Communiqué

Manettes PS5 hors contrôle !

05 mars 2021

En novembre 2020, la dernière version de la célèbre console Playstation est arrivée sur le marché: la nouvelle PS5. Commercialisée comme étant « tournée vers l’avenir », cette console promettait des graphismes de haut niveau, des temps de chargement ultra-rapides et un plaisir de jeu intense. Toute une génération de joueurs attendait avec impatience la nouvelle console en plein milieu de la pandémie de corona, mais seul un nombre limité a été commercialisé. Aujourd’hui, les manettes de la console PS5 semblent déjà souffrir du problème bien connu de la "dérive", c'est-à-dire que les personnages à l'écran ne se déplacent pas comme le joueur le souhaite. Test Achats met Sony en demeure d'intervenir d'urgence et appelle les joueurs à signaler les problèmes d’obsolescence sur la plateforme "Trop Vite Usé", le point de contact de l’association des consommateurs pour tous les appareils victimes d’obsolescence programmée. Ces signalements seront utilisés pour inciter Sony à réagir.

www.tropviteuse.be

 

A la dérive ? Hors contrôle en tout cas ...

Dans un problème de dérive des manettes, les personnages d'un jeu se déplacent sans intention de la part du joueur. "Les manettes transmettent des données digitales minutées de précision qui permettent au joueur de faire bouger le personnage à l'écran comme il le souhaite. Lorsqu'un problème de dérive survient, le contrôle devient impossible : les manettes refusent de réagir ou donnent simplement des signaux de mouvement alors que le joueur ne fait rien. Cela provoque beaucoup de frustration, car une bonne expérience de jeu n'est possible qu'avec une manette qui transmet les réactions à temps", explique Test Achats.

 

Test Achats met Sony en demeure

Depuis quelques semaines, la presse internationale fait état du problème de dérive des manettes de la PS5. Test Achats est entrée en action et a lancé un appel via les médias sociaux pour que la communauté des joueurs belges signale les manettes PS5 défectueuses sur sa plateforme dédiée à l’obsolescence programmée. Plusieurs joueurs ont réagi et à chaque fois le scénario était le même : une manette qui après moins de 6 mois d’utilisation présente le problème de dérive.

 

Test Achats, en coordination avec Euroconsumers, sa coupole européenne, a adressé un courrier officiel au siège de Sony à Londres pour demander des éclaircissements et connaître les mesures en faveur des joueurs confrontés à ces problèmes. L'organisation de consommateurs s'attend à ce que davantage de manettes soient signalées dans les prochains mois. Lorsque la vente des nouvelles consoles reviendra à la normale, nous pouvons nous attendre à une nouvelle vague de joueurs frustrés, ajoute Test Achats. L'organisation des consommateurs ne veut pas en arriver là et attend une réponse concrète du géant technologique japonais.

 

Japon

Les multinationales de technologies électroniques semblent être contaminées par le même virus. L'année dernière, Test Achats a confronté le géant japonais du multimédia Nintendo à ses manettes Joy-Con défectueuses de sa console Switch. Grâce à l'action de Test Achats, Nintendo Benelux a prolongé sa garantie d'un à deux ans pour les joueurs belges ayant un problème de dérive, se conformant ainsi à la législation actuelle en matière de consommation. "Pour Test Achats, le problème de dérive du Joy-Con est un exemple typique d’obsolescence programmée : les fabricants essaient d'économiser autant d'argent que possible pendant le processus de production, ce qui entraîne une perte de qualité de l'appareil. Résultat : le consommateur renouvellera le produit plus rapidement et les déchets électroniques augmenteront. Il faut que cela cesse", insiste J-Ph. Ducart, porte-parole de Test Achats, Manager Public Affairs and Media Relations.

Test Achats appelle les joueurs de PS5 à signaler leurs manettes DualSense défectueuses sur www.tropviteuse.be le point de contact de l'organisation des consommateurs pour les appareils victimes d'obsolescence programmée. Ces signalements seront utilisés pour inciter Sony à réagir.

 

www.tropviteuse.be

 

Annexe : courrier officiel adressé à Sony HQ

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.