News

Quelles mesures pour un caddy plus durable?

27 octobre 2022
supermarche plus durable

Notre alimentation et nos boissons représentent environ un tiers de notre impact environnemental personnel total. Si nous pouvons réduire cet impact en faisant les bons choix, les supermarchés et les autorités ont eux-aussi un rôle à jouer. Nous avons interrogé 1110 consommateurs pour connaître leur avis sur les différentes mesures qui permettraient de réduire l’impact environnemental des achats alimentaires. 

Dans la mesure où la plupart des achats alimentaires sont effectués dans les supermarchés, leur rôle dans le comportement d’achat des consommateurs est donc important. En faisant en sorte que le choix d'une alimentation durable au supermarché soit plus facile, nous pouvons réduire la charge sur notre planète. Les consommateurs doivent faire ce choix, mais les supermarchés peuvent les y aider.

Comment accompagner les consommateurs ?

Proposer des alternatives durables pour chaque produit alimentaire ou cibler un assortiment durable dans les rayons, fixer des objectifs ambitieux pour lutter contre la déforestation et réduire autant que possible les pertes et les déchets alimentaires, communiquer de manière transparente, assurer un suivi et établir des rapport ... sont autant d’exemples de ce que les supermarchés peuvent mettre en place pour aider les consommateurs dans leurs choix d’un caddy plus respectueux de l’environnement.
Le gouvernement joue également un rôle en aidant les consommateurs à se tourner vers des aliments plus durables. Qu'en pensent les consommateurs ? Quelles mesures sont-elles les plus pertinentes ?

Qui a la plus grande responsabilité ?

Dans notre enquête, nous avons également demandé aux consommateurs qui, selon eux, a le plus de responsabilités pour faciliter les achats écologiques. Selon nos répondants, l'industrie alimentaire a la plus grande responsabilité. Viennent ensuite les autorités régionales/fédérales et l'Union européenne. Les supermarchés n'arrivent qu'en quatrième position. Les consommateurs se placent en avant-dernière position. Les agriculteurs, eux, ont la responsabilité la plus faible.

Il existe une division frappante concernant la responsabilité des consommateurs. Par exemple, 40 % des répondants se considèrent les moins responsables, contre 23 % qui se considèrent les plus responsables. 

Que font les supermarchés pour nous aider à manger de façon écologique ? Découvrez leurs actions via le site web de La Super-Liste Environnement.