Dossier

Panneaux photovoltaïques et chauffage électrique: pas le duo gagnant que l'on croit

06 septembre 2016
Chauffage électrique photovoltaique

La combinaison « installation photovoltaïque + chauffage électrique » aiguise l’intérêt des consommateurs soucieux de diminuer leur facture de chauffage. Cette solution est-elle réellement gagnante? Attention aux apparences trompeuses.

Deux cas particuliers

Deux situations pourraient tout de même justifier d'associer des panneaux photovoltaïques au chauffage électrique.

  • Si on a déjà du chauffage électrique : 

L’installation est déjà là, passer à un autre mode de chauffage n'est pas aisé.

Les considérations sur le paiement du réseau demeurent et d'autres questions se posent : il y a généralement un compteur bihoraire ou exclusif nuit, et la question du changement de compteur peut être un casse-tête. Tout placer sur un compteur normal risque de faire augmenter de 35 à 65% la facture pour la partie non couverte par le PV. Il faudra donc souvent garder le compteur bihoraire et répartir la consommation résiduelle sur les parties "nuit" (hors pointe) et "jour" (pointe). Un exercice d'équilibre pas toujours facile à réaliser.

  • Si on dispose d’une habitation très basse énergie (type "passive"): 

C'est tentant de compenser le chauffage (dans les 2 à 3 000 kWh), l'eau chaude, l'électroménager et l'éclairage par une (grande) installation photovoltaïque.

Le problème de l'usage du réseau reste d'actualité, mais pour une consommation et des puissances plus basses. A étudier sans affirmer que ce soit "la solution" : il y en a d'autres plus rationnelles au niveau de l'utilisation de l'énergie, comme le poêle à pellets (ou au gaz) ou les systèmes de chauffage (pompe à chaleur, par exemple) sur la ventilation.

En conclusion

L'avenir du photovoltaïque domestique est très vraisemblablement dans la valorisation de l'autoconsommation réelle. Le chauffage électrique est à l'opposé de ce scénario, avec très peu d'autoconsommation, que l'on place des batteries ou pas.

Réfléchissez donc bien avant de vous lancer dans cette association panneaux photovoltaïques - chauffage électrique moins gagnante qu’on ne le croit généralement.