Communiqué

Test Achats maintient la pression sur Nintendo et sa Switch défectueuse

07 décembre 2020

Manettes hors de contrôle

Peu après l'arrivée de la console Nintendo Switch sur le marché en mars 2017, de nombreux joueurs ont signalé qu'elle devenait inutilisable en raison de manettes défectueuses. Les dysfonctionnements se caractérisent par des « déplacements fantômes », mouvements inopinés provoqués dans le jeu par le joystick, sans que le joueur ne les ait commandés. En d'autres termes, Zelda, Mario ou Donkey Kong traversent l'écran sans que le joueur ne touche à la manette. Sur Internet, ce phénomène est connu des joueurs sous le nom de "Joy-Con Drift".

 

Ampleur européenne

Sous la pression d'une action collective aux États-Unis, Nintendo a promis d'offrir aux consommateurs une réparation gratuite. Cependant, en Europe, la réparation ou le remplacement sous garantie est trop souvent refusé, ce qui oblige les joueurs à acheter de nouvelles manettes.

Le BEUC (Bureau européen des associations de consommateurs), Test Achats et huit autres organisations de consommateurs de France, des Pays-Bas, du Portugal, d'Italie, de Norvège, de Slovaquie, de Slovénie et de Grèce demandent aujourd’hui aux consommateurs de signaler leurs manettes Nintendo Switch défectueuses.

Julie Frère, porte-parole de Test Achats, plaide pour une plus grande pression au niveau européen : "Notre organisation dénonce depuis des années le fléau qu’est l’obsolescence programmée. Un appareil aussi répandu que la Nintendo Switch dans les salons européens va non seulement entraîner des coûts supplémentaires inutiles pour de nombreuses familles, mais également augmenter les déchets électroniques"Test Achats veut encourager les autres fabricants à examiner plus attentivement et de manière durable leur processus de production.

 

Signalements nécessaires

Test Achats a déjà enregistré plus de 900 signalements sur sa plateforme www.tropviteuse.beVu qu’il ne fait aucun doute que de nombreuses familles retrouveront le gadget japonais en cadeau sous le sapin, l’organisation de consommateurs relance l'appel témoignage des consommateurs lésés. Plus le nombre de signalements sera élevé dans tous les pays concernés, plus la pression sera grande sur le fabricant pour parvenir à une solution structurelle.

 

Les consommateurs belges peuvent toujours signaler leur appareil sur www.tropviteuse.be, la plateforme de Test Achats dédiée à l’obsolescence programmes des appareils électroniques.


 
 

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.