Calculateur

Calculez votre Indice de Masse Corporelle (IMC)

Pour déterminer si quelqu'un a un poids trop élevé ou, au contraire, est trop maigre, on utilise le plus souvent la mesure du « BMI » (Body Mass Index). En français, on parle d'Indice de Masse Corporelle (IMC) ou encore d'indice de Quetelet (du nom du Belge, mathématicien, statisticien, sociologue et astronome, qui l'a mis au point). Le calcul consiste à diviser le poids par la taille au carré (kg/m²). 

Envie de connaître votre IMC ? Introduisez vos données ci-dessous:

Placez le mètre-ruban autour de votre taille, plus ou moins à hauteur de votre nombril (plus précisément, entre la dernière côte palpable et l'os de la hanche appelé crête iliaque) et mesurez en fin d'expiration
Votre BMI est : 0

Que signifie mon résultat ?

Le résultat ainsi obtenu permet de comparer son IMC à l'indice souhaitable pour être/rester en bonne santé. On considère généralement que:

- Un IMC entre 18,5 et 25 (kg/m²) est satisfaisant;

- Si l'IMC est inférieur à 18,5, on est probablement trop maigre;

- Si l'IMC se situe entre 25 et 30, on a probablement quelques kilos en trop;

- Si l'IMC se situe entre 30 et 40, on est obèse;

- A partir d'un IMC de 40, on parle d'obésité morbide.

Notre dossier sur l'obésité

Le calcul de l'IMC a toutefois des limites: il n’est pas adapté aux femmes enceintes, aux personnes âgées ni aux athlètes. Pour les enfants, le calcul ne se base pas sur les mêmes méthodes (voir ci-dessous). Par ailleurs, vu que l'IMC ne précise pas où se localise la masse grasse, la mesure du tour de taille est intéressante pour estimer les risques pour la santé. L’excès de graisse abdominale/viscérale augmente en effet le risque de développer un diabète de type 2 et/ou des maladies cardiovasculaires et ce, indépendamment de l'IMC. La mesure du tour de taille est complémentaire à celle de l'indice.

Notre comparateur de régimes

Comment calcule-t-on l'IMC chez les plus jeunes ?

L'indice de masse corporelle (IMC, ou BMI en anglais) se calcule donc en divisant le poids par la taille au carré. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) définit cet indice comme le standard permettant d'identifier les problèmes de poids. Des études scientifiques ont permis d'établir des seuils afin d'évaluer les zones à risque, notamment de maladies cardiovasculaires.

Les choses sont cependant différentes quand il s'agit d'enfants en pleine croissance. Le suivi de la corpulence des enfants se fait au moyen de courbes spécifiques, en fonction du sexe et de l’âge. Avant 6 ans, une remontée brutale de l'IMC reflète un rebond d’adiposité précoce. Plus ce rebond est précoce, plus le risque de surpoids ou d’obésité future est important. Il est essentiel de consulter régulièrement un médecin (traitant, pédiatre, ONE, Kind en Gezin) pour suivre la croissance de l’enfant.

un bébé souriant sur une balance spéciale pour les enfants

Que sont les courbes de croissance ?

  • Ce sont des outils spécifiques, dédiés aux enfants, qui permettent de suivre leur croissance depuis leur naissance jusqu'à leurs 19 ans. Il existe des courbes de tailles, de poids, ainsi que du périmètre crânien. La croissance staturale et pondérale des filles et des garçons différant très tôt, on distingue des courbes pour les filles et des courbes pour les garçons. Elles permettent d’observer une croissance harmonieuse ou, dans le cas contraire, permettent de repérer un éventuel problème de santé.
  • A noter que chaque enfant a son propre rythme de croissance. Le plus important n’est pas où se situe l'enfant sur la courbe à un moment précis, mais bien que sa croissance suive une courbe régulière au fil du temps.