L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Qu’est-ce que la «mindfulness»?

10 septembre 2021
mindfullness

Reposant sur des principes séculaires empruntés aux bouddhistes, ce concept fait référence à la capacité de se concentrer volontairement et sans jugement sur les perceptions liées à l’"ici et maintenant". Cette capacité se cultive au travers de la méditation. Que dit la science au sujet des avantages de la formation à la pleine conscience? Quels en sont les risques?

Qu’est-ce que la «mindfulness»?

Reposant sur des principes séculaires empruntés aux bouddhistes, ce concept fait référence au fait de se concentrer volontairement et sans jugement sur les perceptions liées à l’"ici et maintenant". Tout ce qui se présente – y compris la souffrance, la peur et le chagrin – est observé et nommé, dans une démarche fondée sur la curiosité et l’acceptation.

L’art de la pleine conscience consiste à ne pas se battre contre ces stimuli désagréables ni à se laisser entraîner par eux. Un réel exercice d’équilibriste !
Elle aurait même un effet bénéfique, mais toutes les allégations ne sont pas scientifiquement 
étayées.   Quoi qu’il en soit, ce n’est pas une aptitude facile à maîtriser.

Selon les bouddhistes, la méditation "vipassana" permet de cultiver la pleine conscience. On s’y concentre sur un "ancrage" – la respiration par ex. – pour ensuite "ouvrir" l’esprit à tout ce qui surgit, qu’il s’agisse de bruits ambiants, de souvenirs, de projets... Elle est également appelée méditation de la compréhension parce qu’elle apprend à identifier ses propres schémas de pensée et de perception.

Le clinicien occidental Jon Kabat-Zinn de l’université du Massachusetts a découvert l’intérêt de la méditation vipassana pour les patients souffrant de douleur chronique dans les années 70. Il a mis au point un protocole d’entraînement,   débarrassé des éléments religieux et accessible aux non-bouddhistes. Dans les années qui ont suivi, la mindfulness a suscité de plus en plus d’intérêt pour le traitement d’autres problèmes, tels que le stress, l’alimentation liée aux émotions et la dépression.

 
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter