L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Verrues: sans gravité, mais pénibles

23 septembre 2019
Verrues : Définition, causes, symptômes et traitement

23 septembre 2019

Infections cutanées très communes, les verrues sont bénignes, mais peuvent néanmoins devenir douloureuses, gênantes ou inesthétiques. Vous ne savez pourtant pas comment vous en débarrasser? Ni comment vous les avez attrapées? Sont-elles contagieuses? Focus sur ces petites lésions aussi indésirables que mystérieuses.

Introduction

Qu’est-ce qu’une verrue?

Une verrue est une petite tumeur bénigne de la peau d’origine virale. Elle est donc sans danger, mais contagieuse. Les verrues touchent 7 à 12% de la population, en particulier les enfants et adolescents. Elles apparaissent souvent sur les mains ou les pieds, mais peuvent aussi se loger dans le visage, sur les coudes, les genoux ou d’autres parties du corps.  

Hémisphériques, planes ou en bouquet, les verrues se manifestent sous diverses formes. Elles ne mesurent la plupart du temps pas plus de quelques millimètres de diamètre et peuvent être isolées ou agglomérées en un endroit. On distingue cinq types principaux de verrues selon leur aspect et leur localisation.

À quoi sont-elles dues?

Les verrues sont causées par le papillomavirus, également appelé VPH (virus du papillome humain). Les infections au VPH sont très courantes. Ce virus existe sous plus de 200 souches différentes qui sont responsables de lésions cutanées ou muqueuses de gravité variable allant, selon le type de VPH, de la verrue au cancer du col de l’utérus.

Le papillomavirus peut être présent à la surface de la peau sans pour autant causer de problèmes, mais une lésion (coupure, crevasse, etc.) même microscopique ou encore une peau humide permettra sa pénétration dans les couches profondes de l'épiderme, provoquant le développement de verrues.

Gorgées de VPH, les verrues propagent le virus de personne à personne par contact direct, tel qu’une poignée de main. Le papillomavirus se transmettrait également indirectement au travers d’objets infectés, comme une serviette de bain ou des chaussures.

Quel traitement?

Non traitées, les verrues finiront toujours par se résorber d’elles-mêmes, parfois au bout de plusieurs années. Il arrive toutefois qu’elles soient inesthétiques, entrainent une gêne ou de la douleur, ce qui justifie de vouloir les traiter pour les faire disparaitre le plus rapidement possible. Existe-t-il dès lors un traitement efficace contre les verrues? Test-Santé vous présente les méthodes les plus courantes.

Différents types 

Les verrues se suivent, mais ne se ressemblent pas. Elles se distinguent en effet selon leur aspect et leur emplacement et peuvent ainsi être classées en plusieurs catégories : vulgaire, plantaire, plane, filiforme ou génitale. Comment reconnaitre les différents types de verrues? Nous vous aidons à y voir plus clair.

Que (ne pas) faire en cas de verrue?

Faut-il consulter un médecin si vous pensez avoir attrapé une verrue? Les verrues ayant la réputation d’être très contagieuses, est-il déconseillé de continuer à fréquenter les piscines et salles de sport? Comment éviter de contaminer son entourage? Test-Santé vous donne quelques conseils.