L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Maladie de Lyme

19 juillet 2018
maladie-de-lyme

19 juillet 2018

Un contact avec une tique peut avoir de graves conséquences. Cette petite bête peut en effet transmettre la maladie de Lyme. Qu'implique cette affection, comment la reconnaître et que faire? On vous dit tout.

La protection contre les tiques

Prévention et vérification

Pour commencer, mieux vaut prévenir que guérir et mieux vaut donc éviter de se faire mordre. Avant de partir pour une balade dans des endroits propices aux tiques (végétation dense, herbe hautes, buissons), il est vivement recommandé de porter des vêtements couvrants (long pantalon, manches longues et chapeau ou casquette). Enfin, pensez à rester sur les chemins balisés lorsque vous vous promenez dans un parc ou en forêt.

Parfois, la petite bête pourra en effet déjà se trouver sur votre corps sans pour autant vous avoir mordu. Par conséquent, mieux vaut vérifier que vous n'avez pas de tique sur vous chaque fois que vous revenez d'un endroit apprécié par ces insectes. Vérifiez également et surtout les endroits plus chauds de votre corps, où elles aiment particulièrement mordre : aisselles, aine, arrière du genou, tête,... Prendre une douche ou un bain directement en revenant de votre promenade pourra vous aider à trouver les tiques ou à vous en débarrasser avant qu'elles n'aient l'occasion de vous mordre. 

Enfin, si vous en repérez une, enlevez-la au plus vite afin de limiter les risques de transmission de la bactérie responsable de la maladie de Lyme (voir notre article sur le sujet : Comment enlever une tique?).

Les produits anti-tiques

Certains produits contre les tiques à appliquer sur votre peau avant votre départ peuvent offrir une protection supplémentaire. Nous en avons testé huit. Trouvez les résultats dans notre comparateur de produits anti-tiques et anti-moustiques.

Consultez notre comparateur

Vous protéger via les ultrasons

Tickless ("sans tiques") est un appareil qui se propose de tenir tiques (et puces) à distance en émettant des ultrasons (inaudibles pour l’oreille humaine). Il propose un appareil pour chiens et chats, qu’on fixe au collier de l’animal, et un modèle à accrocher aux vêtements d’un adulte. Et il y en a même un pour bébés et enfants.

Un must ? L’appareil est cher : 26 €. En outre, il donne un faux sentiment de sécurité, en vous incitant peut-être à vous aventurer dans une végétation touffue, ou à examiner moins attentivement votre corps après une promenade dans la nature.