News

Extension bienvenue du tarif social de l'énergie

08 décembre 2020

Le gouvernement fédéral met la main à la poche pour élargir, à partir de février et temporairement, le groupe cible du tarif social de l'énergie. En début d’année, nous avions plaidé en faveur de cette extension au bénéfice des familles financièrement touchées par la crise sanitaire. Nous nous félicitons donc de cette décision. 

Le tarif social de l'énergie, introduit en 2003, est un tarif de gaz et d’électricité avantageux pour les consommateurs les plus vulnérables. Il est généralement accordé automatiquement aux clients protégés, c'est-à-dire aux clients qui ont droit à une allocation ou à un revenu d'intégration.

Aujourd'hui, quelque 450 000 ménages bénéficient du tarif social pour l'électricité et environ 270 000 pour le gaz naturel. C'est le tarif énergétique le moins cher du marché et il s'applique dans toute la Belgique.

L’impact très lourd de la pandémie

L'impact financier de la pandémie sur la situation financière des ménages n'est pas négligeable. Selon notre propre enquête, 62% des ménages belges indiquent avoir perdu de l'argent.

Les familles éprouvent de plus en plus de difficultés à payer leurs dépenses quotidiennes ; pas moins de 9% indiquent qu'il est difficile, voire impossible, de payer la facture d'énergie (contre 5 % en 2019) induisant le même pourcentage de retard dans le paiement des factures anticipées aux fournisseurs. 

Depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent, 27% des personnes interrogées ont dû recourir à leur tirelire pour couvrir leurs dépenses courantes.

Extension à 500 000 ménages

Le gouvernement fédéral débloque donc des fonds pour étendre le groupe cible du tarif social à quelque 500 000 familles supplémentaires. Celles-ci pourront bénéficier du tarif réduit de l'énergie à partir de février 2021 pendant un an. 

En juillet 2020, la méthode de calcul du tarif social a déjà été adaptée pour lui faire suivre plus rapidement l'évolution du marché. Depuis lors, le calcul du tarif est trimestriel et non plus semestriel, et un plafond a également été introduit pour contrecarrer les augmentations importantes.

Une bonne décision

Invités en avril à la commission énergie et climat de la Chambre, nous avions insisté sur les mesures de soutien aux familles ayant des difficultés de paiement et nous plaidions déjà pour une extension du tarif social aux familles financièrement impactées par la crise sanitaire. 

Début juillet, nous avons donc soutenu des propositions législatives allant dans ce sens et préconisé un tarif social basé sur le critère du revenu. Jusqu'à présent, le droit au tarif social dépendait uniquement du statut du consommateur et non de son niveau de revenu, dès lors sans garantie que les ménages en situation de précarité  énergétique en profitent effectivement.

On se félicite donc de la récente décision du gouvernement en notant qu'il s'agit là d'une mesure temporaire.

Une facture d’énergie abordable pour tous

Nous approuvons la ministre fédérale de l'énergie dans sa volonté de s’attaquer au problème de la pauvreté énergétique et nous réclamons des mesures structurelles pour garantir l’énergie abordable pour tous.

A ceux qui n'ont pas droit au tarif social, nous recommandons la recherche d'une facture d’énergie la moins chère possible pour leur profil. Notre nouvelle plateforme énergie y mène rapidement et facilement.

Vers notre PLATE-FORME ÉNERGIE

 

 
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

1 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

04-01-2021

Qui exactement aura droit au tarif social, j'ai entendu les BIM (bénéficiaires de l'intervention majoré) et si c'est bien le cas tous y auront-ils droit?Comment être au courant ?? Merci d'avance pour votre réponse