News

Prosumers wallons, le photovoltaïque reste intéressant

30 avril 2019

30 avril 2019
L’exonération éventuelle du « tarif prosumer » pour les détenteurs de panneaux est reportée à la prochaine législature. Reste que le recours au photovoltaïque pour produire son électricité demeure, quoiqu’il arrive, intéressant. D’autant que notre achat groupé approche à destination des futurs candidats.

Plus vraiment la peine de se ruer sur les panneaux photovoltaïques pour une installation d’ici la fin juin. Celle-ci aurait permis aux heureux bénéficiaires d’échapper « au tarif prosumer » les faisant contribuer aux frais de réseau à partir du 1er janvier 2020. Aurait permis… Si l’exonération pour toutes les installations photovoltaïques existantes, proposée par le ministre wallon de l’Energie, Jean-Luc Crucke avait été votée au parlement régional. Or, faute d’accord, ce dernier a préféré botter en touche, plus exactement dans le camp du Conseil d’Etat – officiellement pour une raison de sécurité juridique - sachant que la CWAPE, ici en désaccord avec l’exécutif wallon, serait monté au créneau contre toute décision positive.

Suite à la prochaine législature

Il reviendra donc à la prochaine majorité de procéder à un arbitrage, dans tous les cas, épineux puisqu’il s’agira d’équilibrer la charge entre, d’un côté, les propriétaires de panneaux (les prosumers) qui bénéficiaient – tel qu’on leur avait promis - de l’usage gratuit du réseau pour autant que leur production égale ou dépasse leur consommation sur l’année et, de l’autre côté, les ménages qui n’en possèdent pas et paient l’entièreté des frais de réseau. Il n’y a donc pas, ici, de solution idéale, c’est-à-dire indolore, sachant qu’il est à la fois détestable, sur le principe, de revenir rétroactivement sur une promesse et de faire injustement reposer tous les frais sur les mêmes épaules.

Le photovoltaïque reste intéressant

Continuons, cependant, à envisager le bon côté des choses! En dépit du « tarif prosumer » dans l’air depuis quelque temps et confirmé pour 2020, l’installation de panneaux photovoltaïques reste intéressante au vu des prix pratiqués. Tablant, pour ces panneaux, sur une durée de vie de 25 ans (avec un rendement d’encore 85% par rapport au rendement initial), vous bénéficiez quoi qu’il en soit de nombreuses années de courant gratuit. En particulier, si vous avez participé ou participerez à notre achat groupé de panneaux photovoltaïques qui vous permet d’acquérir une installation à prix avantageux. Fort du succès des années précédentes, notre achat groupé aura lieu de juin à septembre 2019. Revenez vers nous à ce moment pour bénéficier d’un devis, sans frais ni engagement! 
User name

Participer à la conversation

Donnez votre avis ou posez une question sur ce sujet dans le groupe Produire sa propre électricité de la  communauté Energie Renouvelable.

17 Commentaires

User name
JACQUES ROFIDAL
03/05/2019

Pouvons nous espérer que l'énergie solaire de mes panneaux solaire soit décomptée directement de mon fournisseur d'énergie sans compter de frais supplémentaires comme cela se passe en France; Merci.

User name Moderator
Antoine D. | Modérateur
03/05/2019

Bonjour,

Malheureusement, il difficile de vous renseigner à ce sujet actuellement. D'autres News paraîtrons dès que nous aurons plus d'informations. 

Cordialement, 

User name
GHISLAIN DESALES
08/05/2019

J'aimerai de l'aide pour des renseignements techniques svp.

User name Moderator
Antoine D. | Modérateur
08/05/2019

Bonjour, 

N'hésitez pas à prendre contact avec notre service énergie au 02 542 33 83, afin d'avoir les renseignements nécessaires.

Cordialement,

User name
AURORE PILLENS
13/05/2019

Bonjour,
J'attends avec impatience votre achat groupé.
J'espère que vous pensez à installer des ondulateurs où on peut y ajouter des batteries, car si j'ai bien compris il n'y a plus de compensation entre ce qui entre en production et ce qu'on utilise réellement sur le réseau; le compteur ne tourne plus à l'envers ( et dès lors la production d'électricité non consommée est perdue sauf pour notre GRD).
Pourquoi, les installateurs de PV (panneaux voltaïques) propose d'installer autant de panneaux que notre consommation annuelle, si nous utiliserons pas tout ? N'est-ce pas des panneaux inutiles si on n'a pas de batterie.
Merci d'avance.

User name Moderator
Pol | Modérateur
16/05/2019

Bonjour, 

Notre achat groupé commencera dans le courant du mois de juin. Concernant votre question sur les panneaux, je vous conseille vraiment de prendre contact avec nos spécialistes du service énergie au 02 542 33 83 car la législation et l'installation est différente dans chaque région. ^Pol

User name
H. DELCOURT
30/06/2019

Monsieur,
Depuis quelques jours, mon intallation photovoltaique fonctionne, et me donne par ces belles journées des pointes de 6.5 Kw
Nous sommes dimanche vers 10 h, ma femme fait une lessive a 40° le compteur tourne tj a l'envers, mais sur le tarif de WE, car j'ai un comteur jour/ nuit !
C'est là ma question: certins disent qu'il faut demander a repasser en tarif unique !
Est ce exact et Pourquoi ??

User name Moderator
Pol | Modérateur
20/08/2019

Bonjour, 

Le principe est le suivant vous avez 2 choix : 

1) Vous consommez plus que ce que vous produisez il faut rester en tarif bi-horaire

2) Vous produisez plus que vous consommez il faut passer en mono-horaire

^Pol

User name
DANIEL ANCIAUX
03/07/2019

Impossible de charger le lien vers 'tenants et aboutissants' erreur 404.
Comment savoir comment on va de nouveau etre trompe

User name
DANIEL ANCIAUX
05/07/2019

Voici ce que dit la note explicative de la Cwape (copier/coller) :

4. UN TARIF PROSUMER – COMMENT ?
.../...
Si le prosumer ne dispose pas d’un compteur réseau qui comptabilise séparément le prélèvement et l’injection, un tarif capacitaire spécifique exprimé en EUR/kWe (appelé « tarif prosumer ») s’applique à la puissance électrique nette développable de l’installation de production. En plus de
ce tarif forfaitaire, les tarifs proportionnels de prélèvement de distribution et de refacturation des charges d’utilisation du réseau de transport, ainsi que les surcharges y relatives, s’appliquent, le cas échéant, au volume d’électricité net prélevé sur le réseau de distribution.

4
4.1. Si le prosumer ne dispose pas d’un compteur qui mesure
séparément le prélèvement et l’injection La CWaPE a établi que, de manière générale, 37,76 % de l’énergie produite est consommée simultanément. 62,24 % de l’énergie produite est par conséquent réinjectée dans le réseau et consommée à un autre moment. Le tarif prosumer consiste donc à faire contribuer le prosumer aux coûts du réseau à hauteur de 62,24 % de ce qu’aurait payé un utilisateur du réseau classique, pour les composantes distribution et transport (y inclus les surcharges y relatives), pour une consommation électrique équivalente.
Le tarif prosumer s’applique à la puissance électrique nette développable (exprimée en kWe) de l’installation de production. La CWaPE prend comme hypothèse de production annuelle la valeur de 910kWh par kWe par an.

Ma conclusion/Mes questions
Cela signifie-t-il qu'il faudra payer une redevance de +/- 300 € par an pour 4 Kwc et encore sur 62 % de notre consommation globale, les frais de transport et de distribution. Si c'est bien comme cela qu'il faut comprendre cette note, beaucoup vont pouvoir démonter leurs panneaux.
Qui peut m'éclairer car, même sur TA, je ne trouve rien d'explicite.
Merci

User name
ROBERT QUARRE
10/07/2019

Je pense que ce ne sera qu'une taxe au kVA de l'onduleur.

User name
PHILIPPE BOUCHE
18/07/2019

ayant payé 7000 € pour 3000 Wh de production/consommation je récupère 70 €/mois(hors location du compteur et avec TVA de 21%) soit un temps de retour de 8 ans. Avec la redevance prosumer annoncée de 321 €, le temps de retour recule de 5 ans. Cela n'est pas raisonnable vu que j'ai 71 ans et ce n'est pas juste car l'injection de PV fait baisser le cout d'achat d'électricité pour les distributeurs (grâce à l'effet du merit order sur la bourse d'électricité).Voir l'étude Fraunhofer 30/5/2013

User name
David
01/08/2019

L'énergie se m'emmagasine pas. C'est d'ailleurs le problème actuel. Si je mets des panneaux sans pouvoir stocker cette énergie et que je ne consomme pas toute celle-ci elle est renvoyée sur le réseau. Je n'ai plus de certificat vert, je paie un tarif prosumer, mais que se passe-t-il avec toute cette énergie renvoyée sur le réseau? Elle est utilisée par les gros groupes pour être valorisée et revendue. Donc si je comprends bien le système ... Je paie une installation avec un retour sur investissement de +/- 10 ans. J'envoie de l'énergie gratuite dans le réseau qui est revendue par les grosses sociétés. Que le tarif Prosumer n'est pas fixe et qu'il peut "varier" suivant les bonnes envies des politiques. Et donc en un mot même si je ne paie plus mon électricité (je parle bien de mon électricité) je dois encore payer et faire profiter gratuitement les grosses sociétés de mon énergie gratuite. Et donc je ne sais pas si sur ce point c'est vraiment utile de mettre des panneaux photovoltaïques tant que les batteries de stockage ne seront pas à un prix abordable.
Bonne journée à tous
David

User name
BERNADETTE VARLET
19/08/2019

Effectivement la rentabilité est nulle. Au tarif prosumer s'ajoutera probablement la TVA et d'autres impôts. Je me demande si c'était prévu dans le "coquelicot"

User name
PATRICK BOUSMANNE
30/10/2019

Vous avez tout compris. Toutes ces histoires de panneaux photovoltaîques devient une vaste escroquerie encore une fois pour engraisser certains. Pour répondre à la solution des batteries, soyez certain que quand ce nombre de batteries sera suffisant, nos chers élus ( pas par moi en tout cas ), ils trouveront une taxe sur le stockage d'énergie .....
Prenez un couple qui travaille 08.00-17.00, ils vont tout perdre puisque absent la journée et ne consommant rien de leur production.
Le système du compteur qui tourne à l'envers ( que j'ai toujours ) était le plus intéressant pour le consommateur : on pouvait produire de l'énergie en été et on la récupérait en hiver quand la production était moins bonne. Au bout de l'année, on faisait les comptes de ce qui avait été réellement tiré sur le réseau. Mais tout cela ne pouvait durer évidemment ...... LA MORT ET LES TAXES ......
On s'étonne que certains concitoyens se barre en Espagne .....

User name
MICHEL GROLEAU
29/08/2019

Bonjour,
je possède une installation panneaux photovoltaïques d'une puissance théorique de 8250 kw. Mais je ne produit que + ou - 4500 kw/an à cause du réseau défaillant de l'AIESH .Il s'agit de survoltage très fréquent au-delà de 250 V dû à la mauvaise qualité du transfo alimentant notre quartier. Et le distributeur invoque des excuses pour ne pas le remplacer. Chaque jour je perds 5 € au profit de l'AIESH.
Pourrais-je contester le tarif prosumer et de quelle manière? Merci

User name
FRANÇOIS GERARD
30/08/2019

dans mon cas, la redevance prosumer est complètement négative.
J'explique : j'ai fait placer 20 panneaux d'une capacité de 5KWa. L'installateur s'était basé sur les consommations des 2 années précédentes. Ca me semblait équitable. Entretemps ma femme est décédée et je consomme maximum 1/3 de
ma production annuelle - facture électricité mensuelle 30 euros que je récupère presqu'intégralement fin d'année. En 2020, j'ai le choix, soit je ne fais rien et je paie une redevance prosumer de 5 KWa x +/-80eur soit +/- 400 eur annuel (soit
plus que ma consommation si je n'avais pas fait installer mes photovoltaiques),
soit je demande l'installation d'un compteur double flux (350 eur) et je paierai sur
la quantité que je prélève sur le réseau. La plus grosse part de ma production sera offerte gracieusement à Engie.
Dans les 2 cas, ça va me couter. J'envisage de faire enlever mes panneaux
mais je reste perplexe devant cette situation ridicule. Alors, J'attends