News

Décès après la vaccination chez certains patients âgés vulnérables

15 janvier 2021

L'AFMPS mène une enquête sur le décès d'une personne de 82 ans quelques jours après qu'elle ait été vaccinée contre le COVID-19. La Norvège a également constaté plusieurs décès chez les personnes âgées les plus fragiles.

Il n'y a pas nécessairement de lien entre une vaccination et de graves problèmes de santé qui surviennent quelques jours plus tard. Cela peut-être une simple coïncidence. Chaque jour, des personnes connaissent des problèmes de santé qui peuvent parfois entraîner leur décès, en particulier parmi la population âgée et vulnérable qui est vaccinée en ce moment. Il convient en effet d'examiner si le vaccin a été la cause du décès. L'AFMPS y travaille actuellement. 

L'agence norvégienne des médicaments a également enquêté sur plusieurs décès de personnes fragiles de plus de 80 ans suite à la vaccination avec le vaccin BioNTech/Pfizer au cours des dernières semaines. Selon leur analyse, les effets secondaires courants de ce vaccin, tels que la fièvre et les nausées, chez les patients atteints d'une maladie sous-jacente grave, pourraient avoir contribué à l'issue fatale. Pour être clair, nous parlons d'un petit groupe de patients très spécifique.

Signaler les effets secondaires

Lorsque de nouveaux médicaments et vaccins sont mis sur le marché, les connaissances sur leur innocuité sont loin d'être complètes. C'est également le cas des vaccins contre le corona. Bien que le nombre de participants aux études scientifiques soit très important, il est encore trop limité pour détecter les rares effets secondaires. Peu de patients âgés de plus de 80 ans participent à ces études, et aucun d'entre eux ne souffre d'une affection aiguë ou instable. De plus, le suivi du vaccin expérimental a été plus court que d'habitude. Les effets secondaires qui ne surviennent qu'après une plus longue période ne sont donc pas encore connus. Cependant, les effets secondaires à long terme sont généralement rares.

Les autorités surveillent de près la sûreté des vaccins contre la corona. Une bonne détection et une enquête approfondie des problèmes de santé qui surviennent après la vaccination sont donc essentielles. Ils comptent sur les rapports des prestataires de soins de santé et des citoyens. Plus il y a de rapports, plus vite un problème est détecté et plus vite des mesures peuvent être prises. Les études actuelles montrent que les agences des médicaments du monde entier sont sur la balle. La Norvège, quant à elle, a adapté ses lignes directrices pour la vaccination des personnes âgées les plus vulnérables. 

Si vous avez été vacciné et que vous ressentez un éventuel effet secondaire, parlez-en à votre médecin ou signalez-le vous-même à l'AFMPS. Veillez à le faire si l'effet secondaire n'est pas mentionné dans la notice ou s'il se produit différemment de ce que vous attendiez. Pour signaler les effets indésirables d'un vaccin contre le corona directement à l'AFMPS, rendez-vous à cette adresse.

Base de données des effets indésirables

Chaque semaine, l'AFMPS communique les rapports d'effets indésirables qu'elle reçoit sur les vaccins corona. Si vous avez des inquiétudes concernant d'éventuels effets secondaires ou si vous souhaitez être tenu au courant, consultez cette page sur le site de l'AFMPS.

Les effets secondaires observés au cours des essais cliniques des vaccins approuvés sont décrits dans les "notices" du site. Pour l'instant, seule la notice sur le vaccin BioNTech/Pfizer (fichier PDF) est disponible.

Pour plus d'informations

Vous avez encore des questions sur les vaccins contre la corona ? Consultez notre dossier complet à ce sujet.

Notre dossier sur les vaccins contre le corona