L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

La panique au sujet du vaccin AstraZeneca n'est pas à l'ordre du jour

09 avril 2021

Le vaccin de l'Université d'Oxford/AstraZeneca a fait la une des médias ces derniers jours. Vous avez peut-être prévu de vous faire vacciner dans les prochaines semaines et tous ces rapports vous inquiètent un peu. Heureusement, il n'y a pas vraiment de raison pour l'instant.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a conclu mercredi qu'il existe probablement un lien de causalité entre le vaccin de l'Université d'Oxford/AstraZeneca et l'apparition de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins du cerveau ou de la cavité abdominale, associée à un faible taux de plaquettes. Heureusement, il s'agit d'un effet secondaire très rare. Sur la base des rapports actuels, l'EMA parle désormais d'un risque de 1 sur 100 000.

Vigilance chez les jeunes femmes

On ne sait pas encore quels facteurs augmentent le risque de cet effet secondaire. Jusqu'à présent, ce problème a surtout été observé chez les femmes de moins de 60 ans. Toutefois, cela ne signifie pas nécessairement que les femmes plus jeunes présentent également un risque plus élevé. Une explication possible est que le vaccin a été administré principalement au groupe des travailleurs de la santé, où les jeunes femmes sont majoritaires.

Chaque pays décide séparément

Néanmoins, comme un certain nombre d'autres pays européens, notre pays a décidé, par mesure de précaution, d'administrer le vaccin pendant les quatre prochaines semaines uniquement aux personnes âgées de plus de 55 ans. À partir de cet âge, il est clair que les avantages du vaccin l'emportent largement sur les risques, y compris sur cet effet secondaire rare. Nous regrettons cependant que la Belgique n'ait pas attendu la réunion prévue avec les ministres européens de la santé pour prendre cette décision.

Nous trouvons également consternant que l'EMA n'ait pas présenté de chiffres concrets sur les avantages et les inconvénients de ce vaccin pour les différents groupes d'âge. Une femme de 30 ans en bonne santé a moins de risques de souffrir de complications graves ou de mourir à cause de COVID-19 qu'une femme de 80 ans. Cet équilibre doit donc être examiné en profondeur pour chaque groupe cible séparément. Ce n'est qu'à cette condition que des conseils réfléchis pourront être élaborés. Nous attendons donc que l'EMA présente ces données dès que possible, afin que les gouvernements et les citoyens puissent les utiliser pour prendre des décisions.

La Belgique est-elle trop optimiste ?

Toutefois, étant donné que les semaines à venir seront axées sur les personnes de plus de 65 ans, la stratégie de vaccination pourrait ne pas être compromise par cette décision à court terme.

Entre-temps, l'EMA a demandé à AstraZeneca et à deux universités de mener des recherches plus approfondies sur cette question et prévoit que les résultats seront disponibles dans les prochains mois. Le projet du gouvernement belge de pouvoir prendre des décisions scientifiques réfléchies dans un délai de quatre semaines nous semble donc très optimiste. Nous pensons, entre autres, aux personnes qui doivent recevoir leur deuxième injection : disposera-t-on, dans un délai d'un mois, de données suffisantes pour permettre de prendre une décision scientifiquement fondée sur les autres plans d'action actuellement sur la table, tels que la réorientation vers un autre vaccin, le report ou même l'absence de deuxième dose ? Nous nous interrogeons donc sérieusement sur les conséquences possibles de la stratégie de vaccination à plus long terme. Nous attendons une communication transparente sur le statut scientifique des différentes options et sur les choix effectués.

Réfléchissez-y à deux fois avant de refuser

Comme beaucoup de vos compatriotes, vous vous demandez peut-être si vous allez recevoir le vaccin de l'Université d'Oxford/AstraZeneca un de ces jours. Toutefois, l'EMA a réaffirmé hier que les avantages de ce vaccin l'emportent largement sur les risques pour la population générale. Cela s'applique certainement aux plus de 55 ans et à toute personne ayant eu des caillots sanguins ou des saignements dans le passé, prenant des anticoagulants ou présentant un risque accru de maladie cardiovasculaire. Dans ce cas, vous avez un risque plus élevé de complications dues au COVID-19, qui peuvent être évitées par une injection du vaccin contre le corona.

Dans tous les cas, il est impossible, d'un point de vue logistique, de choisir un autre vaccin. Permettre aux gens de choisir retarderait considérablement la campagne de vaccination. Il est possible de refuser le vaccin, mais sachez que c'est un choix définitif pour le moment. Les autorités travaillent à la mise en place d'un système qui vous permettra de vous réinscrire par la suite et de revenir à la fin de la file d'attente, mais ce système n'est pas encore en place.

Soyez vigilant

Pendant les deux semaines qui suivent votre vaccination, vous devez être attentif aux symptômes suivants :

  • essoufflement
  • douleur dans la poitrine
  • gonflement de la jambe
  • douleur abdominale persistante
  • des symptômes neurologiques tels que des maux de tête sévères ou persistants ou une vision trouble
  • petits points rouges ou violets sous la peau à un endroit différent du site d'injection

Si vous avez reçu le vaccin et que vous ressentez ces symptômes ou d'autres, parlez-en à votre médecin et veillez à les signaler à l'AFMPS. Vous pouvez le faire sur le site de l'agence fédérale des médicaments.

En tout état de cause, nous continuerons à suivre de près cette question dans notre dossier sur les vaccins Corona.

Vers le dossier vaccins corona

 

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

147 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

11-06-2021

Dans le calcul bénéfice - risque de la vaccination devrait figurer un élément: le traitement précoce de la maladie dès les tout premiers symptômes avec tous les médicaments anciens dont on dispose.
Lorsqu'on le pratique il n'y a pratiquement plus d'hospitalisations ni de "covid long"

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

26-05-2021

Je vous ai envoyé un mot reprenant les raisons médicales qui ont abouti à la délivrance des vaccins covid qui sont actuellement la seule solution au traitement de la maladie. Si la FDA, les autorités européennes d'autorisation des traitements médicaux, des UK et maintenant de tous les pays ont donné feu vert pour la vaccination c'est parce que les effets thérapeutiques mis en balance avec le laissé faire étaient très en faveur du vaccin. Il suffit de constater de ce qui se passe en ce moment depuis l'augmentation des vaccinations ainsi que par exemple Israël où le retour à la normale est effectif. J'ai entendu à la TV quelqu'un dire lors de la peste et de la grippe espagnole, il n'y avait pas de vaccin et les pandémies qui s'en sont suivies ce sont terminées finalement. Il est vrai que ce serait pareil avec le Covid mais comme ces autres pandémies après combien d'années? Combien de morts? Combien de personnes handicapées pour le restant de leur vie? Combien de régions décimées par le famine? Combien de faillites? Comment est-il possible de se plaindre d'avoir la chance de pouvoir se faire vacciner et gratuitement ou du moins avec prise en charge de nos contributions. Il est quand même rare que nos taxes financent un objectif aussi citoyen et noble. Mon précédent message n'apparait pas dans les commentaires.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

26-05-2021
, a répondu:

Cher Ami Charles,
Votre précédent message ne se trouverait-il pas à l'adresse ci-après? (Retirez le signe $ en tête)
$www.test-achats.be/.../pass-covid-belge
J'y lis : "Ne pas se faire vacciner c'est ne pas se protéger d'une maladie invalidante et dans certains cas mortelle, c'est freiner voire à terme empêcher la contamination des autres, c'est éviter un réservoir de mutation virale (les sujets contaminés peuvent pendant leur affection faire naître des mutants). ..."
Page d'accueil > Famille & privé : Coronavirus > "Covid Safe Ticket" : les personnes non-vaccinées doivent pouvoir se faire tester gratuitement
S'il en est ainsi faites le moi savoir S.V.P.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

26-05-2021
, a répondu:

Cher Ami Charles,

Votre précédent message ne se trouverait-il pas à l'adresse ci-après? (Retirez le signe $ en tête)
$www.test-achats.be/.../pass-covid-belge
J'y lis : "Ne pas se faire vacciner c'est ne pas se protéger d'une maladie invalidante et dans certains cas mortelle, c'est freiner voire à terme empêcher la contamination des autres, c'est éviter un réservoir de mutation virale (les sujets contaminés peuvent pendant leur affection faire naître des mutants). ..."

Page d'accueil > Famille & privé : Coronavirus > "Covid Safe Ticket" : les personnes non-vaccinées doivent pouvoir se faire tester gratuitement

S'il en est ainsi faites le moi savoir S.V.P.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

22-05-2021

De la gratuité des vaccins et des tests

Quant au prix

Ni les vaccins, ni les tests sont/seront gratuits. Le con-tribuable les paie aux financiers pharmaceutiques. Et même très cher aux plus ... futés.

La gratuité est un slogan marketing pour gogos. C'est une tromperie de les présenter comme tel.

Quant au coût

Je pense que le con-tribuable n'est pas près de connaître le coût global. Celui incluant par exemple: la pollution des km voiture, de la fabrication et destruction des masques et du matériel d'inoculation, la perte de temps dans les files d'attente et les caquettages, dont les miens.

Je ne serai pas surpris de pouvoir ajouter le coût caché de l'arrosage via le lobbying.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

23-05-2021
, a répondu:

Lire "caquetages"

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-05-2021

Bonjour à tous.
Je dois me faire vacciner ce dimanche après-midi pour la première dose. Mais hier soir j'ai eu une petite fête Avec qqbieres etc. Est ce que ça pourrait être nocive pour ma vaccination..??

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-05-2021

Bonjour à tous.
Je dois me faire vacciner ce dimanche après-midi pour la première dose. Mais hier soir j'ai eu une petite fête Avec qqbieres etc. Est ce que ça pourrait être nocive pour ma vaccination..??

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-05-2021

Je dois me faire vacciner lundi pour une première dose de pfizer et j ai une trouille bleu en même temps je n’ai pas de rdv pour la deuxième injection cela me fais réfléchir , car je dois organisé mon travaille en fonction du vaccin,je travaille seule je suis à deux doigts d annulé tout

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-05-2021

J'ai reçu ma première dose sans problème.La deuxième s'est clôturée par une sacrée réaction qui m'a fait craindre le pire. Pourtant je recommencerais si cela est nécessaire pour moi comme pour tous les autres.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

23-05-2021
, a répondu:

Rassurez vous, vous aurez tout le loisir de recommencer. Les financiers pharmaceutiques ont trouvé un filon qu'ils entretiendront s'appuyant sur les techniques de lobbying et marketing. S.E. & O. ils ont déjà annoncé que la vaccination devra être recommencée comme celle de la bonne vieille grippe saisonnière. Chaque année un cocktail annoncé comme basé sur les variants probables tel que supputés par des Hexpêêrts qu'ils rémunèrent.

COVID et sa diabolisation lucrative a relancé la noria. Yapluka faire croire qu'il est indispensable de vacciner le chat baladeur et ses puces. Pour le chien ce sera le port du masque à usage unique imbibé d'une solution es-spéciale.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-05-2021

J'ai eu ma première dose de Pfizer il y a 4 semaines, je dois recevoir la deuxième dose la semaine prochaine. Je n'ai pas eu le moindre doute sur les vaccins jusqu'à ce jour, mais là, à la lecture de votre article et de vos statistiques, je suis vraiment surpris du nombre de cas d'effets secondaires pouvant être graves. Du coup je ne sais plus...

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

20-05-2021
, a répondu:

Il ne faut pas vous inquiéter, tout dépend d'une personne à l'autre, alors courage...

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

08-06-2021
, a répondu:

Effectivement, certaines personnes meurent suite à la vaccination, d'autres pas. C'est comme jouer à la roulette russe.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

18-05-2021

J'ai reçu ma première injection du vaccin Astra Zenaca il y a 5 semaines. J'attends la deuxième piqure avec impatience. Après avoir vu mourir du covid, un voisin, le jour de ses 50 ans et sa mère 2 semaines plus tard, je suis heureux de ne pas avoir hésité de me faire vacciner.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

20-05-2021
, a répondu:

Vous avez bien raison, moi j'ai mon vaccin Astra Zeneca le 31 Mars, et je suis convoquée pour le 2 è le 22 Juin, je trouve que c'est quand-même long...
Mais c'est ainsi donc j'attend avec impatience quand même.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

18-05-2021

Vous me redonnez confiance ne changez pas.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

20-05-2021
, a répondu:

Merci beaucoup pour votre confiance et votre commentaire positif. ^Pol

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

15-05-2021

Bonjour
Le passeport vaccinal européen sera accordé aux personnes disposant d'une vaccination complète (2 doses).
Combien de temps après la vaccination le passeport sera t'il valide?
Le jour de la seconde dose ou quelques jours plus tard (le temps que le vaccin fasse effet)?
Un exemple: puis-je partir dans un pays où le passeport est exigé le lendemain de ma seconde piqure?
Ce passeport peut-il être exigé aux enfants de - de 18 ans? S'ils ne sont pas vaccinés cet été, doivent-ils faire des teste ou passer par la quarantaine?
Merci de vos infos.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

20-05-2021
, a répondu:

Je me pose les même questions, j'ai mes 3 enfants qui vivent en France et cela fait 2 ans que je ne les ai plus vu; alors j'espère pouvoir y aller cet été...

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-05-2021

Bonjour,
J'aimerais avoir vos témoignages.
J'ai 58 ans, j'habite en Flandres et aimerait me faire vacciner - je suis également inscrite sur la plateforme QVAX.
En principe la vaccination en Flandres et ouvertes aux 65 - 45ans selon l'ordre décroissant d'ages ainsi que les personnes à risque/ commorbidité.
Depuis une dizaine de jours, de très nombreuses personnes de 45 à 54 ans me signalent avoir reçu leur convocation pour se faire vacciner ( amis, connaissances, collègues et travailleurs de mon entreprise ) en Flandres et à Bruxelles. Depuis plusieurs jours je fait des recherches et je contacte les instances concernées pour la Flandres - la seule réponse que j'obtiens est que les personnes de 45 à 54 qui ont reçu leur invitation sont des personnes ayant des comorbidités éventuellement à leur insu ???? . Pour avoir consulté la liste des commorbidités, www.health.belgium.be/.../20210205_css-9618_priorites_vaccination_covid-19_vweb2.pdf
www.laatjevaccineren.be/covid-19-vaccinatie-voor-risicopatiënten
je peux vous assurer qu'aucune des personnes que je connais n'est porteur des maladies mentionnées dans la liste et il est impensable que leur médecin ait détecté l'une de ses maladie et ne leur en ait pas fait part.
Je n'ai que 2 hypothèses expliquant que des personnes de 46 ans se fassent vacciner avant des personnes de 58ans
1) mon dossier s'est perdu
2) le personnes de 45 à 54ans sans comorbidités sont priorisées pour la vaccination par rapport au 55 - 64 ans sans comorbidités contrairement à ce qui est annoncé par le gouvernement.

J'aimerais avoir des avis de personnes sans comorbidités résidant en Flandres âgées de 55 à 64 ans afin d'avoir une idée de la proportion de personnes étant dans mon cas ?

Bien à vous

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

11-05-2021

Je suis sur la m^me ligne que Warnant Dubois Eric et Carine Mancel:
l'épidémie serait vite finie si on laissait les médecins de ville soigner dès la contamination, pour couper tout de suite l'herbe sous le pied du virus, avec tout ce dont ils disposent comme médicaments anciens et bien connus ...et si la Belgique autorisait la prescription d'ivermectine: allez voir la courbe du covid au Zimbabwe par exemple, où il n'y a pas d'infrastructures hospitalières comparables aux nôtres . La courbe des cas s'est effondrée dès que les autorités (en janvier) ont autorisé le médicament. Mais ici on attend sans doute les nouvelles molécules bien chères que préparent les labos de big pharma!

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

08-06-2021
, a répondu:

Je pense comme vous, big pharma à encore de beaux jours devant elle '

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-05-2021

j'ai eu le Covid en mars2020. EN juillet 2020 analyse de sang pour voir mon immunité. Tous les paramètres étaient bons.
Afin de confirmer ou infirmer les discours que la médecine allopathique proposent
j'ai fait refaire une analyse de sang. Il a été constaté que les paramètres immunitaires
étaient meilleurs que lors de la première analyse.
J'estime que mon immunité personnelle est meilleure que celle qu'on pourrait acquérir avec un vaccin.
Le discours que nos virologues Van Ranst and C° tiennent sont purement pro
BIG PHARMA. Si vous ne pensez pas comme eux...vous êtes complotiste.
Que prévoit la législation?
Quelle liberté?
Carine Mancel



Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

08-05-2021

Bonjour je vais avoir 50 ans et je dois faire ce vaccin là y a t il des risques plus élevés svp de plus le en rappel est en pleine période de vacance et je serai peu être partie
En congé puis je postposer le rappel comme 12 semaines après ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

05-05-2021

J'ai attendu et reporté la date de vaccination initialement prévue en mars 2021 avec le vaccin Astra Zeneca et dans un centre à 30km de chez moi et finalement, c'est le Pfizer qui m'a été proposé dans un centre de vaccination plus près de chez moi.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

06-05-2021
, a répondu:

Merci d'avoir partagé votre expérience avec nous. ^Pol

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

30-04-2021

Bonjour,

Expliquez moi l'utilité d'un passeport sanitaire pour se rendre d'une zone rouge (Belgique) en vacances en Espagne (exemple) vers une autre zone rouge, tout en sachant que le vaccin 1 - ne vous protège pas à 100 % - 2- ne vous empêche pas d'être porteur du virus qui tue 0.05% de la population. Ebola, c'est 60 à 70%.

Test-achat compte-t-il réagir un peu plus fermement également contre cette discrimination entre les personnes vaccinées (style mon vaccin c'est ma liberté - publicité hautement mensongère-voir les affiches à Charleroi) et ceux qui, mieux informés sans doute des risques de ces vaccins en phase de test cliniques (dont certains se terminent en 2023), ne sont pas vaccinés. Ce passeport est considéré comme un document autorisant les gens à partir en vacances. C'est un faux argument.

Dans vos informations au sujet des vaccins, vous ne dites pas pourquoi il n'y a plus de place pour les autres traitements curatifs. Pourquoi les traitements curatifs sont systématiquement écartés mise à part l'oxygénothérapie. Voir la fausse étude du Lancet en mai 2020 et retirée en juin 2020 au sujet des supposés effets secondaires de l'hydroxychloroquine.

Vous ne parlez pas non plus 1- de la fiabilité du test PCR qui surévalue une supposée infection 2 - des risques de celui-ci avec des hémorrhagies nasales.
Pourquoi pas alors ne pas proposer un autre type de test ?

Etc...

Bien à vous.


Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-05-2021
, a répondu:

0.05% de la population ça fait combien de million de personnes ? École 60% justement parcequ'il n'y a as une prise en charge médicale sérieuse. Le problème n'est pas un problème individuel mais bien d'éviter la propagation du virus et il n'y a que par le vaccin qu'on y arrivera. Proposez vous qu'on laisse aller l'épidémie sans contrôle ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

08-05-2021
, a répondu:

Cher monsieur, on a bien compris que vous ne vouliez pas vous faire vacciner, attendez-vous à ce qu'un certain nombre de pays ferment leurs frontières aux non vaccinés ce qui n'a strictement rien à voir avec la politique belge. Il ne faut non plus vouloir le beurre et l'argent du beurre, dans la vie il faut ASSUMER ses choix !

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

20-05-2021
, a répondu:

Là, je suis d'accord avec vous car il ne faut pas exagérer et espérer des réponses et vous en prendre aux personnes qui ne connaissent pas l'avenir.
Si vous n'avez pas envie de vous faire vacciner, grand bien vous fasse, vous verrez bien plus tard ce qu'il adviendra...

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

01-06-2021
, a répondu:

N importe quoi vous etes as medecins et ne connaissez rien au effets secondaires alors evitez de parlez pour faire du vent svp

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

08-06-2021
, a répondu:

Le vaccin n'empêche en rien la contamination des autres.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-04-2021

Mon âge (92) n’est guère favorable à une (pseudo) vaccination

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-04-2021

Mon épouse et moi-même avons été vaccinés, première dose, travail très bien réalisé par des personnes très aimables et très professionnelles. Nous sommes donc sortis très heureux et nous allons tous les deux très bien.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

18-04-2021

Bonjour,
Mon fils doit se faire opérer dans quinze jours, et, la veille de son intervention (bénigne), il doit passer un test Covid à Leuven.
Depuis, il a reçu ses deux vaccins Pfeizer et, la deuxième dose depuis plus de 3 semaines.
Le testing a-t-il toujours lieu d'être?
Merci pour votre réponse.
Cordialement,
Christian

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

20-04-2021
, a répondu:

Nous vous conseillons de prendre contact avec le médecin traitant de votre enfant car seul lui pourra vous guider dans les décisions à prendre. ^Pol