L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Nouveaux rappels de produits contenant des graines de sésame

08 janvier 2021
sésame

Depuis septembre, des centaines de produits ont été retirés des rayonnages car ils contiennent des graines de sésame contaminées. Et la liste ne cesse de s'allonger. De l’oxyde d’éthylène a été retrouvé dans les graines de sésame, une substance interdite en Europe.

 
Biscuits, pains surgelés, biscottes, farine... Ces derniers mois, des centaines de produits ont déjà été retirés des rayonnages à travers toute l’Europe parce qu’ils contiennent des graines de sésame contaminées en provenance d’Inde. Leur consommation n’entraîne pas de risque aigu pour la santé, mais à long terme, l’oxyde d’éthylène, un produit phytopharmaceutique, peut s’avérer cancérigène. 

L’oxyde d’éthylène, interdit chez nous

En septembre, l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA) a conclu qu'un lot de graines de sésame en provenance d'Inde dépassait la limite maximale en oxyde d'éthylène. Il s'agit d'un désinfectant gazeux, visant entre autres à éviter la formation de moisissures. Son utilisation est interdite en Europe, mais pas en Inde. A long terme et à haute dose, l’oxyde d’éthylène peut être cancérigène, bien qu’en plus petite quantité, aucun danger aigu ne soit à déplorer.

Numéro de lot toujours inconnu

L'AFSCA a tenté de maîtriser le problème le plus rapidement possible en retirant du marché tous les produits contenant des graines de sésame contaminées, mais cela n'a pas été une tâche facile. Le problème est que dans nos régions, les graines de sésame sont principalement utilisées dans des mélanges de graines ou pour pâtisseries. Lorsque les graines sont transformées ou mélangées avec d'autres ingrédients, le produit final reçoit un nouveau numéro de lot. Lorsque le distributeur ou le fabricant retraitent ou reconditionnent les graines, le produit ne conserve pas toujours le numéro de lot initial de la graine de sésame. Or, ce numéro de lot est nécessaire pour savoir s'il s'agit d'un lot contaminé ou non.

L'AFSCA a donc mis en place des contrôles systématiques des graines de sésame non transformées importées dans notre pays. Mais une quantité considérable de graines avait déjà été commercialisée et transformée entre-temps. Des analyses et un suivi séparé ont également été réalisés. Mais certains produits se retrouvent également sur notre marché via d'autres pays européens. Si le problème est maintenant connu dans toute l'Europe, la Belgique a été la première à le signaler : nous avons donc une longueur d'avance dans les analyses.

Remboursement

Vous avez récemment acheté un produit contenant des graines de sésame ? Dans ce cas, vous pouvez vérifier sur le site de l’AFSCA si votre produit figure sur la liste. Vous pouvez trier la liste des rappels par date du rappel, par nom de marque ou nom de supermarché, ainsi que par nom de vente du produit. Si vous avez acheté un produit  contaminé, vous pouvez le ramener au magasin et vous faire rembourser.

Nous avons vérifié nous-mêmes au hasard si les produits de la liste avaient bien été retirés du marché et si vous en étiez informé en tant que consommateur. Malheureusement, nous avons trouvé des produits contaminés sur les étagères ici et là, notamment chez Aveve et Albert Heijn. Raison de plus pour vérifier la liste des rappels sur le site de l'AFSCA. Ce n'est que chez Carrefour et Delhaize que les consommateurs ont été informés de la raison du rappel et un communiqué de presse avec plus d'explications a été publié.