L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Covid-19: la confusion autour d’AstraZeneca mine la confiance dans les vaccins

08 avril 2021
vaccin covid sondage

C’est ce qui ressort de notre 10e sondage Covid. Plus largement, seul un tiers de la population s’estime bien ou très bien informé au sujet des vaccins. Point positif par contre : par rapport à notre sondage de janvier, davantage de Belges se disent prêts à être vaccinés.

S’ils recevaient une convocation pour se faire vacciner la semaine prochaine, 47% des 1000 Belges que nous avons interrogés du 26 au 30 mars 2021 déclarent qu’ils s’y rendraient certainement (en progression de 7% par rapport à notre sondage de janvier) et 27% qu’ils s’y rendraient probablement. Par contre, 15% ne le feraient probablement pas et 11% sûrement pas.

Pour quels motifs ne se rendraient-ils pas à la convocation ? Plus de la moitié des sondés qui ne sont pas certains d’y donner suite déclarent avoir peur des éventuels effets secondaires, près de 2 Belges sur 10 se méfient de certains vaccins et 1 Belge sur 6 n’a pas confiance dans le processus pour développer/approuver le vaccin.

Impact négatif du dossier AstraZeneca

Dans notre sondage, les Belges témoignent que la confusion qui règne depuis quelque temps autour du vaccin Astra Zeneca a impacté de manière négative leur confiance non seulement envers ce vaccin (57 %) mais aussi envers les autres vaccins contre le Covid-19 (41 %).

Et les derniers rebondissements dans le dossier AstraZeneca risquent de ne pas renforcer cette confiance.

Mal informé ? Consultez notre dossier vaccins

Autre constat interpellant au vu des résultats de notre sondage : seul 1 Belge sur 3 s’estime bien ou très bien informé au sujet des vaccins contre le Covid-19. Or, notre enquête montre que plus les gens s’estiment informés, plus ils sont disposés à se faire vacciner.

L’occasion de rappeler ici l’existence de notre grand dossier "vaccins contre le coronavirus".

Vers le dossier vaccins

Un passeport vaccinal ? Oui, mais…

Nous avons également demandé aux Belges leur opinion au sujet du passeport vaccinal. Ils y sont globalement favorables mais 37 % des sondés craignent que leurs données de santé qui sont stockées soient utilisées à d’autres fins que le contrôle de la pandémie. Et plus de la moitié que le passeport crée une discrimination injuste entre personnes vaccinées et non vaccinées.

Pour éviter pareille discrimination, nous demandons aux autorités que les tests PCR pour voyager soient gratuits pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de se faire vacciner. Dans notre sondage, cette demande reçoit l’assentiment de plus de 6 Belges sur 10.