Comment nous testons

Comment nous testons les appareils photo

05 juin 2018

05 juin 2018
Les résultats de nos tests d'appareils photo proviennent d'une longue série d'analyses effectuées dans un laboratoire spécialisé, à laquelle s'ajoute l'évaluation par nos experts. Voici un aperçu du protocole de test.

Qualité d'image

Qualité des photos en extérieur

Cette note est obtenue à l'issue d'un test de sujets très colorés, très contrastés et sous très forte luminosité. Sont analysés : la reproduction des couleurs, la saturation, l'exposition, le contraste, la texture ou encore la présence de bruit.

 

Voici une scène type que nous utilisons pour tester les appareils sous forte lumière (intensité de 8000 lux précisément).

Qualité des portraits

Outre l'exposition, la texture et le bruit, sont également analysés : la reproduction des couleurs, le rendu naturel de la peau et les contrastes du visage. Pour ce test, les conditions lumineuses sont contraignantes pour l’appareil photo que le test de photos en extérieur. Sans aller jusqu’à la pénombre, ce test reproduit des photographies de portraits réalisés en intérieur, là où la lumière est de qualité et d’intensité moyennes.

Ces photos montrent une partie seulement de notre scène test utilisée pour évaluer la qualité des photos de portrait. Les rendus sont très différents : sur la photo de gauche, le teint de la peau est beau, et la peau semble naturelle. Sur la photo de droite par contre, le teint n’est pas beau et la photo est surexposée. Le niveau de détails et la netteté sont également meilleurs sur la gauche. Ces deux photos ont été prises dans des conditions strictement identiques : éclairage et scène de test sont scrupuleusement identiques pour comparer les photos d’appareils différents.

  

Voici un bon et un bon et un mauvais exemple. Deux éléments y sont particulièrement flagrants : l’exposition et le rendu des couleurs. Sur l’image de gauche, l’exposition et le contraste sont bons, toutes les zones de l’image sont clairement identifiables et les couleurs sont vives. Sur l’image de droite, en revanche, l’exposition est mauvaise, la photo est clairement surexposée avec une zone blanche, sur-éclairée, dans laquelle on ne distingue pas les détails. La reproduction des couleurs est également mauvaise avec des couleurs fades.

Qualité des photos en basse lumière

Cette note est issue d'une multitude de tests passés en condition de très faible luminosité. Sont analysés : la qualité d'image avec et sans flash, la détection des visages, la présence de bruit et surtout de flou.

 

Ces photos ont été prises dans des conditions d’éclairage très faible de 11 lux. Lorsqu’un appareil photo déclenche sous faible lumière, il augmente nécessairement la sensibilité ISO (le niveau de sensibilité des pixels à la lumière). Un ISO élevé est nécessaire pour obtenir des photos claires dans un environnement sombre. Mais cela s’accompagne toujours d’une augmentation du bruit que l’on distingue très bien sur l’exemple ici. La photo du haut est clairement bruitée, il y a de très nombreux pixels de couleurs inadéquates qui donne une texture très hétérogène.

 Notre scène test utilisée pour les photos en basse lumière contient une petite charte de couleur qui est placée en position verticale sur une plaque tournante. Cette charte de couleur tourne donc sur elle-même durant les prises de photo. Ce test est très contraignant pour les appareils, car outre la faible luminosité, le mouvement continu du sujet (en rotation) contribue encore plus à rendre la photo floue. Mais ce test permet clairement de distinguer les bons des mauvais appareils.