Guide d'achat

Ordinateur de bureau, ordinateur portable ou tablette?

15 décembre 2020
bien-choisir-votre-ordinateur

Le choix en matière d’ordinateurs - modèle fixe/de bureau, ordinateur portable ou encore tablette - est désormais gigantesque. Comme si ça ne suffisait pas, on a aussi l'embarras du choix en termes d’équipement (performances, taille de l'écran, système d'exploitation, etc.) et de programmes. Comment s’y retrouver dans un tel dédale ? Pas de panique, suivez le guide.

Ordinateur de bureau, portable ou tablette?

Ordinateurs portables et tablettes se taillent la part du lion, ces dernières années. Un ordinateur de bureau, fixe, garde cependant toute son utilité aux yeux de certains utilisateurs. Le choix de la bonne machine dépend de la place dont on dispose à la maison, du souhait ou non de pouvoir emporter l’appareil et des applications envisagées. Un utilisateur nomade n'aura évidemment que faire d'un modèle de bureau.

 

Qu'il s'agisse d'un ordinateur de bureau/fixe, d'un portable ou d'une tablette, vous avez le choix entre plusieurs solutions et différents niveaux de performances.

Ordinateurs fixes

Un ordinateur puissant

Si vous avez besoin d'un ordinateur très puissant - par exemple pour monter des vidéos, traiter des photos, s'assurer d'être à l'aise pour faire tourner des logiciels de graphisme ou en 3D, ou encore pour jouer à des jeux vidéo récents et sophistiqués -, un modèle d'ordinateur dit « de bureau » ou « fixe » est recommandé.

Ce type d'ordinateur offre une meilleure vitesse de calcul que la plupart des portables. Autre avantage de ces modèles, vous pouvez les assembler vous-même, et remplacer ou ajouter certains composants immédiatement ou plus tard en fonction de vos besoins. C'est un atout économique, mais aussi écologique (on doit moins vite jeter et racheter du matériel neuf).

Ces ordinateurs consomment beaucoup plus d'énergie que les portables ou les modèles basiques. Ils sont également plus encombrants. Ils sont dotés d'une carte mère complète offrant de nombreuses options d'extension, d'une carte graphique séparée, d'un processeur à part entière (autre que sur les appareils mobiles) et d'une alimentation suffisante pour pouvoir subvenir aux exigences énergétiques des différents composants. 

Prix: à partir de 1000 € (écran inclus)

Un ordinateur basique

Les ordinateurs de bureau d'entrée de gamme, mini ou basiques, offrent des options intéressantes pour les utilisateurs qui disposent d'un petit budget et/ou de peu d'espace. Mais ils ne peuvent pas rivaliser avec les modèles plus chers.

Ces appareils disposent souvent d'une carte graphique intégrée et d'un nombre limité d'options d'extension sur la carte mère. La mémoire RAM disponible est également souvent limitée à 32 Go.

Vous ferez votre choix en fonction de la taille et de la qualité de l'écran. Vous pouvez aussi conserver votre ancien écran et le connecter à votre nouvelle machine. 

Prix : à partir de 500 € (écran inclus)

Les mini-desktops, quant à eux, possèdent des performances intéressantes (sans égaler celles d'un desktop de haut de gamme) pour un encombrement réduit.

Vous devrez quoi qu’il en soit choisir vous-même la grandeur et la qualité de votre écran. Vous pourrez éventuellement conserver votre ancien écran à l’achat d’un nouveau desktop.

Prix: à partir de 500€ (écran inclus)

desktop
Un ordinateur tout-en-un

Dans ces modèles d'ordinateur, le processeur, le disque dur, le graveur de DVD et tous les composants électroniques sont intégrés dans l'écran. Il n'y a pas de 'tour', ni de boîtier séparé. Il existe également aujourd'hui des « tout-en-un » (all in one) avec écran tactile. Parmi les exemples d'appareils de ce genre, citons le Surface Studio de Microsoft ou l'iMac d'Apple.

Les dimensions sont plus petites que celles d'un ordinateur classique, ce qui peut être intéressant pour ceux qui ont peu d'espace (de bureau). Ces dimensions restreintes vont cependant de pair avec des limites techniques : la configuration initiale est (rétrospectivement) assez difficile à ajuster, comme pour les portables. A performances égales, on paie souvent un peu plus que pour un ordinateur de bureau classique. 

Prix : à partir de 500 €

Ordinateurs portables

Un ordinateur portable de base

Même dans le segment petits prix/entrée de gamme, il est possible de trouver des modèles qui sont plus que suffisants pour un usage domestique et des tâches de bureau (rédiger des documents, des courriels, surfer sur internet).

Ces modèles sont équipés d'un processeur de base et d'une carte graphique intégrée, où la mémoire du processeur est « partagée » avec d'autres applications. La plupart de ces appareils n'offrent que 4 Go de mémoire de travail et une capacité de stockage limitée. La majorité est livrée avec un SSD et démarre rapidement. Nous recommandons au moins 256 Go de SSD (à notre avis, 128 Go de stockage est trop juste). La résolution de l'écran est également, généralement, inférieure à 1920×1080 pixels (Full HD). 

Prix : moins de 500 €

Consultez les résultats des tests d'ordinateurs portables.

Un ordinateur portable polyvalent

Bien souvent, combiner un ordinateur de bureau et une tablette revient moins cher qu'un ordinateur portable très performant. Si vous ne voulez pas partager l'ordinateur de bureau à la maison, si vous n'avez pas la place pour un ordinateur fixe ou si vous voulez déplacer souvent un ordinateur plus puissant, vous pouvez vous tourner vers un ordinateur portable polyvalent.

Ces ordinateurs portables sont équipés d'écrans de meilleure qualité que les modèles bon marché. La plupart d'entre eux offrent une résolution minimale Full HD et vont jusqu'à 4K. Les couleurs sont également plus précises. Ils disposent en outre de processeurs plus rapides, parfois même un processeur graphique spécifique (avec sa propre mémoire) et une mémoire vive plus importante. Dans la plupart des cas, 8 Go de mémoire de travail sont suffisants, mais si vous aimez avoir de nombreux onglets de navigateur ouverts en même temps, ou pouvoir modifier des fichiers volumineux, nous vous conseillons plutôt 16 Go.

Souvent, les haut-parleurs intégrés sont de meilleure qualité, la qualité sonore des vidéos et audio est plus que correcte. Si vos attentes ne sont pas trop élevées, vous pouvez même jouer à des jeux récents sur ce type d'appareil (bien qu'avec une résolution limitée et/ou moins de détails).

Prix : à partir de 750 €

Consultez les résultats des tests d'ordinateurs portables.

 
Un portable à la place d'un ordinateur de bureau

Ce type d'ordinateur portable est plus étoffé et offre un écran assez large (jusqu'à 17,4 pouces). Ce sont des machines plus lourdes et encombrantes, donc moins faciles à transporter. Elles sont en réalité principalement destinées à être déplacées vers un bureau ou une table (pour être connectées au secteur), et font donc office d'alternative à un ordinateur fixe/de bureau.

Prix : facilement plus de 1000 €

Consultez les résultats de ces ordinateurs portables.

Un portable hybride ou convertible

Ces modèles disposent d'un clavier amovible, de sorte que l'écran peut devenir une tablette. Un convertible possède un écran que l'on peut faire pivoter à 360° pour former une tablette plus épaisse ou l'orienter dans un angle précis par rapport au clavier.

Les grandes tablettes auxquelles on peut connecter un clavier (qui sert également de protection pour l'écran) appartiennent également à cette catégorie.

Prix : 250-1500 € et plus

Consultez les résultats du test des ordinateurs portables.

Un Chromebook

Ces petits ordinateurs portables tournent sous le système d'exploitation Chrome OS de Google. Légers et fins, ils démarrent très rapidement et offrent une belle autonomie. Contrairement aux portables traditionnels, ils sont essentiellement pensés pour être connectés en permanence aux services en ligne de Google comme Gmail, Calendar, etc.

Les Chromebooks sont dotés d'une carte SSD en guise de disque dur. Leur capacité étant limitée, il vous faudra confier tous vos documents et photos au cloud de Google (et donc rester connecté en permanence). Mais grâce à cela, tout est constamment mis à jour. Google bosse toutefois sur des applications qui permettraient de travailler hors connexion. Travailler avec les programmes classiques de Microsoft sur un Chromebook est possible, mais guère confortable.

Ces appareils constituent une solution bon marché et efficace pour, par exemple, les écoles ou les ASBL car ce système d'exploitation est facile à utiliser et il permet un contrôle extérieur. Chaque appareil peut être inclus dans la suite Google de l'école ou de l'association, ce qui facilite l'intégration avec des outils tels que Google Classroom et Google Analytics. Un enseignant peut par exemple, depuis la suite Google, faire en sorte que ses élèves soient automatiquement redirigés vers la page web de leur établissement ou vers la classe du jour au moment du démarrage. 

Prix : à partir de 250 €

Consultez les résultats du test des ordinateurs portables.

Une tablette

Les tablettes offrent une grande portabilité. Fines et légères, elles se glissent aisément dans un sac. Leur autonomie est également très longue, parfois jusqu'à plus de 10 heures. Grâce à leur écran tactile, toutes les opérations s’effectuent en effleurant simplement l’écran. Vous pouvez faire apparaître un clavier sur l’écran, voire, pour certaines, y connecter un clavier externe. Une tablette convient toutefois moins bien pour la saisie de textes longs.

A l'instar des Chromebooks, elles tournent également sur un système d’exploitation qui leur est propre (iPadOS, Android, FireOS et Windows 10), et des programmes spécifiques (apps), qui sont souvent plus limités que les programmes informatiques traditionnels, surtout sur le plan des tâches de bureau. 

Prix: de 150 € pour une tablette de petit format, à plus de 600 €  pour les plus grandes.

Consultez les résultats des tests des tablettes