Dossier

Inondations: les questions fréquemment posées

28 juillet 2021

Alors que les inondations ont ravagé une partie du pays, elles ont également impacté le quotidien de nombreux Belges. Que faire en cas de dommage ? Quelles dispositions prendre si votre logement, votre voiture et même vos affaires personnelles ont été perdues dans les eaux ? Nous répondons à vos interrogations afin de vous accompagner au mieux. 

Introduction

Maisons sinistrées, voitures emportées par le courant et meubles jonchant les bords de route; après les images apocalyptiques qui ont circulé sur les chaînes d’informations et les réseaux sociaux ces derniers jours, il est temps de dresser les premiers constats et de mesurer les dégâts causés par les inondations.

Si vous êtes concerné, différents aspects de votre vie ont pu être impactés. Que faire si votre maison est inhabitable ? Votre assurance prend-t-elle en charge les sinistres ? Qu’en est-il de vos biens personnels ? Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons rassemblé les questions les plus fréquentes concernant différents aspects. Nous complétons régulièrement ce dossier, n'hésitez donc pas à revenir souvent (les domaines ci-dessous non cliquables ne sont pas encore complétés): 

Dans le cas où vous auriez d’autres questions ou des doutes, vous pouvez également contacter notre Service Conseil, joignable au 02 542 33 33 du lundi au vendredi de 9 à 12h30 et de 13 à 17h (16h le vendredi).

APPELER LE 02 542 33 33

 
 
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

2 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-09-2021

A mon sens l'assurance habitation que l'on soit propriétaire ou locataire (pour les locataires elle est dorénavant obligatoire depuis 2018) devrait être OBLIGATOIRE, tout comme l'est la RC automobile. Pas assuré ? Tant *** ! Les gens trouvent toujours de l'argent pour ce qu'ils considèrent comme important pour eux (la malbouffe, les cigarettes, le dernier GSM qui sort sinon on passe pour ringard et j'en passe). Je ne suis pas d'accord de lire que la région wallonne va indemniser, avec des plafonds, les non-assurés. Cela donne l'impression une fois de plus que le manque de prévoyance est érigé en privilège. Je paie mes primes tant pour mon habitation que pour l'immeuble dans lequel j'ai des appartements mis en location et je veille à ce que mes locataires soient assurés dès l'entrée en location. C'est peut-être cash ce que je dis, mais cela a le mérite d'être clair et de ne pas tourner autour du pot.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

22-09-2021
, a répondu:

Bonjour Corinne, 

Nous comprenons votre point de vue mais (car il y a toujours un mais ;-) ). Dans la conjoncture actuelle des choses et malgré que ce soit obligatoire et indispensable, ll y a malheureusement pas mal de personnes qui doivent choisir entre manger, faire vivre leurs enfants et une assurance habitation qui ne servira peut-être jamais. Certaines personnes vivent dans la précarité et ceux-la méritent d'être aidées. ^Pol