News

Beaucoup de promesses, peu de preuves pour XLS Medical

26 juillet 2022
xls

Malgré les publicités grandiloquentes, nous n'avons trouvé, dans nos recherches approfondies, que peu de preuves que l'on maigrit vraiment avec XLS Medical. Les produits valent-ils jusqu'à 130 euros par mois ? 

Dans certaines pharmacies, il est presque impossible de passer à côté. La publicité ne nous épargne pas non plus dans les réseaux sociaux et à la télévision. Même en affichant des prix pouvant grimper jusqu’à 130 € par mois, les produits amincissants de XLS Medical se vendent comme des petits pains. Ces produits sont-ils efficaces ? Les preuves sont peu probantes, d’après notre analyse.

Nous avons épluché toutes les études scientifiques disponibles sur sept produits amincissants de XLS Medical. Nous avons cherché à répondre aux questions suivantes :

Les sept produits étudiés étaient les suivants :

XLS Medical aide-t-il à perdre du poids ?

En résumé, dans aucun des cas, nous n'avons trouvé de preuves tangibles de cela. 

Seules une ou deux études restreintes ont généralement été publiées pour chaque produit, toutes sponsorisées par le fabricant, dans lesquelles les chercheurs se sont concentrés sur la réduction de poids en cas de surpoids ou d’obésité. Une centaine de personnes maximum ont participé à chaque étude. Chacune de ces études comprenait par ailleurs d’importantes restrictions, ce qui ne nous inspire pas confiance quant aux résultats.

L’étude restreinte disponible suggère un petit effet favorable. Cependant, plus de recherche serait nécessaire pour savoir si cet effet 1) existe réellement et 2) est «cliniquement pertinent». 
 
Par ailleurs, les participants n’ont fait l’objet d’un suivi que pendant quelques mois. Selon les directives de l’Agence des médicaments européenne (EMA) et de la U.S. Food and  Drug Administration (FDA), des études d’un an ou plus sont nécessaires pour pouvoir énoncer des affirmations concernant l’efficacité de médicaments pour maigrir. Pourquoi devrions-nous mettre la barre moins haute pour des dispositifs médicaux ?

XLS Medical a-t-il des effets secondaires ?

Selon la recherche disponible, aucun effet indésirable grave ne semble apparaître lorsque le produit est utilisé pendant plusieurs mois, mais il ne s’agit pas d’études à long terme. Des troubles comme de la diarrhée, des flatulences et de la constipation peuvent cependant se manifester.

En prenant le XLS Medical Réducteur d’appétit, il faut toutefois veiller à boire en suffisance pour éviter de s’étouffer. Faute de quoi, les fibres contenues dans ce produit pourraient rester bloquées à un endroit inadéquat et provoquer une obstruction.

Que contiennent les produits de XLS Medical ?

Chacun de ces produits contient un mélange de fibres alimentaires et additifs alimentaires.

  • XLS Medical Pro-7 et XL-S Medical Ultra 5 contiennent tous deux de l’Okranol, un terme imaginé par le fabricant pour désigner un mélange de poudre de gombo (de la plante Abelmoschus esculentus) et d'inuline de la racine de chicorée.
  • XLS Medical Réducteur de Graisses, XL-S Medical Perte de poids et XL-S Medical Capteur de graisses contiennent tous les trois de la Litramine (aussi appelée Inditamine), un mélange de fibres de gomme d’acacia et de feuilles de nopal (Opuntia ficus-indica).
  • XL-S Medical Max Strength contient du Clavitanol, un terme désignant un mélange de L-Arabinose (un sucre naturel présent dans différentes plantes) et de la pulpe de raisin.
  • XL-S Medical Réducteur d’appétit contient de la Redosure, un terme inventé de toute pièce par le fabricant pour désigner un mélange de glucomannane (fibres provenant de la plante Konjac), de kappa-carraghénane (additif alimentaire provenant d’algues) et de gomme de xanthane (additif alimentaire produit par défermentation bactérienne de sucre).

Comment fonctionne XLS Medical ?

Ces produits ont beau contenir un mélange de fibres alimentaires et d’additifs, il ne s’agit pas de suppléments alimentaires reconnus. Le fabricant a lancé ces produits sur le marché en tant que «dispositif médical», dans la catégorie des préservatifs et lentilles implantables. Pourquoi? Nous pensons que le fabricant a opté pour le statut de dispositif médical pour contourner les règles en matière de publicité pour les compléments alimentaires. Elles ont beau ne pas être idéales, elles sont tout de même bien plus sévères que celles imposées pour les dispositifs médicaux.

Comment est-ce possible ? Il suffit au fabricant de convaincre une entreprise qui distribue les labels CE que leur fonctionnement est principalement mécanique.

L’explication de Perrigo est que les gommes de ces produits gonflent, remplissent l’estomac et entraînent avec eux les graisses et glucides vers la sortie. Un processus purement mécanique, selon la firme.

Toutefois, notre analyse démontre clairement qu’un mécanisme principalement mécanique n’est réellement avéré pour aucun des produits. Le fait que le corps élimine plus de graisses et de glucides en ingérant ces dispositifs n’a été que très faiblement examiné. L’étude des composantes fait mention d’interactions avec des enzymes, des bactéries intestinales et d’autres effets sur le métabolisme. Selon nous, le statut de dispositif médical est dès lors déplacé.

Nous avons fait part de nos réflexions à la Commission mixte de l’Agence belge des médicaments AFMPS. Cette commission émet des avis sur le statut d’un produit lorsque quelqu’un le met en doute.

Ce ne serait pas la première fois qu’un produit de XLS Medical disparaît des rayons parce qu’en y regardant de plus près, il s’avère que son action n’est finalement pas principalement mécanique. Il y a deux ans, Perrigo a pour cette raison enfin retiré XL-S Medical Bloqueur de glucines du marché, suite à notre plainte. Il a malheureusement fallu attendre bien trop longtemps. Il serait souhaitable que les instances compétentes se montrent un peu plus énergiques.

Perrigo réagit...

Avant la publication de cet article, nous avons également soumis nos constatations à Perrigo. Selon elle, un marquage CE est la preuve qu’il s’agit effectivement de produits efficaces. Mais un tel marquage indique uniquement que, de l’avis d’une entreprise délivrant les marquages CE, le produit évalué est conforme aux exigences de la réglementation applicable. Et comme nous l’expliquons dans notre dossier « Dispositifs médicaux », cette réglementation est loin d’être optimale.

 

Notre analyse des produits de XLS Medical cadre dans une plus vaste étude concernant les « produits en zone grise », autrement dit des dispositifs médicaux dont le statut est douteux. Découvrez notre évaluation de dispositifs médicaux contre le nez bouché, la sécheresse oculaire, les maux de ventre, les infections des voies urinaires...

Vers le module "produits en zone grise"