Dossier

Testament : vous pouvez le faire vous-même

29 août 2018
testament-vous-pouvez-le-faire-vous-meme

29 août 2018

Vous désirez mettre noir sur blanc vos dernières volontés sans passer par un notaire ? C'est parfaitement possible. Quelques conseils pratiques.

Rédiger soi-même un testament

Faire appel à un notaire pour rédiger un testament occasionne des frais. Vous pouvez éviter ces frais en optant pour un testament olographe. Cela signifie que vous rédigez vos volontés entièrement à la main, et signez et datez le document. Un testament tapé à l’ordinateur ou qui a été écrit par quelqu’un d’autre n’est donc pas valable, même si vous l’avez personnellement signé.
Il n'y a pas de règles fixes pour la formulation. Veillez simplement à ce qu'il ne puisse pas y avoir de moindre doute quant à votre identité et celle des légataires, et que vos dernières volontés soient exprimées de manière précise et non équivoque.

A quoi faut-il veiller ?

  • Respectez les règles légales si vous voulez vous écarter des règles ordinaires de succession, p. ex. en léguant quelque chose à quelqu'un qui, normalement, n'hériterait pas de vous, ou en favorisant un de vos héritiers légaux : vous ne pouvez pas priver certains héritiers de leur "réserve", vous ne pouvez rien laisser à votre médecin... 
  • Rédigez de préférence votre testament sur un seul feuillet, si grand soit-il. Vous éviterez ainsi les risques de perte ou de confusion. Si vous devez malgré tout utiliser plusieurs feuillets, numérotez-les. 
  • Indiquez clairement qu’il s’agit de votre testament et mentionnez le nombre d’exemplaires que vous en avez faits. 
  • Identifiez-vous sans équivoque possible. Madame, si vous êtes mariée ou veuve, utilisez de préférence votre nom de jeune fille. 
  • Citez toutes les personnes que vous voulez avantager; donnez leur nom, leur prénom et leur adresse.
  • Evitez autant que possible ratures, biffures et renvois. Si vous en faites malgré tout, mentionnez en marge le nombre de mots biffés ou raturés et paraphez ou signez, pour qu’il n’y ait pas de doute sur le fait qu’ils émanent bien de vous. 
  • Datez et signez le testament sur la feuille même. 
  • Si vous souhaitez ajouter quelque chose ultérieurement, vous pouvez le faire sur la même feuille. Mais prenez soin de dater et signer l'ajout. 
  • Il n’est pas possible de faire un testament conjoint avec quelqu’un d’autre (p. ex. votre partenaire), ni même d’utiliser tous les deux la même feuille de papier. Chacun doit établir son propre document. 
  • Le testament convient moins pour faire part de ses souhaits pour son enterrement : si le testament n’est pas trouvé à temps, il n’aura servi à rien. Exprimez donc plutôt vos souhaits à l’avance à vos proches, ou rédigez un écrit séparé.

Mesures de précaution

Si vous craignez qu’un héritier désavantagé ne fasse disparaître votre testament olographe, vous pouvez le rédiger en deux ou plusieurs exemplaires parfaitement identiques et tous écrits à la main. Placez-les dans des endroits différents ou remettez-les à plusieurs personnes, p. ex. à ceux qui ont intérêt à ce qu’il soit connu. Ou vous pouvez le faire inscrire vous-même au registre central des dernières volontés. En pratique, vous devez le confier à un notaire, ce qui sera mentionné dans le registre en question. Cela occasionne des frais (limités).