News

Pour une consigne sur les canettes et les bouteilles en plastique

01 juillet 2021
Yes we can, en  faveur d'une consigne sur les bouteilles plastique et les canettes

Dès aujourd'hui, les petites bouteilles en plastique seront consignées aux Pays-Bas et les canettes suivront bientôt. Pour Test Achats, membre de l'Alliance pour la consigne, c'est le moment de renouveler notre plaidoyer en faveur des consignes en Belgique. Pour débarrasser notre environnement d’énormes quantités de déchets. 

La consigne signifie que vous payez, en plus du prix de la canette ou de la bouteille en plastique, un petit montant supplémentaire que vous récupérez au moment où vous rendez le contenant vide à  un automate ou à la caisse du magasin. 

Le raisonnement est le suivant: en donnant une valeur aux déchets, ils ne sont plus considérés comme tels et les gens évitent alors de les jeter n’importe où. Huit pays européens ont actuellement un tel système. Les Pays-Bas disposaient déjà d’un système de consigne pour les grandes bouteilles en plastique. Ils l’étendent donc désormais aux petites bouteilles et les canettes suivront fin 2022.

Alliance pour la consigne

L’Alliance pour la consigne, à laquelle nous appartenons, est composée de plus de 1120 communes, organisations et entreprises, toutes réunies derrière une même revendication aux gouvernements belge et hollandais: introduire rapidement des consignes sur les canettes et les bouteilles en plastique. Aujourd'hui, l'Alliance fait campagne à Anvers pour l'introduction de la consigne en Belgique, à l'instar des Pays-Bas.

66% d’opinions favorables

Dans un sondage de 2017, nous relevions que 66 % des personnes interrogées étaient favorables à l'introduction d'une consigne. Près de 90 % indiquaient qu'elles étaient prêtes à retourner leurs canettes et leurs bouteilles en plastique au supermarché pour récupérer la consigne. 82 % considéraient que les déchets sauvages constituaient un problème majeur dans leur région. Quatre ans plus tard, le soutien aux consignes pourrait être encore plus important.

La balle dans le camp des politiques

Nous soutenons pleinement l'action réclamant un système de consigne qui se déroule aujourd'hui à Anvers. Nombreux sont les hommes et femmes politiques qui souhaitent également lutter contre les déchets sauvages grâce aux consignes. Le point est même inclus dans les accords de coalition du gouvernement fédéral et des gouvernements bruxellois et wallon. Il est clair que les innombrables campagnes de sensibilisation ne parviennent pas à endiguer les masses de canettes et de bouteilles qui échouent dans l’environnement. Il est donc temps d’adopter la consigne, un système qui fonctionne.