L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Promotion de la viande dans les écoles: une campagne qui pose question

19 décembre 2018
viande rouge

19 décembre 2018
Les ministres de l’Agriculture wallon et flamand ont envoyé aux écoles des dossiers pédagogiques faisant la promotion de la viande. En contradiction, selon nous, avec les recommandations des autorités de la santé et de l’environnement qui conseillent de diminuer la consommation de viande rouge et de charcuterie.

Au mois de novembre, l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (Apaq-W) et le Vlaams Centrum voor Agro- en Visserijmarketing (VLAM) ont envoyé trois dossiers pédagogiques à destination des écoliers pour promouvoir la consommation de viande.

Dans ces livrets, l’Apaq-W présente une vision idyllique de l’élevage en Wallonie et en Flandre, mais passe sous silence les conditions de vie des animaux dans les élevages intensifs et l’impact des gaz à effet de serre sur l’environnement. Or, le réchauffement climatique représente l’urgence actuelle et les enfants doivent y être sensibilisés.

Pas plus de 500 grammes de viande rouge par semaine

Cette campagne ne tient compte ni des recommandations sanitaires du ministère de la Santé, ni des avertissements du ministère de l’Environnement quant à l’impact de l’élevage sur les changements climatiques. Tous deux préconisent en effet de diminuer la consommation de viande.

D’un point de vue sanitaire, la viande fait partie intégrante d'une alimentation équilibrée et trouve tout à fait sa place dans la pyramide alimentaire. Mais il est aujourd’hui recommandé de ne pas manger plus de 500 g de viande rouge (bœuf, agneau, porc, veau ou cheval) par semaine et d'éviter les charcuteries. Au-delà de ces quantités, les risques pour la santé, de cancer colorectal notamment, augmentent.

D’un point de vue environnemental, les élevages engendrent 14,5% des émissions globales de gaz à effet de serre, selon l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

Nous avons interpellé les ministres

Nous avons adressé un courrier aux ministres André Colin et Joke Schauvliege, en charge de l’Environnement pour la Région wallonne et la Région flamande, afin de mieux comprendre leurs intentions.

Nous percevons en effet assez mal l’objectif qu’ils poursuivent en menant ce genre de campagne visant à promouvoir la consommation de viande. Notre organisation plaide au contraire pour préparer les secteurs de l’élevage et de la viande à la transition écologique. Et elle reste convaincue qu’un changement du système agro-alimentaire est nécessaire pour respecter les objectifs de l’accord de Paris visant à diminuer les gaz à effet de serre.

Soutenez Test Achats dans la défense des droits des consommateurs

Plus de 300.000 personnes comme vous nous aident à défendre quotidiennement les intérêts de TOUS les consommateurs. Pour remplir cette mission en toute indépendance, Test Achats, qui n'est pas financé par les entreprises ou l'Etat, dépend de la participation de ses membres.

 

Nous effectuons plus de 5.000 tests de produits et de services chaque année dans des laboratoires indépendants, réalisons des enquêtes exclusives, prodiguons des conseils pratiques et juridiques sur mesure, assistons nos membres dans leurs litiges avec une entreprise ou un organisme, intervenons auprès des pouvoirs publics et des organisations internationales et menons des campagnes qui visent à faire entendre la voix des consommateurs, votre voix !

 

En devenant membre de Test Achats, vous nous permettez de continuer à défendre ces droits dans une société de consommation qui change continuellement.

 Devenez membre

Déjà membre? Se connecter

Community

Alimentation

Conversations liées