Hylo Comod

25 septembre 2019 Utile
25 septembre 2019 Utile

[Mise à jour: 20 juillet 2022]

Vous souffrez de sécheresse ou de fatigue des yeux ? L’Hylo Comod pourra se révéler utile. 

L’Hylo Comod est commercialisé en tant que dispositif médical.

La substance active est l’hyaluronate de sodium (0,1 %). 

Selon la firme, ce produit est indiqué pour améliorer l'hydratation de la surface de l'œil en cas de troubles causés par l'environnement comme la sécheresse oculaire, les sensations de corps étranger ou de brûlure ainsi qu'après une intervention chirurgicale ophtalmique. Il est également compatible avec le port de lentilles de contact.

Prix indicatif

Hylo Comod collyre 10 ml : 14,98 € 

Notre avis

Pourquoi jugeons-nous l’Hylo Comod utile ?

Des gouttes oculaires hydratantes peuvent réduire les problèmes liés à la  sécheresse des yeux, comme une sensation de brûlure ou d’abrasion. Elles agissent complémentairement  avec le liquide lacrymal naturel, mais ne suppriment pas la cause. 

S’agit-il bien d’un dispositif médical ?

Nous estimons que l’Hylo Comod peut très bien être commercialisé en tant que dispositif médical. En effet, son action est essentiellement mécanique : il vient en complément du film naturel constitué par les larmes, sans influencer les processus en jeu dans les yeux et le corps. 

Les gouttes oculaires hydratantes peuvent avoir aussi bien le statut de médicament que celui de dispositif médical, en fonction de l’indication et du mécanisme principal d’action.

Dans ce cas-ci, le produit ressemble fortement à un médicament: son emballage porte une indication médicale et il contient un document ressemblant à une notice.
Les firmes apprécient très vivement le statut de dispositif médical, qui leur évite de devoir satisfaire aux réglementations bien plus sévères sur les médicaments, et qui leur permet notamment de commercialiser leur produit bien plus simplement et plus rapidement qu’un médicament. 

Une fois qu'un produit est sur le marché, il n’est pas facile d’effectuer le suivi des effets secondaires, certainement pour les produits sans ordonnance. Sur ce point, les règles sont plus strictes pour les médicaments que pour les dispositifs médicaux. 

Y a-t-il des règles particulières d’utilisation ? 

Le produit ne contient pas de conservateurs et, après avoir été ouvert, il ne peut pas être conservé plus de trois mois, à une température inférieure à 25°C.

Le contact entre le compte-gouttes et  l’œil est à éviter. 

Il ne faut pas utiliser l’Hylo Comod en cas d’allergie à l’un de ses composants.

En cas de traitement complémentaire avec un autre collyre, un intervalle de 30 minutes au moins doit être respecté entre les deux applications. L’Hylo Comod doit toujours être instillé en dernier lieu. Par contre, une pommade ophtalmique doit toujours être appliquée après l’Hylo Comod.

Le mode d’emploi précise que le produit doit être tenu hors de portée des enfants.

Existe-t-il une alternative ?

On trouve sur le marché différentes gouttes oculaires hydratantes, médicaments comme dispositifs médicaux, de composition variée. Il n’est pas certain que leur composition change fondamentalement leur efficacité. 

L’effet positif ou négatif d’un même produit peut varier fortement de patient à patient. En cas d’échec, testez d’autres larmes artificielles. Et, si les symptômes s’aggravent et que vos yeux sont irrités, essayez un collyre contenant un autre conservateur ou, éventuellement sans conservateur du tout. 
Sachez également que le prix et la durée de conservation des différents produits peuvent varier considérablement.