L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA

Uri-Cran Forte

25 mars 2020 Utilité contestable
Uri-cran forte
25 mars 2020 Utilité contestable

"Uri-Cran Forte : une solution naturelle pour le traitement et la prévention des cystites." C’est ce que la publicité aimerait nous faire croire. Mais nous avons des doutes sur son efficacité.

L’Uri-Cran Forte est commercialisé par la firme en tant que dispositif médical.

Il contient une combinaison de quatre substances actives : gélatine, xyloglucane, propolis et hibiscus sabdariffa.

Selon la firme, l’Uri-Cran Forte est indiqué pour le contrôle et la prévention d’infections bactériennes des voies urinaires. 

Prix indicatifs

  • Uri-Cran Forte 15 capsules : 23,90 €
  • Uri-Cran Forte 30 capsules : 36,60 €

Notre avis

Pourquoi jugeons-nous son utilité contestable ?

La firme ne nous a pas démontré de manière convaincante que ce produit serait plus efficace qu’un placebo pour le traitement ou la prévention de cystites. Il y a bien eu quelques études cliniques auprès de patients, mais elles sont de qualité insuffisante. Dans aucune étude clinique avec un groupe témoin, les quatre substances actives n'ont été utilisées ensemble dans les mêmes quantités que dans Uri-Cran Forte.

En outre, ce produit contient une combinaison de quatre substances actives, sans qu’on sache bien quel est la valeur ajoutée de chacune. La combinaison de substances peut modifier leur action et accroître les risques d'effets secondaires ou de réactions allergiques. Dans les études que nous avons trouvées, il ne semblait cependant n'y avoir aucun effet indésirable grave lorsqu’elles étaient utilisées aux doses testées.

Une fois qu’un produit est sur le marché, il n’est pas facile d’effectuer le suivi des effets secondaires, certainement pour les produits sans ordonnance. Sur ce point, les règles sont plus strictes pour les médicaments que pour les dispositifs médicaux. 

S’agit-il bien d’un dispositif médical ? 

Selon nous, l’Uri-Cran Forte ne peut pas être commercialisé en tant que dispositif médical. Certes, la firme affirme que son action est mécanique : la combinaison de gélatine et de xyloglucane déposerait un film protecteur sur les parois intestinales, empêchant les bactéries de s’y fixer avant de se répandre dans les voies urinaires. De plus, la propolis et l'hibiscus empêcheraient les bactéries d'adhérer à la paroi de la vessie. Selon notre analyse, l'effet n'est pas mécanique mais chimique. Un tel effet défierait d’ailleurs toute logique : comment le contenu d'une capsule pourrait-il recouvrir l'intestin, replis compris ? Dès lors, ce produit agit plutôt comme un médicament.

Le produit a d’ailleurs toutes les apparences d’un médicament : il est ingéré par la bouche, son emballage porte une indication médicale (infection des voies urinaires) et il contient un document ressemblant à une notice. 

Les firmes apprécient vivement le statut de dispositif médical, qui leur évite de devoir satisfaire aux réglementations bien plus sévères sur les médicaments, et qui leur permet notamment de commercialiser leur produit bien plus simplement et plus rapidement qu’un médicament. 

Les ingrédients actifs étant naturellement présents dans les aliments ou utilisés comme aliments, Uri-Cran Forte pourrait également être vendu comme complément alimentaire. Il n'y a alors plus aucun contrôle sur l'efficacité et les effets secondaires. En outre, les règles en matière de publicité pour les compléments alimentaires sont plus strictes que pour les dispositifs médicaux. C'est pourquoi les entreprises préfèrent le statut de dispositif médical.

Y a-t-il des règles particulières d’utilisation ? 

Selon la notice d’instruction, l’utilisation de ce produit est déconseillée pendant la grossesse ou l’allaitement, sauf si le médecin la conseille néanmoins. 

L’Uri-Cran Forte ne peut pas être utilisé par des patients ayant une hypersensibilité connue au xyloglucane, à la gélatine ou aux autres ingrédients du produit.

Les études que nous avons trouvées n’ont testé le produit que chez des adultes. C’est pourquoi nous déconseillons l’utilisation de l’Uri-Cran Forte chez les enfants. 

Existe-t-il une alternative ?

En fait, il n’est pas toujours nécessaire de prendre des antibiotiques pour traiter ou prévenir une cystite. Souvent, chez les femmes en bonne santé et qui ne sont pas enceintes, les symptômes s’améliorent d’eux-mêmes. Boire beaucoup, s’abstenir temporairement de relations sexuelles et ne pas utiliser de spermicides peuvent contribuer à prévenir une cystite.

 Nos actions

  • Nous avons contacté la firme qui commercialise Uri-Cran Forte en Belgique pour lui réclamer des études attestant de l’efficacité et de la sécurité du produit. Mais les études que nous avons reçues étaient de piètre qualité. La firme a aussi répondu à quelques questions complémentaires, notamment sur la quantité exacte de chacune des substances actives de l’Uri-Cran Forte, qui n’est pas précisée dans la notice d’instruction. 
  • D’autre part, nous avons écrit à la Commission mixte de l’Agence fédérale des médicaments (AFMPS). Cette commission dispense un avis en cas de doute sur le statut d’un produit.