L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Alcool et alimentation : tout ce que vous devriez savoir

27 juillet 2021

Si la première chose qui nous vient à l’esprit lorsque l’on pense aux conséquences de l’alcool est l’inévitable gueule de bois du lendemain, ce “petit verre” implique en fait bien d’autres risques pour votre santé, et ce, quel que soit le type de boisson alcoolisée. 

Alcool et ligne

Evidemment, l’alcool n’est pas idéal pour conserver sa ligne. Contrairement à la consommation de soda, on sous-estime d’ailleurs trop souvent la quantité de calories présentes dans un verre d’alcool. Même si, l’indication de la valeur nutritionnelle sur l’étiquette est obligatoire depuis fin 2014 pour la plupart des denrées alimentaires, les boissons alcoolisées échappent à cette obligation. 

En février 2021, la Commission européenne a publié son plan européen de lutte contre le cancer dont l'un des engagements clés est de proposer une indication obligatoire de la liste des ingrédients et de la déclaration nutritionnelle sur les étiquettes des boissons alcoolisées avant la fin de 2022. Un engagement que nous soutenons car, à l’heure où les niveaux de surpoids et d'obésité sont élevés en Europe, les informations nutritionnelles apparaissent comme un outil crucial pour permettre aux consommateurs de faire des choix éclairés et plus sains au supermarché. 

Toutefois, pour le moment, les boissons alcoolisées ne sont pas tenues de mentionner le nombre de calories et de sucres contenus par 100ml. Pourtant, ces données ne sont pas négligeables dans l’apport calorique puisque l’alcool contient sept calories par gramme. En comparaison, le gras apporte lui neuf calories par gramme. Et l’alcool pur n’est pas le seul élément à influencer la teneur en calories d’une boisson alcoolisée. Les ingrédients qui entrent dans le processus de production - comme le sucre, le blé, l'orge et le raisin - y contribuent également. Les boissons prémélangées, que l'on trouve facilement dans les supermarchés, peuvent également être extrêmement concentrées en calories. 

Voici un aperçu par type de boisson du nombre moyen de kilocalories que vous ingérez pour une quantité standard et l’équivalent en sucres : 

 

Au vu de la quantité de carrés de sucres présents dans un verre, rien d’étonnant à ce que les boissons alcoolisées soient situées au sommet de la pyramide alimentaire francophone. Elles font d’ailleurs partie de la catégorie des “non indispensables” au même titre que les produits gras, sucrés et/ou salés, viandes transformées et boissons sucrées, et doivent donc être consommées en petite quantités.  

 

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter