Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Sondage de Test Achats : une majorité est favorable à un Nutri-Score obligatoire

19 mai 2020

Un peu plus d’un an après l’entrée en vigueur du Nutri-Score en Belgique, Test Achats a réalisé un sondage auprès de son panel de consommateurs sur leurs connaissances au sujet de ce label nutritionnel. Il en ressort que 74 % d’entre eux l’ont déjà vu et connaissent sa signification. Malheureusement, encore trop peu de belges font confiance à ce label, d’où la demande de Test Achats d’une nouvelle campagne publique d’information et de sensibilisation. Parmi ceux connaissant le label, près de 60 % sont favorables à ce que le Nutri-Score soit apposé sur tous les produits. Pour que cela puisse être possible, Test Achats s’est alliée à près de 40 parties prenantes pour appeler la Commission européenne à opter pour ce label dont les études démontrent qu’il est le mieux compris par les consommateurs.

Les belges connaissent le Nutri-Score …

Le sondage réalisé par Test Achats montre que 91 % des sondés ont déjà vu le label Nutri-Score et que 74 % en connaissent la signification. Ce pourcentage monte à 82 % dans la tranche des 25-44 ans. Ce résultat doit être souligné lorsque l’on sait que ce label n’est pas obligatoire, et n’est dès lors apposé que sur une minorité de produits.

Il n’en reste pas moins que le travail d’information et de sensibilisation au sujet de cet outil demeure indispensable. D’une part, près de 17 % des répondants déclarent avoir vu le Nutri-Score mais ne pas connaître sa signification.  Et d’autre part, bien que 54 % des répondants ayant déjà vu le Nutri-Score apposé sur un produit lui font confiance, cela signifie tout de même que 46 % demeurent méfiants au sujet de ce label. Cette méfiance peut s’expliquer par un manque de connaissance à son sujet : peu de gens savent que le Nutri-Score ne sert pas à comparer des produits de catégories différentes (ex. une boisson et des céréales) mais bien des produits pouvant se substituer entre eux (ex. différentes boissons). Cette méfiance peut aussi s’expliquer par les diverses fake news et arguments fallacieux utilisés par certains fabricants alimentaires pour s’opposer à l’introduction du Nutri-Score. Une enquête de l’Université de Gand montre par ailleurs que de nombreux consommateurs pensent que ce label a été développé par l’industrie alimentaire, alors qu’il l’a été par des scientifiques anglais et français sans lien avec l’industrie, et validé à de multiples reprises depuis.

Afin d’améliorer la connaissance au sujet du Nutri-Score, Test Achats a adressé un courrier à la Ministre De Block ainsi qu’à son administration afin qu’ils lancent une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation.

… et sont favorables à un Nutri-Score obligatoire

Parmi ceux ayant déjà vu le label apposé sur un produit (ou sur un site web), près de 60 % se déclarent favorables à un Nutri-Score obligatoire sur tous les produits. Les consommateurs semblent avoir compris que ce n’est qu’en apposant ce label sur tous les produits qu’il démontrera réellement son efficacité. C’est pour cela que Test Achats se bat, aux côtés de près de 40 parties prenantes, députés européens, académiques, organisations de consommateurs mais également distributeurs et fabricants alimentaires, pour que le Nutri-Score soit choisi comme label au niveau européen. L’organisation de consommateurs déplore les annonces récentes de la Commissaire européenne en charge de la Santé, Mme Kyriakides, qui n’imposera pas d’étiquetage nutritionnel uniforme. De nombreuses études scientifiques démontrent en effet aujourd’hui que le Nutri-Score est le label le mieux compris par les consommateurs, et qu’il influence favorablement leur comportement d’achat. A la veille de la publication de sa Stratégie de la « Ferme à la Fourchette », Test Achats encourage dès lors vivement la Commission européenne à revenir sur cette position, et à opter pour le Nutri-Score.