Dossier

Tout savoir sur les primes habitation et rénovation et les autres aides financières

26 janvier 2023
Primes énergie

De nombreux travaux à une habitation destinés à la rendre plus saine ou plus économe en énergie vous permettent d’entrer en considération pour l’obtention de primes, d’une réduction de TVA, d’un avantage fiscal ou d’autres aides financières. 

Primes et autres aides

Une habitation saine et économe en énergie va de pair avec une facture énergétique réduite. Par ailleurs, les habitations dans les trois Régions de notre pays devront à terme devenir presque neutres en énergie. Cela implique souvent d’importantes interventions, loin d’être financièrement anodines. De nombreuses mesures de soutien sont heureusement prévues. Encore faut-il être au courant de leur existence et savoir pour lesquelles vous entrez en considération.

Nous pouvons vous aider à établir les bonnes priorités et à entreprendre vos travaux de rénovation dans le bon ordre.

3 étapes pour réduire vos coûts en énergie

Un régime de primes unifié dans chaque Région

Les Régions sont aux premières loges pour essayer d’encourager leurs citoyens à rendre leur habitation plus économe en énergie et à les mettre dans un état qualitativement bon, en les stimulant financièrement.

La bonne nouvelle, c’est en tout cas que les régimes de primes isolation et énergie d’une part et les primes de rénovation d’autre part, ont été fusionnés dans chacune des trois Régions. Vous pouvez donc obtenir non seulement des primes si vous isolez (mieux) votre habitation ou optez pour des systèmes d’énergie renouvelable, mais également si vous décidez, entre autres, de rendre conforme votre installation électrique (dans les trois Régions), votre installation sanitaire (Bruxelles et Flandre) ou votre installation au gaz (Wallonie). Une aide financière est également accordée pour lutter contre l’humidité ou pour des travaux de stabilité.

Ce ne sont que quelques exemples. Consultez les sites web des Régions pour obtenir un aperçu complet :

Malheureusement, toutes les primes ne sont pas reprises dans ce régime de primes unifié et certaines se situent en dehors, à d’autres endroits. Ce dossier vous guide à travers les différents régimes.

Certaines primes sont temporaires

Des modifications sont régulièrement apportées aux régimes de primes régionaux, surtout en temps de crise énergétique. Les sites web ci-dessus vous permettent d’accéder en permanence aux informations les plus récentes.

Tenez compte du fait que certaines primes pourraient disparaître, ou en tout cas voir leur montant évoluer au fil du temps. En voici quelques exemples :

  • Le même délai vaut pour l’élargissement à l’ensemble de la Belgique de la réduction de la TVA pour la démolition et la reconstruction.
  • Le régime de primes wallon pour l’installation de systèmes d'énergie renouvelable pour le chauffage ou la production d’eau chaude pour lesquels un audit habitation n’est pas exigé, reste en vigueur jusqu’au 30/06/2023.
  • En Région bruxelloise, les primes pour l’isolation de toit de cette année ont augmenté par rapport à l’année dernière, en tout cas pour les deux catégories de revenus les plus basses. À l’inverse, finies les primes pour une chaudière (sauf, jusqu’à nouvel ordre, en cas de remplacement d’un vieux modèle de plus de 20 ans par l’intermédiaire de Sibelga et de la fédération gazière (www.gas.be)). Les primes pour une pompe à chaleur ont par contre augmenté.
  • En Flandre, les primes pour les premières catégories de revenus baisseront pour les demandes en 2024 de 50 % à 35 % (pour la catégorie de revenus la plus basse) et de 35 % à 25 % (pour la catégorie de revenus intermédiaire).
  • La Flandre accorde jusqu’au 30/04/2023 une prime temporaire pour l’isolation de la toiture et du plancher du grenier si vous effectuez vous-même les travaux.
  • En Flandre, la prime pour panneaux photovoltaïques est moins élevée que l’année dernière et connaîtra une nouvelle diminution en 2024. La fin de la prime pour une batterie domestique a été avancée (plus d’obtention pour les contrôles après le 31/03/2023).

Avantage fiscal et TVA réduite

Le gouvernement fédéral participe également à l’effort en réduisant la TVA à 6 % pour toute une série de travaux.

La réduction de la TVA à 6 % pour l’installation de systèmes d’énergie renouvelable même dans les logements de moins de 10 ans s’applique, en principe, jusque fin 2023.

En Région wallonne, un avantage fiscal est accordé jusqu’à nouvel ordre pour l’isolation de toiture.

Les régimes de primes et autres aides financières sous la loupe

Voici dix questions pour vous aider à mieux comprendre l’aide financière disponible. Elles vous permettront de retrouver plus rapidement l’information souhaitée.

1. Pour quels travaux existe-t-il des primes habitation et de rénovation ?

Il existe des primes, non seulement pour les interventions destinées à réduire la consommation énergétique, mais aussi, entre autres, pour rendre conformes les installations électriques et techniques, ou encore pour remédier à des problèmes d’humidité ou de stabilité. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

2. Existe-t-il des primes habitation ou rénovation si vous effectuez vous-même les travaux ?

La plupart du temps, vous devez faire appel à un professionnel pour effectuer les travaux si vous souhaitez demander une prime habitation ou rénovation. Toutefois, dans certains cas, une petite aide financière est accordée à ceux qui souhaitent effectuer les travaux eux-mêmes. Pour savoir laquelle, cliquez ici.

3. Bénéficie-t-on d’un avantage fiscal en cas de rénovation ?

L’avantage fiscal pour les mesures d’économie d’énergie a pratiquement disparu. Il existe toutefois une exception pour l’isolation de toiture en Région wallonne. Découvrez ici quelles conditions y sont liées.

4. Quel âge doit avoir l’habitation pour pouvoir bénéficier d’une aide financière en cas de travaux ?

Les nouvelles constructions doivent obligatoirement être conçues pour être économes en énergie. Rien d’étonnant, dès lors, à ce que les coups de pouce financiers soient principalement accordés à des habitations plus anciennes. Mais anciennes à quel point, exactement ? Et une nouvelle construction n’entre-t-elle dès lors en considération pour aucune prime ? Découvrez les règles en vigueur dans votre Région.

5. Le revenu du ménage joue-t-il un rôle dans le montant de la prime habitation ou de rénovation ?

Le revenu du ménage est souvent déterminant dans l’importance du montant de la prime habitation ou rénovation. Chaque Région a ses propres règles. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

6. Entrez-vous en considération pour des primes habitation ou de rénovation en tant que locataire ?

La plupart des primes habitation ou de rénovation sont évidemment accordées aux propriétaires. Toutefois, il arrive que des locataires puissent y faire appel. Découvrez ici ce qui s’applique dans votre Région.

7. Devez-vous demander une autorisation avant d’entreprendre des travaux de rénovation ?

Si vous souhaitez entrer en considération pour une prime habitation ou rénovation, vous ne devez en général faire aucune demande préalable, sauf en Wallonie. Vous devrez dans de nombreuses situations y demander le passage d’un auditeur ou estimateur. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

8. De combien de temps disposez-vous pour demander votre prime habitation ou de rénovation ?

Il serait dommage d’entrer en considération pour une prime habitation ou rénovation, et de passer à côté parce que vous introduisez votre demande trop tard. Vous devez en effet toujours introduire votre demande dans un certain délai. Nous vous expliquons ici à quoi être attentif.

9. Est-il parfois possible d’emprunter à bas prix pour des rénovations ?

En cas de projet de rénovation, vous pouvez dans de très nombreux cas obtenir un prêt avantageux. Il peut même parfois s’agir d’un crédit à taux nul. Découvrez ici quel montant maximal il est possible d’emprunter.

10. Pouvez-vous bénéficier d’une TVA réduite pour des rénovations ?

La TVA normale est de 21 %. Cependant, vous pouvez parfois entrer en considération pour une TVA réduite de 6 %. Une TVA réduite est en outre temporairement accordée pour l’installation de systèmes d’énergie renouvelable. Découvrez ici quels travaux donnent droit à une TVA de 6 %.