Dossier

Vins belges

15 février 2021
les-vins-belges

Dans l'ombre de notre image de pays de la bière, la viticulture en Belgique a connu une forte croissance au cours des dix dernières années. Grâce à des conditions climatiques plus favorables, à une superficie de vigne croissante avec des cépages plus adaptés et au savoir-faire d'un nombre croissant de viticulteurs, la Belgique se taille lentement mais sûrement une place modeste sur la carte mondiale du vin.

Introduction

Le secteur viticole en Belgique a clairement le vent en poupe. Notre pays a beau être jeune sur le plan viticole, il n’en connaît pas moins une progression constante. La raison pour laquelle les vins belges ont fortement progressé au cours de la dernière décennie est due, entre autres, aux conditions climatiques de plus en plus favorables, à l'augmentation permanente de la superficie des vignes avec des "terroirs" appropriés, à de nouveaux cépages cultivés et mieux établis, ainsi qu'à l'expertise et à la professionnalisation du nombre croissant de viticulteurs belges.

En l'espace d'une décennie, la superficie des vignobles et la production de vin de notre pays ont connu une forte expansion, atteignant une production record de près de 2 millions de litres en 2018, année record. Les gelées de fin de printemps, les brûlures du soleil et les averses de grêle pendant les mois d'été ont réduit la production à environ 1,5 million de litres en 2019. Les chiffres exacts pour 2020 ne sont pas encore disponibles, bien qu'il semble que le volume diminuera à nouveau légèrement, mais la qualité sera maintenue en raison du printemps chaud et du nombre élevé d'heures d'ensoleillement pendant l'été.

Il s'agit principalement de vins mousseux (46%) et de vins blancs (39%). Le vin rouge (13%) et le vin rosé (2%) prennent une part moins importante. Si le vin rouge veut vraiment prendre pied en Belgique, le changement climatique devra se poursuivre pour que les cépages rouges puissent encore mieux prospérer dans nos contrées. Selon les chiffres du SPF Economie, quelque 154 viticulteurs cultivaient plus de 441 hectares de vignes en Belgique en 2019. En 2020, la superficie des vignes a même augmenté, pour atteindre 615 hectares. Alors que la Flandre et la Wallonie produisent presque la même quantité, le nombre de viticulteurs en Flandre est sensiblement plus élevé qu'en Wallonie (114 contre 40). Il en va de même pour le nombre d'hectares plantés de vignes (270 contre 171).

Hormis les viticulteurs professionnels et semi-professionnels, notre pays compte un très grand nombre de viticulteurs amateurs passionnés. Les viticulteurs belges vendent principalement leur vin sur place et vivent de l’œnotourisme. Néanmoins, vous pouvez déjà trouver beaucoup de vins chez le détaillant en vin ou via les boutiques en ligne, mais dans les grandes surfaces et les restaurants aussi, les bouteilles noir-jaune-rouge commencent à pointer le bout du nez.

Les chiffres de la viticulture en Belgique en 2019.
Source : SPF Economie