News

TVA sur l’électricité : le combat continue…

01 septembre 2015
tva 21

01 septembre 2015

La TVA sur l’électricité à 21 %, c’est un coup porté au pouvoir d’achat… et un argument publicitaire pour certains fournisseurs ! Fort des 115.000 participants à notre pétition, nous proposons des solutions de bon sens aux responsables politiques pour garder la facture énergétique dans des limites raisonnables.

Nous avons déjà dit tout le mal que nous pensons de cette hausse de TVA qui, pour une consommation moyenne, provoque une augmentation directe d’une centaine d’euros par an. Augmentation qui ne vient pas seule, puisqu’elle s’ajoute à d’autres, comme la taxation des intercommunales qui, elle aussi, a un impact direct sur la facture du consommateur.  
Aujourd’hui, plus de 115.000 consommateurs ont signé notre pétition ! Preuve que cette feuille d’impôt qu’est devenue la facture d’énergie reste plus que jamais au centre des préoccupations  des ménages !  

Faire entendre la voix des consommateurs

Fort de votre mobilisation sans précédent, nous demandons à rencontrer le Premier Ministre et le ministre de l’énergie afin de leur rappeler les revendications que vous avez soutenues. Nous rappellerons que Test-Achats a formulé une alternative à cette augmentation linéaire de la TVA. Alternative qui consisterait à soumettre une première tranche de consommation (par ex. 1500 Kwh) à une TVA réduite de 6%, le reste de la consommation étant soumis à un taux de 21%. Nous maintenons cette revendication qui fera partie de celles adressées aux ministres rencontrés.

Gare aux messages publicitaires

De surcroît, certains fournisseurs d’énergie vont surfer sur la vague (et certains le font déjà !), en proposant aux consommateurs une promotion basée sur la TVA : « chez nous, pas de hausse de TVA ! ». Sachez nuancer le message ! Il convient de garder à l’esprit que l’électricité en tant que telle, ce n’est que 50 % de la facture.  Le reste est occupé par la distribution, le transport et les diverses contributions et taxes, qui ne sont pas du ressort du fournisseur. Dès lors, l’avantage proposé par le fournisseur ne porte aucunement sur l’ensemble de la facture, mais sur 50 % environ !  De plus, de telles promotions ne valent que sur la première année du contrat.

Comparer reste le maître-mot ! 

Ne cédez donc pas trop vite au chant des sirènes et comparez  sur base d’éléments objectifs. Un choix judicieux de fournisseur peut vous faire réaliser de sérieuses économies!