Première impression

Ahooga Modular, trois vélos pour le prix d’un

04 novembre 2021
Ahooga Modular

Vélo électrique classique, vélo avec siège enfant, vélo cargo … L’Ahooga Modular est très polyvalent et convient pour différents usages. Mais le vélo a trop de lacunes pour être vraiment à conseiller.

Nous avons déjà testé pas mal de vélos électriques mais, avec l’Ahooga Modular Unisex 8S, voici pour la première fois un vélo modulaire.

Pliable et adaptatif

L’Ahooga peut avoir différents usages. On peut y installer un double siège pour deux petits enfants à l’arrière, ou un siège pour un seul plus grand enfant. Pour faire les courses, on peut y fixer à l’avant et à l’arrière un porte-bagage avec panier adapté. La capacité de chargement est de 20 kg à l’avant et de pas moins de 50 kg à l’arrière. Tout cela en fait un e-bike unique en son genre et constitue un avantage indéniable. Sa double béquille le rend aussi très stable, même avec tout ce poids.

Le vélo a aussi d’autres transformations possibles. On peut par exemple, pour le ranger dans un râtelier à vélos, faire pivoter le guidon pour qu’il soit parallèle au cadre. Selon le fabricant, on gagne ainsi 65 % de place en largeur. Cela évite aussi de s’emmêler avec les guidons des vélos voisins. Les pédales amovibles facilitent elles aussi le parking, tout en faisant office d’antivol.

Batterie trop petite

L’Ahooga nous donne donc une première impression très positive et très agréable. Bonne selle, bons pneus, excellents freins à disque, la vie est belle. Même la batterie est amovible! Il ne faut donc pas connecter tout le vélo à la prise électrique, comme sur beaucoup de congénères à la mode.

Mais de lourds nuages noirs planent au-dessus de la batterie. Première critique, comme c’est souvent le cas avec ce type de vélos : la batterie est trop petite. Avec 281 Wh, on relie bien un point A et un point B en ville, mais pour une plus longue balade à vélo ou pour une journée avec des déplacements successifs, une recharge intermédiaire s’imposera. La batterie optionelle de 400 Wh dure plus longtemps. Auquel cas vous pouvez certes retirer la batterie du vélo, mais cela laisse un grand vide dans le cadre, dont on peut alors s’interroger sur la solidité. Quand la batterie est fixée dans le cadre, elle ne s’y fond pas parfaitement. Un détail sans doute mais c’est quand même dommage pour un tel vélo et pour un tel prix. Un détail plaisant, par contre, est la possibilité de retirer l’éclairage du vélo, qui fonctionne sur ses propres piles, pour le fixer sur votre veste par exemple, au cas où la lumière serait bloquée par le panier. Mais, comme cet éclairage ne fonctionne pas sur la batterie du vélo, vous courez davantage de risque de vous retrouver sans lumière.

Encore un moteur dans la roue arrière

Le moteur de l’Ahooga Modular est situé dans la roue arrière. Nos lecteurs savent déjà que nous ne sommes pas convaincus par ce système. Le moteur central permet une conduite plus stable et plus agréable. En outre le mode d’assistance n’est pas très intuitif. Les différents niveaux d’assistance sont simplement basés sur la vitesse atteinte et non sur l’importance de l’assistance effectivement nécessaire. Par exemple, à 15 km/h, elle sera la même que vous rouliez sur le plat ou en côte.

Finition perfectible

Nous avons déjà évoqué certains détails qui affaiblissent cette impression positive. Mais l’Ahooga présente d’autres petites choses qui viennent quelque peu gâcher la fête. La finition n’est pas toujours de haut niveau. Les cordons de soudure sont plus apparents à certains endroits. On aurait pu mieux dissimuler les câbles sur et autour du guidon. Nous aurions préféré des garde-boue métalliques plutôt que dans ce plastique bon marché. L’écran de contrôle est très minimaliste. Certes, on peut se passer d’un tas de fioritures, mais tant qu’à faire, il serait bon qu’on puisse les lier à l’appli.

Options coûteuses

L’Ahooga Modular coûte 1 969 € dans sa version de base. Ce n’est pas cher comparé à d’autres vélos électriques de ce segment, surtout sachant que vous disposez de plusieurs vélos pour le même prix. Mais si vous voulez compléter quelque peu l’équipement de votre machine, vous devez facilement ajouter quelques centaines d’euros à ce prix de base. Auquel cas, il doit satisfaire à des normes plus élevées que celles auxquelles il répond actuellement.

Notre dossier présente les pour et les contre d’autres vélos de ville tendance.

Vers le dossier

Vous recherchez un simple vélo de ville électrique ? Notre comparateur présente plus de 800 modèles sur base de leurs moteurs.

Vers le comparateur