Pourquoi utilisons-nous des cookies? Nous utilisons des cookies propres et des cookies tiers pour améliorer la qualité de la navigation, personnaliser les contenus, développer des statistiques, diffuser des annonces adaptées à vos préférences et faciliter votre interaction avec vos réseaux sociaux. Pour ce faire, nous traitons des données personnelles telles que, par exemple, vos données de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, vous acceptez nos cookies. Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur notre politique de cookies ou annuler tous ou partie des cookies, cliquez ici

Test Achats déplore vivement les nouvelles mesures prises par la Ministre Muylle

18 mars 2020

Test Achats a pris connaissance des nouvelles mesures élaborées par la Ministre Muylle visant à imposer, de manière temporaire, l’acceptation du bon de valeur en cas d’annulation du voyage, aussi bien par le tour opérateur que par le voyageur. Ces bons de valeur seraient valables pendant 1 an et couverts par le Fonds de Garantie.

L’organisation de consommateurs regrette fortement de ne pas avoir été consultée et avoir pu faire entendre la voix des consommateurs dans ce dossier. Le secteur du voyage est évidemment très fortement touché par la crise, mais n’oublions pas que les consommateurs le sont aussi. Il n’y a aucune raison objective pour que ces derniers n’aient pas droit au chapitre dans ce contexte.

Test Achats estime que d’autres mesures, moins intrusives par rapport aux droits des consommateurs auraient pu être envisagées. La possibilité d’un remboursement aurait pu être maintenue mais avec l’obligation, pour le voyageur qui le demanderait, d’accepter un report ou un échelonnement de ce dernier, dans le cas où le tour opérateur peut démontrer qu’en cas de remboursement immédiat, sa stabilité financière serait menacée. Tous les tours opérateurs n’ont évidemment pas la même taille, ni la même stabilité financière et une différenciation entre petits et grands tours opérateurs aurait dû être établie. 

Par ailleurs, Test Achats s’insurge contre la mesure prévoyant que les organisateurs d'événements peuvent reporter les événements à une date ultérieure et ne doivent rembourser un client que si celui-ci peut prouver qu'il ne peut vraiment pas venir à la nouvelle date. Cette mesure est extrêmement intrusive et disproportionnée. Elle ne prend pas non plus en compte la bonne volonté de la majorité des citoyen.ne.s prêt.e.s à faire des efforts en ces temps de crise.

Test Achats appelle la Première Ministre Sophie Wilmès à être extrêmement vigilante pour que les arrêtés de pouvoirs spéciaux ne puissent être utilisés pour porter atteinte aux droits des consommateurs.

Pour les questions d’annulation, de remboursement et autres questions pratiques, conséquences de la crise, Test Achats a ouvert une ligne spéciale (0800 29 510) pour permettre aux consommateurs d’être orientés vers des réponses concrètes et pratiques. Le cas échéant, pour une prise en charge de dossiers, il sera proposé au consommateur de devenir membre et de confier son dossier aux juristes de l’association. Par ailleurs, d’autres questions notamment de santé publique ou de la vie quotidienne sont traitées sur www.testachats.be/corona.