News

5 mauvaises excuses pour jeter votre appareil trop tôt

02 novembre 2021

Non à l'économie du jetable ? Faites le premier pas. Trop souvent, on se débarrasse d’un appareil encore en état de fonctionner ou tout à fait réparable. Voici cinq mauvaises excuses qui devraient, contrairement à vos appareils électroniques, finir le plus tôt possible à la poubelle.

Personne n'aime admettre d'avoir jeté un appareil trop rapidement. Les excuses ne manquent pas, mais elles ne sont pas justifiées pour autant, comme nous vous l'expliquons ici.

"Mon appareil ne marche plus bien"

Demandez-vous ce que vous entendez exactement par "ne marche plus bien". Est-il vraiment si gênant que la batterie de votre smartphone ne tienne plus toute une journée, s’il fonctionne encore parfaitement pour le reste ? Parfois, une petite intervention (remplacer la batterie, par exemple) ou un geste (utiliser un powerbank) suffit déjà à prolonger l’utilisation de l’appareil.

On peut éviter bien des problèmes en prenant soin de son appareil. Un entretien fonctionnel, comme le détartrage du percolateur, le nettoyage des filtres, de la portière ou des bras de lavage du lave-vaisselle, peut certainement faire une différence. Un entretien informatique peut se révéler utile également : en installant en temps utile les mises à jour de sécurité indispensables, on évite que des malwares rendent les appareils high-tech inutilisables. Quand c’est possible, protégez vos appareils portables à l’extérieur également. Par exemple, munissez votre smartphone d’une bonne coque de protection que vous remplacerez quand elle est endommagée.

Tout commence d’ailleurs dès l’achat. N’achetez jamais du très bas de gamme. Des produits trop bon marché tombent plus vite en panne. Dès le départ, choisissez la qualité, cela accroît les chances de profiter plus longtemps de votre appareil. Nos tests de produits électroménagers et high-tech peuvent vous aider à faire le bon choix.

Vers nos comparateurs

"Il a l'air usé"

L’aspect de votre appareil a aussi un impact important sur l’appréciation que vous en avez. S’il est sale ou endommagé, vous pensez inconsciemment qu’il fonctionne moins bien ou qu’il devient petit à petit mûr pour être remplacé, et vous serez davantage tenté de l’échanger pour un nouveau produit. Alors qu’un appareil extérieurement impeccable donne l’impression de pouvoir encore durer longtemps et, quel que soit son état technique réel, profitera du bénéfice du doute.

Dès lors, essayez de préserver autant que possible l’apparence de votre appareil. Quelques traces d’utilisation peuvent peut-être dégrader l’aspect du produit, mais il n’en est pas moins fonctionnel pour autant. Si ces marques sont inévitables, considérez qu’elles donnent "du caractère" ou essayez de les dissimuler aux regards en rafistolant l’appareil ou en le personnalisant. On peut faire disparaître certaines griffes par polissage, et les housses et autres coques prévues pour une série d’appareils high-tech peuvent servir à dissimuler les dommages. Pour les plus grosses machines, vous pouvez faire montre de créativité avec un film en vinyle ou même des autocollants.

A l’achat d’un appareil, examinez la solidité des finitions, et considérez les points faibles. La beauté est hélas souvent aussi synonyme de fragilité, et peut n’être parfois que de très brève durée. Cette finition d’un noir étincelant, si séduisante dans la salle d’exposition, se révèlera vite un véritable piège à poussières, à traces de doigt et à griffes.

"Il est dépassé"

L’innovation est un lent processus et les différences entre deux générations d’un produit sont rarement aussi spectaculaires que ce que le fabricant cherche à faire croire. Faites plutôt un pas en arrière et tentez de déterminer rationnellement ce qui est important pour vous : ce que la nouvelle version peut vous apporter en plus justifie-t-il l’investissement ? Avez-vous vraiment besoin d’un smartphone avec la 5G ?

De plus, on gagne parfois à ne pas céder à une mode. Par exemple, si vous avez le choix, pour le même prix, entre un produit bourré de gadgets et un produit de bonne qualité moins sophistiqué, prenez le plus simple. Les nouveaux gadgets ajoutent de la complexité et accroissent donc les risques de pannes, plus difficilement réparables. Mieux vaut consacrer autant que possible votre budget à la qualité.

En outrez, il est difficile de prédire l’avenir des nouvelles tendances, comme pour les TV 3D. Dans le cas de fonctions connectées, songez que leur durée de vie est limitée dans le temps : les applis qui y sont liées ne seront vraisemblablement pas actualisées pendant plus de cinq ans, ou leur technologie risque fort d’être dépassée avant que votre appareil soit usé.

"La période de garantie est terminée"

Connaissez vos droits. La garantie légale l’emporte toujours sur les conditions de garantie du vendeur ou du fabricant, et ces derniers sont tenus de garantir pendant deux ans les produits qu’ils vendent. Les conditions de garantie des vendeurs et surtout des fabricants contiennent parfois des dispositions ne respectant pas complètement la loi belge. Une connaissance suffisante des règles légales vous aide à faire respecter vos droits.

  • Les conditions de garantie du fabricant et du vendeur sont toujours subordonnées aux règles légales.
  • La garantie légale est de deux ans sur tous les produits achetés neufs. Pour les produits de seconde main ou reconditionnés, la garantie légale est de minimum un an.
  • Si votre produit n’est pas conforme, vous pouvez vous-même choisir entre la réparation par le vendeur ou son remplacement. Mais le choix doit être raisonnable. S’il s’agit d’un problème mineur et facile à réparer, vous ne pouvez pas exiger un nouveau produit. Quand vous faites réparer un produit non conforme, la garantie est prolongée de la durée de la réparation.
  • Les frais de réparation et de transport (aller et retour) sont couverts par la garantie. Tous les éléments du produit sont couverts. Il est donc illégal d’exclure de la garantie la batterie, des éléments sensibles, des joints en caoutchouc...

En savoir plus sur la garantie 

"De toute façon, il n'est pas réparable"

Absence de pièces de rechange, composants intégrés, éléments collés les uns aux autres… Il est clair que la réparation peut se heurter à bien des obstacles. Mais… nos enquêtes montrent que, bien souvent, les consommateurs n’envisagent même pas la réparation. C’est regrettable.

Si vous ne pouvez pas vous adresser au vendeur ou au fabricant parce que la garantie est dépassée ou parce qu’ils affirment que l’appareil n’est pas réparable, il y a sûrement
d’autres solutions.

Si vous n’avez pas peur de mettre la main à la pâte, vous pouvez visiter les webshops de pièces de rechange (par exemple, Spareka). Si vous recherchez un manuel, ifixit.com peut se révéler utile.

Même si vous n’êtes pas un bricoleur averti, les possibilités ne manquent pas. Adressez-vous à un réparateur ou à un repair café. Vous trouverez facilement les repair cafés les plus proches de chez vous sur Repair Together.

Enfin, sachez que certaines marques accordent de l’importance à la durabilité et mettent l’accent sur la réparabilité des produits et la disponibilité des pièces de rechange. Avant d’acheter un produit, il vaut la peine d’aller vérifier sur le site internet de la marque si c’est bien le cas.

Votre appareil est-il vraiment irréparable ? Signalez-le sur le site Trop vite usé et aidez-nous dans notre lutte contre l'obsolescence prématurée.

Signalez votre appareil défectueux