Dossier

Huit erreurs à éviter lors de vos achats en ligne

23 novembre 2018

23 novembre 2018
Depuis ce vendredi 23 novembre jusqu'au lundi suivant inclus, les boutiques en ligne proposent d’alléchantes réductions dans le cadre du Black Friday et du Cyber Monday. Avant de vous précipiter sur ces aubaines, mieux vaut avoir à l’esprit les six erreurs souvent commises lors d’un achat en ligne.

Les quatre jours de promotion commencent le "Black Friday" (23 novembre) et se terminent le "Cyber Monday" (26 novembre). Ce dernier jour, les ristournes ne s'appliquent qu'aux achats sur internet. Vous avez déniché une bonne affaire sur une boutique en ligne ? Faites attention à ne pas commettre ces erreurs courantes.

1. Cliquer sans réfléchir

Trop souvent, on clique spontanément sur une offre éblouissante apparaissant dans une publicité ou un e-mail. Nous ne le répéterons jamais assez : si une offre apparaît trop belle pour être vraie, c’est hélas souvent le cas. Par exemple, le lien dans l’e-mail ou la publicité peut vous amener sur une fausse page internet créée par des cybercriminels. Si vous y renseignez vos données personnelles ou vos données de paiement, ils risquent d’en abuser pour usurper votre identité ou piller votre compte en banque, par exemple.

Méfiez-vous des applications qui apparaissent soudainement autour du Black Friday ou du Cyber Monday et qui semblent provenir de marques bien connues. Des chercheurs ont récemment découvert plus de 6.000 fausses applications qui visent à accéder aux données de connexion et de paiement de leurs victimes. Ne téléchargez que des applications sur les stores officiels !

Vérifiez toujours si c’est bien une véritable entreprise qui se cache derrière une boutique en ligne (voyez nos astuces pour démasquer un faux commerce en ligne) ou un vendeur de contrefaçons. Vous trouverez davantage d’information à ce propos auprès du Centre européen des consommateurs.

2. Se fier aveuglément aux avis positifs

Un produit qui reçoit cinq étoiles ne peut qu'être bon, pas vrai ? Pas si vite ! Peut-être n’a-t-il reçu qu’une seule appréciation, ou fait-il l’objet d’une série de faux avis. Il ne faut donc pas se focaliser sur les seules étoiles : il faut aussi lire le contenu des appréciations. Des commentaires exagérément positifs, des jugements qui s’apparentent plutôt à des pubs, ou trop d’avis postés à la même date doivent vous mettre la puce à l'oreille. Vous trouverez d’autres astuces pour démasquer des fausses appréciations dans notre article "Gare aux faux avis" dans Test Connect n°19 (novembre-décembre 2018).

Pensez aussi à consulter nos comparateurs où vous trouverez un avis indépendant et détaillé sur des milliers de produits testés.

Vers nos comparateurs

3. Commander sans avoir lu les conditions
Evitez de payer un achat sans connaître ce qu’il vous coûtera au total (les frais de livraison, par exemple) ou sans avoir lu les conditions de garantie et de renvoi, etc. Consultez systématiquement les conditions pratiquées par la boutique en ligne avant de commander quoi que ce soit.
4. Accepter un colis "gratuit" à l’essai

Un pop-up publicitaire ou une annonce sur un réseau social vous propose un colis (quasi) gratuit à l’essai ? Méfiance ! Souvent, on ne vous réclame d’abord que les frais d’envoi, à payer par carte de crédit. Mais vous découvrez par la suite que vous êtes lié par un coûteux abonnement, et vous recevez une succession d’envois non souhaités. Lisez systématiquement les conditions générales, vérifiez qui est le vendeur et où il est établi avant d’accepter ce type de proposition.

Vous trouverez plus d’infos sur ces pratiques sur le site du Centre européen des consommateurs.

5. Acheter en ligne à partir d’un réseau wifi public
Les réseaux wifi publics sont rarement sécurisés. N’effectuez donc jamais une commande en ligne si vous êtes connecté avec un réseau wifi public. Vous n’êtes pas chez vous et craignez de rater une bonne affaire sur internet ? Surfez avec les données mobiles (3G ou 4G) de votre smartphone, ou utilisez votre smartphone en tant que hotspot pour votre laptop ou votre tablette.
6. Payer sur une page web non sécurisée
Il est très risqué d’effectuer un paiement sur une page web non sécurisée. Des personnes mal intentionnées pourraient facilement intercepter vos données de paiement. Dès lors, n’achetez que sur des sites internet avec connexion sécurisée (reconnaissables au cadenas dans la barre d’adresse, suivi de https). Ceci indique que les informations (de paiement) que vous introduisez ne parviennent qu’au seul propriétaire du site, et que personne d’autre ne pourra les intercepter. Mais attention quand même : cela ne garantit pas que la personne à qui vous envoyez l’argent est nécessairement fiable.
7. Enregistrer vos données de paiement auprès d’une boutique en ligne
Permettre à une boutique en ligne de conserver vos données personnelles ou celles de votre carte a un côté pratique, mais vous ne pouvez pas vérifier si cela se passe de manière sécurisée. Les bases de données des boutiques internet sont la cible favorite des pirates du net, car ils y trouvent aisément les données de cartes de crédit. Notre récente enquête auprès de 100 boutiques en ligne montre qu’elles sont loin de toutes disposer d’une protection à toute épreuve.
8. Ne pas avoir recours à un moyen de paiement sécurisé

Aucun problème si je paie par Western Union, quand même ? Justement, attention ! C'est le genre de service que les escrocs préfèrent. En payant vos achats par carte de crédit, vous serez mieux protégé en cas de problème et vous pourrez demander à être remboursé. Les systèmes de paiement sécurisés comme PayPal constituent aussi une option valable.

Vous trouverez plus d'astuces pour protéger vos transactions en ligne sur Cybersimple.be.

Plus d'astuces

Vous voulez en savoir plus ? Vous trouverez dans notre dossier Black Friday des astuces pour faire vos achats sans problèmes.

Nos cinq astuces pour le Black Friday