisation de consommateurs demande à nouveau une plus grande concurrence sur le marché des télécoms.

Test Achats conseille aux consommateurs de comparer autant que possible et d'utiliser son comparateur gratuit sur www.test-achats.be/hightech/telecom.

 

« Internet only »

En Belgique, les télécoms sont extrêmement coûteuses. C'est la conclusion à laquelle est parvenu Test Achats après avoir analysé les prix des abonnements « Internet only », des forfaits 3Play et 4Play. L'organisation de consommateurs a constaté que surfer sur Internet dans les pays voisins est en moyenne 30 % moins cher. Les fournisseurs des pays voisins appliquent des promotions allant jusqu'à 50 % et ce, pour de longues périodes allant de 6 à 12 mois. En Belgique, les opérateurs sont plus intéressés par les promotions sur les offres groupées que sur les abonnements « Internet only ». « C'est dommage, car c'est exactement le segment qui va continuer à se développer dans les années à venir, grâce au travail à domicile et aux services de streaming populaires », estime Test Achats.  Les abonnements « Internet only » les moins chers se trouvent au Portugal, qui sont jusqu'à 87 % moins cher que dans notre pays, selon le comparatif de l'organisation de consommateurs.

 

3play (Internet, TV et téléphonie fixe)

Le nombre d'opérateurs proposant des forfaits 3play en Belgique a été réduit à cinq. Le prix moyen d’un forfait comprenant l'internet, la télévision et la téléphonie en Belgique est de 73 € par mois, ce qui est considérablement plus cher que dans les pays voisins, le Royaume-Uni et un certain nombre de pays d'Europe du Sud comme l'Espagne et l'Italie. En Allemagne, un forfait 3Play coûte en moyenne environ 32 % de moins, en France pas moins de 59 %. Les raisons en sont les réductions, plus élevées et plus longues, offertes par les opérateurs et la présence d'une plus grande concurrence sur le marché, précise Test Achats.

 

Des forfaits all-in pour toute la famille

En ce qui concerne les forfaits 4Play, Test Achats a fait une distinction entre les forfaits all-in avec 2 et avec 4 cartes SIM. Le prix mensuel moyen en Belgique s'élève à 98 € (2 cartes SIM) et 127 € (4 cartes SIM). C'est un peu plus que dans la plupart des pays européens, mais dans ce segment, il est frappant de constater que les Pays-Bas et l'Allemagne sont quelques euros plus chers que la Belgique. Mais il faut tout de suite nuancer ce propos car  les offres 4Play ne sont pas populaires chez nos voisins de l'Est, ajoute Test Achats. L'organisation de consommateurs a constaté que les coûts moyens les moins élevés se situaient en Italie (la moins chère), en France et en Espagne.

 

Youfone

Début de cette année, l'opérateur néerlandais Youfone a annoncé qu'il allait proposer ses services de télécoms également en Belgique. Youfone aura accès au réseau fixe et mobile de Proximus. Lors de son lancement en mai, l'opérateur, initialement basé à Rotterdam, a décidé de ne proposer que des abonnements mobiles pour le moment et ne proposera donc pas encore d'Internet fixe ou de forfaits.

« Grâce à notre étude internationale, nous avons pu établir que Youfone occupe une position très compétitive sur le marché des forfaits aux Pays-Bas. Un tel fournisseur peut certainement faire jouer la concurrence en Belgique », déclare Julie Frère, porte-parole de Test Achats. « Par ailleurs, Cegeka/Citymesh a récemment annoncé s’être porté officiellement candidat pour devenir le 4e opérateur de réseau dans le cadre de la mise aux enchères des fréquences 5G en Belgique. Mais c’est surtout le marché des forfaits qui est cadenassé en Belgique : l’offre d’un service mobile ne suffira donc pas.  Ce n’est qu’avec l'arrivée d'un nouvel opérateur de réseau offrant une gamme complète de services que le marché des télécommunications pourra être redynamisé », ajoute-t-elle.

 

Facebook Live

Parce qu'il n'est pas facile pour les consommateurs de faire des économies sur le marché belge des télécoms, peu concurrentiel, Test Achats organise le jeudi 24 juin à 12h une session Facebook Live permettant aux internautes de poser des questions directement à David Wiame, l'expert télécoms de l'organisation de consommateurs.