L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Des variantes de Motilium et le Touristil retirés du marché

13 août 2014
touristil motilium

13 août 2014

Les variantes Motilium et Touristil à forte concentration de dompéridone vont disparaître prochainement du marché. Cette substance comporterait en effet un risque de problèmes cardiaques sévères. Voici ce qui va changer et ce qui sera encore autorisé.

Vous souhaitez de plus amples informations sur les médicaments ou des conseils pratiques? 

Dompéridone et risque accru de problèmes cardiaques

La dompéridone, dont la dénomination commerciale la plus connue est sans aucun doute le Motilium, est surtout utilisée en cas de nausées et de vomissements, des lourdeurs, gênes ou brûlures d'estomac et de ballonnements. Seulement, la substance est aussi pointée du doigt depuis quelque temps déjà dans la mesure où son utilisation serait associée à un risque (légèrement) accru de problèmes cardiaques graves, parfois même mortels, surtout en cas de dose supérieure à 30 mg par jour et chez les personnes de plus de 60 ans. 

L'utilisation de la dompéridone en association avec certains autres médicaments augmente également le risque de problèmes cardiaques. L'efficacité n'est du reste pas encore solidement étayée pour toutes les indications, ou est à tout le moins limitée.

Mesures pour une utilisation plus sûre

Afin de limiter les risques, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a donc pris plusieurs mesures :

  • Maximum 30 mg par jour, répartis sur trois prises, et pas pendant plus d’une semaine. Pour limiter le risque d'utilisation inappropriée, l'Europe a en outre ordonné le retrait du marché de tous les comprimés contenant plus de 10 mg de dompéridone.
  • Seuls les suppositoires de 30 mg pourront être maintenus, ceux de 60 mg disparaissant. Les suppositoires ne sont dans tous les cas pas adaptés aux enfants de moins de 35 kg. Ceux-ci ne peuvent prendre de la dompéridone que par voie orale, en veillant à calculer soigneusement la posologie en fonction du poids (0,25 mg/kg). 
  • Les seules indications que le Motilium et les génériques pourront encore mentionner sur la notice seront les nausées et les vomissements. La dompéridone ne pourra par contre plus être présentée comme un médicament contre les ballonnements ou les brûlures d'estomac, ce pour quoi nous plaidions déjà depuis longtemps. 

Mal du voyage : que faire ?

Le Touristil, un médicament bien connu contre le mal du voyage, contient lui aussi, en plus de la cinnarizine (un antihistaminique), 15 mg de dompéridone par comprimé. C'est la raison pour laquelle il va également être retiré du marché. À titre d'alternative, nous recommandons de la dimenhydrinate (R Calm Dimenhydrinate) ou de la méclozine (Postafène ou Agyrax). La méclozine est plus particulièrement recommandée en cas de voyages plus longs en raison de son effet prolongé. Prenez les comprimés au moins 1 heure avant le départ, avec un peu d'eau. Les effets secondaires possibles sont une bouche sèche et de la somnolence.

Imprimer Envoyer par e-mail