Dossier

Nos conseils pour bien stocker vos pneus

15 mai 2020
bien stocker ses pneus hiver ou d'été

Changer de pneumatiques en été et en hiver reste un must. Encore faut-il ne pas les entreposer n'importe comment, ni n'importe où ! Le fait que le pneu soit sur jante (ou pas) change également la donne en matière de stockage. Nos conseils.

Qui dit changement de saison, dit aussi changement de pneus ! Exit les pneus hiver, bonjour les pneus été (et inversement). Mais comment entreposer au mieux ceux dont on n'aura plus besoin pendant un certain temps ? Et que faire si on n'a pas la place pour les stocker correctement ? 

Changer de pneus est toujours conseillé

Ce n'est pas parce que beaucoup d'automobilistes ne changent pas (ou plus) de pneus lors des changements de saison, qu'ils ont forcément raison. Bien que les routes aient été moins souvent enneigées ou verglacées ces dernières années, chausser des pneus d’hiver reste recommandé. Ils offrent en effet pas mal d'avantages dès que la température descend sous 7 ° C, ce qui reste fréquent en Belgique. Par temps froid, le caoutchouc des pneus hiver reste, par exemple, plus souple que celui des pneus été, ce qui permet une meilleure adhérence à la route. En outre, les pneus hiver évacuent mieux la neige et la boue, mais aussi la pluie. Par contre, quand les températures se maintiennent au-dessus de 6°/7° C, et que les routes restent sèches, les pneus été reprennent l’avantage. Dans ces conditions, ils collent mieux à la route et offrent des distances de freinage plus courtes. Il est donc tout aussi important de repasser à temps aux pneus été.

Rouler toute l’année avec les mêmes pneus, qu'ils soient d’hiver ou d’été, n'est donc pas conseillé. Et les pneus « toutes saisons » ? Ne constitueraient-ils pas la solution ? Non, du moins pas pour le moment. Bien qu'ils aient fait des progrès ces dernières années, leurs performances ne sont pas toujours à la hauteur en toutes circonstances. Y parvenir tiendrait d’ailleurs de l'exploit, le caoutchouc utilisé covenant toujours mieux soit dans des conditions estivales, soit en conditions hivernales: il ne pourra jamais être idéal dans les deux cas. Nos tests montrent que ce type de pneus connaissent surtout beaucoup de problèmes sur sol mouillé.

Ne les stockez pas derrière l'abri de jardin

Si vous disposez de suffisamment d'espace chez vous pour pouvoir y entreposer vos pneus, ne le faites pas sans réfléchir. Ne les « jetez » pas (façon de parler), par exemple, dans un hangar ou derrière l’abri de jardin pour ne les en extirper qu'au bout de six mois.

Avant de les stocker, nettoyez-les, sans oublier les jantes. Vérifiez s’ils ne sont pas endommagés: lacérations ? Fissures ? Renflements ? Mesurez également la profondeur des rainures: si elle est inférieure à 1,6 mm, le pneu doit être remplacé. Pour les pneus hiver, nous conseillons toutefois d’envisager ce remplacement déjà à partir d’une profondeur de 3 mm.

Quels sont les Maîtres-Achats actuels, si vous devez acheter de nouveaux pneus ? Jetez donc un œil sur nos comparateurs en fonction de la taille de vos pneus et de la saison, avant d'en acheter:

VERS NOS COMPARATEURS

En bon état ? Cherchez un endroit adapté pour les entreposer. Ni trop humide, ni trop poussiéreux, ni trop exposé aux courants d’air, mais bien ventilé et sans trop grandes variations de températures. Les pneus ne supportent pas bien la lumière, non plus, car elle abîme le caoutchouc. Un coin de grenier où ils ne gênent pas trop est idéal. Par contre, évitez la remise qui ne ferme pas bien et où la lumière passe par plein de fenêtres et autres interstices: ce n’est clairement pas une bonne idée !

Mieux vaut couvrir ou envelopper les pneus pour les protéger de la poussière. Marquez-les pour savoir, au moment de les remettre, lequel doit aller à quelle place. Eh non, quoi que vous en pensiez aujourd’hui, il est quasi sûr que vous ne vous en souviendrez pas au printemps ou à l'hiver prochain.

Avec sa jante, de préférence

Deux cas de figure se présentent quand vous changez de pneus: soit vous les enlevez avec leurs jantes pour les remplacer par un autre jeu de pneus également sur jantes, soit vous utilisez la même jante pour les deux jeux de pneus et ne changez donc que le pneumatique. 

Avec jante:

Il est clairement préférable de laisser les pneus sur leurs propres jantes. En effet, si on doit systématiquement monter et démonter le pneu de la jante, il y a de fortes chances que l’un ou l’autre - ou les deux - finissent par s'abîmer. En outre, il est plus facile de faire soi-même le changement de pneus quand il sont montés sur jante, ce qui épargne pas mal de frais. A l'inverse, démonter un pneu de sa jante et y placer un nouveau est sensiblement plus compliqué. Enfin, le risque d’usure ou de dommages pendant l'entreposage est moindre quand les pneus restent sur jante.

Certes, un pneu sans jante est moins cher à l’achat. Mais il faut relativiser car en hiver, une simple jante en acier, moins coûteuse, suffit largement. Et ainsi vos belles jantes en alu évitent les dégâts dus au sel et autres conditions hivernales. Le second désavantage du pneu avec jante est son poids supérieur.

Sans jante:

Pour les pneus sans jante, le mieux est de les entreposer verticalement les uns à côté des autres. Déplacez-les de temps en temps pour que ce ne soit pas toujours le même endroit du pneu qui touche le sol. Mieux vaut ne pas les suspendre car le caoutchouc peut se déformer. Ne les superposez pas non plus, pour éviter l’usure.

Pas de place ? Offrez-leur l'hôtel !

Si vous ne disposez pas d’un garage, d’un box ni d’un autre endroit où stocker correctement vos pneus, il est possible de louer un espace approprié, moyennant paiement. Mais il existe également des « hôtels pour pneus ». Vos pneus y seront stockés dans un rack jusqu’à ce que vous en ayez à nouveau besoin. Vous pouvez également les y faire nettoyer et, bien sûr les faire monter quand vous changez de pneus.