Dossier

Tétanos

10 juin 2014
tetanos

10 juin 2014

Si le tétanos est, de nos jours, devenu moins fréquent chez nous, il peut néanmoins encore frapper. Et mieux vaut assurément prévenir cette maladie que devoir la guérir. En cas de blessure à risque, un médecin pourra au besoin administrer un traitement préventif et/ou un vaccin de rappel.

Le tétanos est une maladie infectieuse grave, et souvent mortelle, qui nécessite une hospitalisation. Il consiste en la diffusion d'une toxine ("tétanospasmine") dans le corps, toxine qui bloque le fonctionnement de certains nerfs.
Le tétanos est provoqué par une bactérie sporulée (qui forme des spores) appelée Clostridium tetani et présente dans les intestins d'animaux comme les bovins et les chevaux. Inoffensive jusque là, cette bactérie l'est par contre nettement moins une fois expulsée dans l'environnement (terre, boue, poussière, ...) à travers les excréments de ces mêmes animaux. Elle peut alors y survivre pendant de nombreuses années car elle est extrêmement résistante aux fortes chaleurs, au froid extrême, aux substances chimiques diverses, etc. Les problèmes n'apparaissent que lorsque la bactérie entre en contact avec une plaie chez l'homme, où elle peut alors s'activer et produire la toxine à l'origine du tétanos.

À l'inverse de la situation dans les pays en développement, le tétanos est devenu très rare dans nos contrées avec moins d'un cas pour 5 millions d'habitants par an en général.

En Belgique, tout le monde ou presque a été vacciné contre le tétanos dans sa jeunesse. De quoi offrir une bonne protection contre la maladie. Mais cette protection diminue aussi avec le temps. C'est la raison pour laquelle il est recommandé aux adultes de faire régulièrement un rappel. Une recommandation que les gens ont toutefois souvent tendance à oublier, ce qui signifie que de nombreux seniors ne sont en fait plus suffisamment protégés.
Le risque de tétanos est ainsi le plus élevé chez les plus de 65 ans et touche davantage les femmes que les hommes.

Imprimer Envoyer par e-mail