News

Nous soutenons les voyageurs parce que Ryanair ne respecte pas les droits des passagers

03 mai 2022
Avion Ryanair

Après les grèves du 22 au 24 avril, Ryanair n'a pas respecté son obligation légale de verser une compensation en plus du remboursement du billet. Nous défendons les voyageurs lésés par cette situation. 

Après l'annonce par Ryanair de l'annulation de plusieurs de ses vols en raison d'une grève de son personnel de cabine, le week-end du 22-24 avril, nous vous avons expliqué quels étaient vos droits dans cette situation. Plusieurs centaines de consommateurs nous ont alors fait part de leur mécontentement car Ryanair n'en avait apparemment que faire. Nous avons donc décidé d'écrire de façon officielle à la compagnie aérienne, afin qu'elle respecte les droits des passagers aériens. 

Vos droits

En cas d'annulation, vous avez bien sûr droit à un autre vol ou au remboursement de votre billet. Cependant, en l'absence de cas de force majeure - et une grève du personnel de la compagnie n'en est pas un - vous avez également droit à une indemnisation forfaitaire, qui varie entre 250 et 600 euros, en fonction de la distance du vol. 

La compagnie aérienne est également tenue de vous en informer clairement.

Ryanair n'a pas respecté ses obligations légales

Ryanair n'a pas informé correctement les passagers impactés par les grèves du 22 au 24 avril. Le courriel envoyé à la suite de l'annulation du vol ne faisait clairement référence qu'à la possibilité d'un autre vol ou d'un remboursement, mais pas à une indemnisation supplémentaire. En outre, il n'existait pas de formulaire spécifique pour demander cette compensation. 

Nous avons reçu des centaines de plaintes à ce sujet.

Nous défendons les voyageurs dupés

Nous avons d'abord contacté Ryanair de manière informelle. Sans réponse satisfaisante de leur part, nous avons donc décidé de mettre en demeure la compagnie irlandaise low-cost et de signaler ainsi officiellement qu'elle n'a pas rempli ses obligations légales. Elle ne peut pas se cacher derrière la force majeure pour refuser de rembourser les passagers.

Nous avons l'intention de soutenir les passagers concernés jusqu'au bout. Nous n'excluons aucun moyen de contraindre Ryanair à se conformer aux dispositions légales.