Dossier

Consommer moins avec une pompe à chaleur

28 juillet 2017
Consommation

28 juillet 2017

Un sèche-linge consomme beaucoup d’énergie, mais à l’achat vous pouvez vous-même la limiter en optant pour un appareil économique (avec une pompe à chaleur, par exemple) ou non. Et il y a encore bien d’autres manières pour consommer moins d’énergie.

Le séchoir électrique est bien connu pour être l’un des appareils ménagers les plus énergivores. Le plus souvent vous économisez naturellement de l’énergie lorsque vous faites sécher vos linges sous une brise légère à l’extérieur, mais ce n’est, hélas, pas toujours possible dans notre pays, et tout le monde ne dispose pas de l’espace nécessaire. Comment pouvez-vous donc limiter votre consommation ?

Quels modèles consomment le moins ?

Réchauffer de l’air et le refroidir exige beaucoup d’énergie. Il n’est donc pas étonnant que les sèche-linge soient des appareils gourmands en énergie. Jusqu’il y a quelques années, une consommation de 4 à 7 kWh par cycle (pour un label B) était possible et de nombreux modèles portaient un label C. Mais avec l’avènement de la pompe à chaleur, les choses sont en train de changer. Les appareils qui en sont équipés portent la plupart du temps un label A++. Dans le même temps, on a vu apparaître sur le marché des modèles avec un label A+++.

Pour le calcul de ce label, il est tenu compte de la charge de l’appareil, de la consommation par cycle à charge complète et à demi charge ainsi que de la consommation en standby. Un modèle portant un label A++ consommera environ 1,8 kWh avec une charge complète de 7 kg. Un A+++ chargé de la même façon, consommera 1,3kWh.
Les modèles avec une pompe à chaleur sont certes plus coûteux à l’achat, mais leur consommation est tellement moindre que leur coût d’utilisation annuelle (achat et consommation) compense l’investissement.

Pour une incidence limitée à la fois sur votre portefeuille et sur l’environnement, veillez à acheter un appareil dont la capacité correspond à vos besoins. Un appareil qui fonctionne sans être complètement chargé consomme, proportionnellement, plus

La consommation d’un appareil avec une capacité maximale de 7 kg et à pleine charge :

  • un sèche-linge à évacuation ou à condensation consomme environ 4 à 4,5 kWh/cycle;
  • équipé d’une pompe à chaleur, un sèche-linge à condensation ne consomme que 2 kWh/cycle.

Le programme prêt à repasser est plus économe

Dans l’analyse de cycle de vie des séchoirs, la consommation énergétique vaut pour 90 % de l’impact sur l’environnement (même en cas de faible utilisation, soit 1 cycle par semaine, cet impact s’élève à plus de 75 %). En effet, la consommation électrique est élevée, si l’on la compare par exemple à celle d’un lave-vaisselle ou d’un lave-linge. Une façon de la diminuer est d’opter pour le programme prêt à repasser, qui nécessite 20 % en moins d’électricité. Pour un appareil économe, la consommation va de 2 kWh à 1,6 kWh, et pour les appareils gourmands, de 5 kWh à 4 kWh.

L’aspect financier

Combien coûte chaque année la consommation d’énergie de votre séchoir ?

  • Si vous optez pour un modèle avec pompe à chaleur, chargé avec 7 kg de linge et que vous le faites tourner en moyenne trois fois par semaine, vous devez vous attendre à une facture d’électricité de 30 à 40 € par an. Ceci à condition que votre appareil soit correctement entretenu.
  • Si vous optez pour un séchoir à condensation avec résistance électrique, de classe énergétique B, la facture annuelle grimpera à 70 voire 80 €. Les appareils les moins énergivores coûtent plus cher à l’achat, mais vous récupérez cette différence de prix au fil des ans.