News

Eneco aussi cesse de proposer des contrats d’énergie à tarif fixe

05 janvier 2022
de moins en moins de contrats fixes. Plus que du variable.

De moins en moins de fournisseurs proposent encore des contrats à tarif fixe. Aujourd’hui, vous êtes principalement tributaire de tarifs variables qui imputent toute nouvelle augmentation de prix à votre seule charge. Les responsables politiques doivent absolument prendre des mesures pour garantir une facture d'énergie abordable. 

L'année dernière, en septembre, nous avions déjà noté que plusieurs fournisseurs réduisaient temporairement leurs offres de tarifs fixes. Aujourd'hui, nous constatons que cette tendance se poursuit: il n'y a pratiquement plus d’offres tarifaires fixes sur le marché de l'énergie. Des acteurs majeurs tels qu'Engie, Luminus et Eneco ont également décidé de suspendre ces tarifs ou de cesser d'en faire activement la promotion, ce qui les rend difficiles à trouver en ligne.

Offre réduite

Les fournisseurs d'énergie expliquent leur décision par les fortes augmentations de prix sur les marchés de gros. Il n'est plus intéressant, disent-ils, de proposer des prix fixes en raison de risques trop grands, notamment celui que les consommateurs changent en masse de fournisseur lorsque les prix baisseront à nouveau. Le fournisseur initial se retrouvant alors avec l'énergie qu'il a achetée à l'avance aux prix d'aujourd'hui.

Les fournisseurs d'énergie plaident même ouvertement pour la réintroduction des frais de résiliation lorsqu'un contrat à prix fixe est résilié prématurément par un consommateur, une proposition à laquelle nous nous opposons. La crise énergétique actuelle frappe durement les fournisseurs mais aussi les consommateurs. La réintroduction de restrictions qui empêchent les consommateurs de changer de fournisseur n'est, selon nous, pas une bonne réponse et constituerait un pas en arrière pour la protection des consommateurs. Du reste, plusieurs fournisseurs facturent déjà aujourd'hui la totalité de la redevance fixe.

En ne proposant plus que des contrats à tarif variable, les fournisseurs font entièrement supporter  le risque des nouvelles augmentations par le consommateur. En outre, il est tout sauf facile de comparer correctement les tarifs variables de l'énergie, car les fournisseurs se basent sur de nombreux paramètres et fréquences d'indexation différents.

Résiliation du contrat actuel?

Désormais Eneco aussi ne propose plus aux nouveaux clients que des formules tarifaires variables. Mais dans le même temps, nous enregistrons des témoignages de clients actuels d'Eneco qui reçoivent un message de leur fournisseur leur annonçant le passage de leur contrat fixe actuel à un tarif variable.

C'est une conséquence directe de la nouvelle réglementation qui interdit les produits énergétiques dormants à partir de 2022. Il s'agit d'anciennes formules tarifaires que certains fournisseurs prolongent toujours tacitement pour les clients existants dont le contrat est arrivé à terme. Chez Eneco, il s'agit souvent d'anciens contrats d'Eni. La nouvelle réglementation stipule que les consommateurs disposant d'un tel produit dormant, souvent coûteux, doivent se voir proposer un produit actif. Dans la situation actuelle du marché, avec des prix en forte hausse, cela peut se révéler  financièrement désavantageux pour le consommateur si son contrat dormant était à tarif fixe.  

Il est important de faire la distinction entre les contrats à durée déterminée et les contrats à durée indéterminée. Pour les contrats à durée indéterminée, les fournisseurs doivent en effet commencer en 2022 à informer leurs clients avec un contrat dormant et à proposer un produit actif. Ils ont jusqu'au 1er mars 2022 pour le faire. Mais s'il existe un contrat à durée indéterminée avec une garantie de prix courant (par exemple, un prix fixe pour 3 ans), les fournisseurs sont également tenus de le respecter. Pour les contrats à durée déterminée, il s'agit d'attendre la date de fin du contrat. Pas question pour le fournisseur de changer le tarif du contrat avant l'échéance.
Toute personne ayant un contrat à durée déterminée en cours ou un contrat à durée indéterminée avec une garantie de prix valable doit aussi pouvoir le résilier. Entre-temps, Eneco nous a confirmé qu'elle honorerait cet engagement.

Des mesures politiques doivent être prises

Nous continuons de réclamer des mesures politiques pour soutenir davantage les ménages, notamment la réduction de la TVA sur une consommation de base. Toute personne ayant aujourd'hui un contrat d'énergie variable ou devant renouveler son contrat fixe arrivant à échéance paie des sommes sans précédent. En décembre, le marché de gros a connu un record de prix après l'autre. 

La CREG a calculé que pour une consommation moyenne d'électricité et de gaz, cela représente déjà quelque 1400€ supplémentaires sur une base annuelle. Si les augmentations se poursuivent jusqu'en juin 2022, on pourrait même atteindre les 3000€ supplémentaires! Des montants effrayants qui mettront de nombreux ménages en difficulté financière. 

Nous avons déjà présenté nos solutions pour une facture énergétique abordable lors d'une audition devant la commission parlementaire de l'énergie à la fin du mois dernier. Notre pétition pour une facture énergétique abordable peut encore être signée.

Signer notre pétition