L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
News

Le dioxyde de titane enfin banni par l’Europe

11 octobre 2021

L’Europe a décidé de bannir le dioxyde de titane (E171), un colorant potentiellement toxique fréquemment utilisé dans les confiseries et les gâteaux, une décision que nous saluons.

Nous demandons depuis plusieurs années que le dioxyde de titane (E171) soit banni des produits alimentaires au sein de l’Union européenne. En effet, après avoir analysé des milliers d’études sur le sujet, l’Agence européenne pour la Sécurité des aliments (EFSA) a jugé que l’on ne pouvait exclure un risque de génotoxicité (effets sur l'ADN) de cette substance. Conclusion: l'E171 ne peut plus être considéré comme additif alimentaire sûr.

En octobre 2020, le Parlement européen avait déjà demandé à la Commission d'interdire cet additif controversé. Nous avions également appelé la Commission européenne à retirer l’additif E171 de la liste des additifs autorisés. C’est chose faite aujourd’hui.

Additif esthétique douteux

C’est dans les chewing-gums qu’on en retrouve le plus. D’après une analyse des étiquettes en mai de cette année, nous en avions trouvé dans plusieurs marques (Sportlife, Bubblicious, peppermint et spearmint des marques Everyday et Boni de Colruyt, dans plusieurs variantes de la marque Albert Heijn et de la marque Aldi,...).

Ce sont ensuite les décorations pour pâtisserie qui en contiennent le plus souvent. Nous en avions trouvé dans le glaçage et les crayons pâtissiers de Dr Oetker, dans les pastilles au chocolat d’Aldi, mais aussi dans de nombreux produits de la marque Aveve, ainsi que dans les bonbons "Choco peanuts" d’Aldi et dans les gélules multi vitamines de la marque Biover et de la marque Boni de Colruyt. 

Cet additif ne procure aucune plus-value technique au produit et n’est donc utilisé qu’à des fins esthétiques.

Dans la plupart des pays de l'Union européenne, le E171 avait déjà largement disparu des listes d’ingrédients de nombreux produits alimentaires. Pour les fabricants qui y recourent encore, ils ont jusqu'à la mi-2022 pour supprimer le E171 de leurs produits.

Pour en savoir plus sur les additifs, consultez notre dossier.

VERS NOTRE DOSSIER SUR LES ADDITIFS