Communiqué

Testachats déconseille de se ruer sur les contrats fixes proposés par Luminus

02 janvier 2023

Il y a quelques jours, le fournisseur d’énergie Luminus communiquait son intention de proposer à nouveau des contrats fixes aux consommateurs en Flandre et en Wallonie, trois mois après en avoir cessé la commercialisation. Testachats, qui réclame depuis plusieurs mois le retour des contrats fixes sur le marché, saluait cette annonce, tout en mettant en garde les consommateurs de ne pas s’y ruer, et de garder le réflexe de comparer.

L’organisation de consommateurs a analysé les nouvelles cartes tarifaires publiées par Luminus aujourd’hui, dont celles des fameux contrats fixes. Il en ressort que pour l’électricité, les prix fixes par kWh ont augmenté de 13 à 19 % par rapport à janvier 2022.  Pour le gaz, on constate plutôt une stagnation voire une baisse par rapport à janvier 2022. Rappelons que depuis lors, la TVA a baissé de 21 à 6 % mais que cela n’a pas suffi pour faire baisser les prix.

Par exemple, le contrat fixe Optifix s’élève à 3441,63 EUR pour une consommation annuelle moyenne (3500 kwh pour l’électricité, et 17 000 kwh pour le gaz) pour la partie énergie uniquement. En comparaison, le contrat variable Basic proposé par Luminus coûtait quant à lui à un peu plus de 4000 EUR par an pour une consommation moyenne sur base des tarifs de décembre, extrapolés sur base annuelle. Mais les tarifs qui seront d’application au prochain trimestre seront très probablement moins élevés sachant que les prix n’ont cessé de baisser depuis l’été.

Vu le contexte actuel de baisse des prix de l’énergie, nous ne conseillons pas de se ruer sur les contrats fixes proposés par Luminus. Notre analyse montre que les prix fixes d’aujourd’hui sont toujours 5 fois (voire 6 fois pour l’électricité) plus élevés qu’en janvier 2021. A cela s’ajoutent les redevances annuelles qui vont de 17 à plus de 60 euros et que vous perdrez si vous décidez de changer anticipativement de contrat durant la première année” détaille Julie Frère, porte-parole de Testachats.

L’organisation de consommateurs recommande de faire preuve de patience, d’attendre que les cartes tarifaires des autres fournisseurs soient également publiées, afin de pouvoir comparer les prix pour une année entière sur un comparateur de prix comme celui de Testachats. “Après avoir utilisé un comparateur de prix, vous pourriez décider de payer un peu plus pour la tranquillité d’esprit que procure un contrat fixe, mais il ne faut le faire qu’une fois toutes les informations en votre possession” conseille Julie Frère.

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.