L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA

Rhina NaturActiv Toux sans sucre

25 septembre 2019 Déconseillé
25 septembre 2019 Déconseillé

A en croire la firme, le Rhina NaturActiv est efficace aussi bien contre la toux sèche que contre la toux grasse. Nous n’en déconseillons pas moins ce produit. 

Le Rhina NaturActiv Toux sans sucre est commercialisé en tant que dispositif médical

Ses substances actives sont l’extrait de plantain, l’extrait de mauve blanche, la glycérine végétale et l’extrait de thym. 

Selon la firme, ce produit sert à soulager la toux et la gorge ainsi qu’à protéger la muqueuse des irritations. Il est efficace aussi bien contre la toux sèche que contre la toux grasse. 

Prix indicatif

Rhina NaturActiv Toux sans sucre 120 ml : 9,99 €

Notre avis

Pourquoi déconseillons-nous le Rhina NaturActiv Toux sans sucre ?

La firme n’a pas pu produire la moindre étude clinique attestant l’efficacité de son produit. Pas plus que nous n’avons trouvé dans la littérature scientifique une quelconque étude étayant l’efficacité et la sécurité de cette préparation.

Le Rhina NaturActiv Toux est un assemblage de différents ingrédients dont on ne connaît pas la concentration, ce qui est pourtant essentiel dans l’évaluation d’un produit médical. 

Le glycérol est un produit visqueux souvent utilisé comme édulcorant (additif alimentaire) et comme excipient dans des médicaments comme les sirops pour la toux. On peut admettre que son goût sucré lui confère par nature un effet apaisant contre l’irritation de la gorge et la toux, mais cette action n’est pas scientifiquement établie. Le seul effet qu’on puisse en attendre est comparable à celui obtenu en suçant un caramel dur ou en buvant du thé. Au-delà d’une certaine concentration, cette substance peut entraîner des maux de tête, des maux d’estomac ou de la diarrhée. C’est d’ailleurs indiqué dans la notice d’instruction. 

La guimauve et le plantain sont des médicaments traditionnels agréés à base de plantes utilisés pour leur effet apaisant sur les irritations et sur la toux sèche qui les accompagne. Le thym a le même statut, mais pour faciliter l’expectoration du mucus. Ce qui ne signifie pas pour autant qu’ils soient efficaces. Ces produits ne doivent leur statut qu’au fait qu’ils sont d’usage courant depuis au moins 30 ans. Ce que nous avons déjà dénoncé. La combinaison d’un produit contre la toux sèche et d’un autre contre la toux grasse n’a d’ailleurs aucun sens, étant donné que leur action supposée est contradictoire. 

Additionner les ingrédients n’est pas gage d’une plus grande efficacité, comme la firme le suggère dans sa notice d’instruction. Mais bien d’un risque accru d’effets secondaires potentiels. Même si la guimauve, le plantain et le thym sont généralement considérés comme sûrs, cela ne signifie pas pour autant que ces plantes soient dénuées d’effets secondaires. Le thym, par exemple, peut causer des maux d’estomac. Chacune de ces plantes peut aussi provoquer une réaction allergique. Un risque inutile, vu l’absence de plus-value démontrée. 

Une fois un produit commercialisé, il n’est pas évident de retracer ses effets secondaires, et c’est d’autant plus difficile quand il est vendu sans prescription. Les règles à ce propos sont plus strictes pour les médicaments que pour les dispositifs médicaux.

S’agit-il bien d’un dispositif médical ?

Nous estimons que le Rhina NaturActiv Toux ne peut pas être commercialisé en tant que dispositif médical. Certes, la firme assure qu’il a une action mécanique : la guimauve et le glycérol déposeraient une couche protectrice sur la muqueuse irritée de la gorge, la protégeant ainsi des irritations. Mais elle ne démontre pas cet effet protecteur. Il est d’ailleurs très invraisemblable, au vu de la composition du produit.

Selon notre analyse, ce produit agit comme un médicament : il a une action chimique sur l’organisme. La littérature scientifique décrit différents effets pharmacologiques du thym, de la guimauve ainsi que du plantain.

Le produit a d’ailleurs toutes les apparences d’un médicament : c’est un sirop à avaler, son emballage porte une indication médicale (toux) et il contient un document ressemblant à une notice. Sa dénomination vise, elle aussi, à associer le produit autant que possible à un médicament: "rhina" est ce qu’on appelle une marque ombrelle, c’est-à-dire qu’il existe également plusieurs médicaments portant la dénomination "rhina" comme Rhinathiol antirhinitis et le sirop contre la toux Muco Rhinathiol. En commercialisant des produits comme Rhina NaturActiv Toux, la gamme de ces produits est étendue à des produits qui ne sont pas agréés comme médicaments. Car, pour la firme, la reconnaissance du nom aide simplement à vendre le produit. Or, les méthodes de marketing de ce type sont source de confusion et peuvent conduire à un mauvais usage des médicaments, et entraîner éventuellement des effets indésirables.

Mais, pour la firme, le statut de dispositif médical a le grand avantage de lui éviter de devoir satisfaire aux réglementations bien plus sévères sur les médicaments, et lui permet notamment de commercialiser son produit bien plus simplement et plus rapidement qu’un médicament.

Y a-t-il des règles particulières d’utilisation ?

La notice d’instruction indique que ce sirop convient aux enfants à partir de 2 ans. C’est très étonnant, sachant que l’Agence européenne des médicaments (EMA) déconseille l’utilisation de la guimauve et du plantain pour les enfants de moins de 3 ans, et celle du thym pour les enfants de moins de 4 ans. Nous avons demandé à la firme pourquoi elle dérogeait à ces recommandations, mais sans réponse.

La notice d’instruction précise encore que les personnes sous contrôle médical ainsi que les femmes enceintes ou allaitantes doivent d’abord consulter un médecin.

La firme déconseille l’utilisation du produit en cas d’hypersensibilité ou d’allergie à l’un de ses ingrédients.

Existe-t-il une alternative ?

Une toux aiguë ordinaire ne réclame aucun traitement et disparaît d’elle-même au bout d’une à trois semaines. Selon l’adage "si cela ne fait pas du bien, cela ne fait pas de tort non plus", vous pouvez essayer l’un ou l’autre remède maison comme du thé, du lait chaud, du gingembre, du miel (à partir de 1 an) ou du citron.

Il s’agit le plus souvent d’une infection des voies respiratoires supérieures. Si la toux perdure, il y a sans doute un problème sous-jacent.

Pour les enfants, il est conseillé de consulter un médecin en cas de fièvre pendant plus de trois jours ou de toux sans amélioration après plus d’une semaine, ou encore s’ils présentent d’autres symptômes comme une respiration difficile ou sifflante.

Nos actions

  • Nous avons contacté la firme qui commercialise le Rhina NaturActiv Toux sans sucre en Belgique, pour lui demander de nous communiquer les études étayant l’efficacité et la sécurité de ce produit. Les informations qui nous ont été transmises n’étaient absolument pas convaincantes. Nous avons également adressé plusieurs questions complémentaires, qui n’ont pas reçu de réponse jusqu’ici.
  • Nous avons également demandé l’avis de la Commission mixte de l’Agence fédérale des médicaments (AFMPS). Cette commission dispense un avis en cas de doute sur le statut d’un produit.