Dossier

Phishing : ne mordez pas à l'hameçon

26 octobre 2020
fishing

Le phishing reste l'une des armes préférées des cybercriminels. Par toutes sortes d'astuces et de canaux, de l'e-mail aux réseaux sociaux, ils tentent de voler votre argent ou vos données. Il n'est pas rare qu'ils réagissent à des événements actuels, comme la crise du corona. Voici nos conseils contre le phishing.

Comment puis-je me protéger ?

Soyez proactif et réduisez la probabilité de faire les frais du phishing.

  • Ne partagez jamais vos données bancaires et autres informations personnelles avec qui que ce soit.
  • Activez les filtres anti-spams dans votre mailbox et envoyez les messages suspects à suspect@safeonweb.be avant de les supprimer.
  • Ne cliquez jamais sur des liens ou des pièces jointes dans des mails ou des messages (chat). Vous pouvez également les faire scanner par www.virustotal.com.
  • Utilisez un mot de passe unique et fort pour chacun de vos comptes. Si vous trouvez cela trop compliqué, utilisez un gestionnaire de mots de passe. Nous vous aidons à choisir un bon logiciel à cet effet. Protégez vos comptes, dans la mesure du possible, avec la validation en deux étapes. Un escroc ne pourra ainsi plus accéder à vos comptes, même s’il obtient votre mot de passe.
  • Ne réagissez jamais à des mails ou des messages semblant provenir d’escrocs. Vous leur donnez ainsi le signal que votre adresse e-mail, votre numéro de téléphone ou votre compte sur les réseaux sociaux est actif et qu’ils peuvent continuer à vous harceler.
  • Protégez au maximum votre profil sur les réseaux sociaux de façon à ce que des étrangers ne puissent pas vous contacter ou dérober vos données ou vos photos pour escroquer d’autres personnes.
  • Protégez votre ordinateur par un logiciel antivirus et maintenez-le à jour. Notre comparateur antivirus vous aidera à sélectionner le meilleur programme antivirus.
  • Contrôlez régulièrement votre état de dépenses et signalez directement les transactions suspectes à votre banque.

A l'aide, j'ai cliqué ! 

  • Si, après avoir cliqué sur un lien, vous avez saisi des informations de connexion telles que votre identifiant et votre mot de passe, il est préférable de changer ce mot de passe dès que possible pour tous les comptes en ligne où vous utilisez le même mot de passe. Désormais, assurez-vous d'utiliser un mot de passe unique et solide pour chaque compte.
  • Vous avez communiqué des informations de paiement ? Contactez directement votre banque et faites bloquer votre carte via Card Stop (070 344 344). Déposez plainte à la police. Si vous n’avez pas encore supprimé l’ e-mail, celui-ci peut faire office de preuve.
  • Vous avez ouvert une pièce jointe suspecte ou un lien ? Débranchez immédiatement les disques durs externes et coupez votre connexion Internet. Exécutez un scan complet afin de détecter les virus et scannez votre pc avec Malwarebytes. En cas de doute, contactez un réparateur, les malwares sophistiqués comme les ransomwares passent bien souvent sous le radar.