L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Gels désinfectants

25 novembre 2020
gel hydro-alcoolique

Une bonne hygiène des mains est la meilleure manière de prévenir une contamination par le coronavirus. Les gels désinfectants occupent une place de choix en la matière. Voici tout ce qu’il y a à savoir à leur sujet.

Comment fonctionne un gel hydroalcoolique?

L’alcool est en mesure de détruire la membrane extérieure d’un virus, ce qui altère ainsi sa viabilité. Pour ce faire, le pourcentage d’alcool d’un tel gel désinfectant doit se situer entre 60 et 95%. Vous trouverez tous les résultats de notre test de 19 gels désinfectants dans notre comparateur, y compris le pourcentage d’alcool. Dans notre guide d’achat, découvrez ce à quoi vous devez faire attention afin d’acheter un bon gel désinfectant.

VERS LE COMPARATEUR DE GELS DÉSINFECTANTS

Plus il y a d’ alcool, plus il est efficace

Les pouvoirs publics belges appliquent un pourcentage minimum de 70%. Les produits à base d’alcool contenant moins de 70% d’alcool peuvent toutefois être autorisés lorsqu’ils satisfont à un certain nombre de tests d’efficacité. Les autres sources de premier plan, comme l’Organisation Mondiale de la Santé, fixent la barre à 60 %. 

Vous pourrez retrouver le pourcentage d’alcool sur l’étiquette sous différences dénominations: alcool dénaturé, isopropanol, éthanol ou 1-propanol. 

Quoi qu’il en soit, plus le pourcentage d’alcool est faible, moins le gel est efficace. Si 60% est idéal pour tuer les bactéries, tout le monde s’accorde pour affirmer qu’il en faut plus pour tuer un virus. Les produits présentant un pourcentage moins élevé peuvent donc vous protéger, bien qu’un contact plus long entre le gel et le virus sera nécessaire pour en venir à bout. Voilà pourquoi il est conseillé de se frotter les mains plus longtemps avec des gels dont le pourcentage se situe entre 60 et 70%. 

Pas pour tous les virus et bactéries

Un tel gel désinfectant n’est bien évidemment en mesure de rompre la membrane extérieure que si le virus en question possède réellement une telle enveloppe. Le rotavirus, le poliovirus et le virus de l’hépatite A en sont par exemple dépourvus et sont dès lors insensibles à l’alcool. La propagation du virus Covid-19 (ainsi que du virus de la grippe) peut néanmoins être freinée par de tels gels.

Il est important de savoir que ces gels ne nettoient pas les mains. Si vous avez les mains sales, l’eau et le savon restent requis. 

L’efficacité d’un tel gel est naturellement fonction de son utilisation. Voilà pourquoi dans ce dossier nous vous expliquons comment utiliser un gel. Vous retrouverez également tous les résultats de notre test de 19 gels dans ce comparateur.

Nous répondrons, par ailleurs, aux questions suivantes:

 
Server Error