News

HP mis en demeure pour avoir bloqué les cartouches d’encre génériques

03 mai 2021

En collaboration avec d’autres associations de consommateurs, nous envoyons une mise en demeure à HP. Nous lui reprochons d’avoir délibérément bloqué l’utilisation d’autres cartouches d’encres que les siennes, et lui demandons une indemnisation de 150 € par appareil pour les personnes concernées.

Depuis fin 2016, le fabricant d'imprimantes Hewlett-Packard vend ses imprimantes avec l'argument qu'elles fonctionnent également avec des cartouches d'encre génériques. En effet, ces dernières sont, en pratique, souvent moins chères que les cartouches de la marque HP. 

En réalité, HP semble avoir effectué une mise à jour de firmware, à la suite de laquelle les cartouches génériques ne sont plus acceptées par ses imprimantes. 

Obsolescence programmée

Suite à la mise à jour, les messages d'erreur qui s'affichaient sur l'écran de l'ordinateur ont incité de nombreux utilisateurs à jeter des cartouches parfaitement utilisables et à racheter des produits de marque HP plus coûteux. Dans certains cas, les consommateurs ont même été contraints d'acheter une nouvelle imprimante.

Une situation totalement inacceptable, de notre point de vue. En contraignant les consommateurs à acheter des produits de sa propre marque, HP engendre un préjudice financier dans le chef des consommateurs, mais augmente également la quantité de déchets électroniques au moment même où nous essayons de les réduire. La pratique adoptée par l’entreprise, tout aussi irresponsible qu’illégale, peut donc être qualifiée d’obsolescence programmée.

Mise en demeure

Ce lundi 3 mai, avec nos organisations sœurs du groupe Euroconsumers en Italie, au Portugal, en Espagne et au Brésil, nous avons mis HP en demeure de cesser immédiatement cette pratique et de verser des dommages et intérêts aux consommateurs propriétaires d'imprimantes HP qui, suite à la mise à jour du logiciel, ne peuvent plus utiliser de cartouches d'encre génériques dans leurs imprimantes.

Nous demandons que chaque propriétaire d’une imprimante HP en Belgique lésé par les pratiques commerciales déloyales de HP reçoive une compensation de 150 euros, au même titre que les consommateurs américains.

Une action collective possible à l’avenir

En l'absence de réponse satisfaisante, nous avons l'intention d’introduire une action collective contre l’entreprise.

Pour rappel, aux États-Unis, HP a récemment accepté de verser aux consommateurs américains un total de 1,5 million de dollars en dommages et intérêts, ce qui revient à un montant de 100 à 150 dollars (83 à 125 euros) par personne.

En Italie, c’est le 17 novembre 2020 que l'Autorité de la concurrence a jugé HP responsable des pratiques que nous dénonçons. Elle a prononcé une condamnation de 10 millions d'euros. La motivation juridique de cette décision est fondée sur la directive européenne relative aux pratiques commerciales déloyales. Des actions judiciaires similaires peuvent donc être introduites dans d’autres pays de l’Union européenne.

Un problème avec votre imprimante ?

Si vous avez un problème avec votre imprimante, ou tout autre appareil qui vous semble être devenu inutilisable prématurément, rendez-vous sur notre plateforme Trop vite usé. Vous pourrez y décrire votre expérience et ajouter votre témoignage à près de 12.000 signalements.

Vers notre plateforme Trop vite usé

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

1 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

07-05-2021

J'ai du acheter une nouvelle imprimante en 2018 pour exactement ce problème. J'ai été obligé de jeter des cartouches et d'acheter une nouvelle imprimante car c'était la croix et la bannière. Certainement plus jamais HP si rien ne bouge.