News

L'enquête "Super-Liste" sur les supermarchés a commencé en Belgique

21 avril 2022
superliste

Les supermarchés nous aident-ils à manger plus durablement ? C’est ce qu’a voulu savoir la Fondation Questionmark, à travers une nouvelle étude comparative menée en coopération avec Rikolto et Test Achats, dont les résultats paraîtront en novembre 2022. 

"Super-Liste", menée avec le soutien de Rikolto et de Test Achats, et en collaboration avec BOS+, IEW, Ecosonso, FoodWIN et Bond Beter Leefmilieu, est la première étude à dresser un tableau des performances de durabilité des supermarchés sur plusieurs années et dans plusieurs pays. En Belgique, l'étude sur l'environnement a maintenant commencé et les résultats suivront en novembre.  

Les supermarchés jouent un rôle clé 

Responsables de 42% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, selon le dernier rapport du GIEC publié début avril, les supermarchés peuvent contribuer de manière significative à une alimentation plus respectueuse de l’environnement et du climat. 

Dans les mois à venir, les organisations s'intéresseront de près à Colruyt, Delhaize, Carrefour, Aldi et Lidl (qui représentent ensemble plus de 80% de parts de marché) et examineront dans quelle mesure ces enseignes s'efforcent de réduire la vente de protéines animales, d'opter pour des produits issus d'une agriculture respectueuse de la nature et de lutter contre la déforestation et le gaspillage alimentaire.

Focus sur 3 grands thèmes 

L’agriculture durable, la transition protéique et le gaspillage alimentaire sont les trois grands thèmes abordés dans l’étude. 

Entre utilisation excessive d’engrais artificiels et pesticides perturbateurs des cycles naturels, “la “Super-Liste” étudie donc dans quelle mesure les supermarchés stimulent les pratiques agricoles respectueuses de l'environnement et facilitent le choix de produits durables.”, explique Corentin Roland d’IEW. Mais il sera également question de savoir “si les supermarchés prennent des mesures pour lutter contre la déforestation, notamment dans la culture du soja, de l’huile de palme et du cacao”, ajoute Pieter Van De Sype, responsable politique de BOS+. 

Réduire notre consommation de viande et limiter le gaspillage

Notre consommation de viande a également un impact environnemental majeur, “le régime alimentaire du Belge moyen contient une quantité relativement élevée de protéines animales, comme la viande et le fromage, ce qui, dans le système agricole actuel, pèse lourdement sur l'environnement.”, note Heleen de Smet, de Bond Beter Leef milieu. La “Super-Liste” enquêtera sur les mesures prises par les supermarchés pour encourager le choix de protéines végétales. 

Une attention particulière sera enfin accordée aux déchets alimentaires. Rien qu'en Flandre, environ 907 000 tonnes de nourriture sont perdues chaque année. “Super-Liste” examine donc dans quelle mesure les supermarchés ont une ambition et un plan pour lutter contre les pertes et gaspillages alimentaires, tant au sein du supermarché que chez leurs fournisseurs et les consommateurs.

De notre côté, nous estimons que la “Super-Liste” va permettre de donner un aperçu de la mesure dans laquelle les supermarchés jouent déjà leur rôle aujourd'hui. Par ailleurs, l'étude fournira également des recommandations concrètes que les supermarchés et les responsables politiques pourront utiliser pour s’améliorer. Cette approche constructive et critique est importante pour nous.