Dossier

Le leasing auto rarement intéressant pour les particuliers

09 janvier 2019

09 janvier 2019
Cette formule de location longue durée offre un appréciable confort à l'utilisation. Plus besoin de s'occuper de l'immatriculation, des taxes ou des entretiens. Mais financièrement parlant, l'achat d'une voiture, même à crédit, revient en général moins cher.

Le leasing auto consiste à prendre en location une voiture pendant une durée déterminée (généralement comprise entre 24 et 48 mois) moyennant le paiement d'une mensualité fixe de quelques centaines d'euros.

Jusqu'il y a peu, cette formule était réservée aux voitures de société (avec avantages fiscaux à la clé pour l'employeur et le travailleur). Aujourd'hui, elle est de plus en plus souvent proposée aux particuliers sous le vocable de "leasing privé" ou "Private Lease". Et de plus en plus de particuliers se laissent tenter: environ 10 000 en 2017, soit 40% de plus qu'en 2016.

Que comprend un leasing privé classique ? La mise à disposition de la voiture, l'assistance 24h/24, les taxes, la RC auto, les entretiens, le remplacement du véhicule en cas d'accident…

Les avantages du leasing

  • Pas d'immobilisation de capital (au contraire d'un achat).
  • Une mensualité fixe.
  • Le confort à l'usage: pas besoin de s'occuper du paiement des taxes, de l'immatriculation, des entretiens et réparations…
  • Permet aux jeunes de contourner l'obstacle "assurance à coût rédhibitoire".

Au final, l'achat revient souvent moins cher

Tout ceci a l'air bien tentant, mais nos comparaisons montrent qu'acheter une voiture, même à crédit, est généralement plus intéressant que la louer.

En tout cas, ne comparez pas l'offre de leasing avec le prix catalogue. Tenez compte de votre capacité de négociation lors d'un achat, des promotions, de la valeur résiduelle du véhicule à la revente… Au final, le prix réel d'une voiture est souvent 10 à 20% inférieur à celui du prix catalogue.

En outre, n'espérez pas acheter la voiture à un prix déterminé à l'avance en fin de contrat. C'est le cas pour les leasings professionnels. Mais dans la pratique, en Belgique, cette option d'achat est rarement intégrée dans le contrat pour particuliers. Au lieu d'un leasing au sens habituel du terme, il s'agit en réalité d'une location à (longue) durée déterminée.

Autres pièges du leasing privé

  • Si vous dépassez le kilométrage annuel autorisé, vous payez en principe un supplément au kilomètre.
  • La voiture doit être en bon état lors de sa restitution à l'issue du contrat. Si elle présente de grosses griffes par exemple, elle sera réparée à vos frais.
  • Attention aux mensualités trop modestes: c'est peutêtre dû au fait que la durée du contrat est longue, que le kilométrage annuel est fortement limité, que d'autres personnes ne peuvent pas conduire la véhicule…
  • N'oubliez pas qu'au terme d'un contrat de 4 ans par exemple, vous n'aurez plus de voiture (sauf à reprendre un nouveau contrat), alors que vous pouvez en général utiliser un véhicule dont vous êtes propriétaire bien audelà de 4 ans.

Nos conseils

Le leasing peut parfois d'avérer plus intéressant qu'un achat, notamment dans le cadre de promotions temporaires. Mais ouvrez l'œil, comparez et faites vos calculs sans succomber aux discours rodés des sociétés de leasing. Vous pouvez vous inspirer du comparatif donné à titre d'exemple dans l'article "Leasing pour particuliers: rarement avantageux" publié dans le magazine Budget & Droits 250 de janvier/février 2017.

Par ailleurs, lisez très attentivement le contrat qui vous est soumis avant de le signer. Sa résiliation anticipée peut en effet être assortie d'indemnités très élevées.

Pensez à notre comparateur prêts auto

Si le leasing privé n'est pas pour vous, si vous décidez d'acheter une voiture mais devez pour ce faire contracter un emprunt, notre comparateur prêts auto est à votre disposition.

Vers le comparateur

Cet outil permet de comparer les taux d’emprunt dont vous pouvez profiter pour le financement de votre véhicule.